David Bowie !

  • Le 10 janvier 2016, le monde apprenait la mort de David Bowie. Son dernier album, Blackstar, était paru deux jours plus tôt. Jérôme Soligny, musicien, journaliste et écrivain, a eu l'opportunité d'interviewer Bowie de nombreuses fois pour le magazine Rock and Folk. Pendant vingt-cinq ans, il l'a côtoyé et a échangé avec ses collaborateurs.
    Refusant de pro?ter de la tourmente médiatique qui a suivi sa disparition, Soligny a pris le temps pour rendre hommage au génial créateur et a choisi de concentrer son travail sur sa musique. Dans cet ouvrage conséquent, il raconte la genèse et l'enregistrement de ses albums, ainsi que ses tournées.
    L'ouvrage s'organise album par album avec, pour chaque chapitre, une longue citation de David Bowie, le récit de Jérôme Soligny, les entretiens des proches de David Bowie..

  • En novembre 2019, Jérôme Soligny a publié David Bowie : David Bowie : Rainbowman (1967-1980), le premier tome d'une étude de l'oeuvre du musicien anglais enrichie des témoignages exclusifs de ceux qui, depuis ses débuts anonymes dans la banlieue de Londres jusqu'à ses mutations des 70s, ont participé à son odyssée fantastique ou en ont été les témoins. Dans ce second tome, après quatre années de recherche et de retranscription d'autres propos recueillis, l'auteur poursuit, sous le même angle factuel et musical, avec les quatre dernières décennies de la carrière de Bowie. De la superstar blonde qui a fait danser la planète sur «Let's Dance» à l'ermite new-yorkais qui a conçu ses deux derniers albums dans le plus grand secret, en passant par les années de réaffirmation rock (avec Tin Machine) et celles en mode exploratoire (Outside, Earthling), toutes les facettes de la personnalité de ce musicien curieux et insatiable sont examinées par Jérôme Soligny et ses interlocuteurs. Logiquement, ils sont très nombreux à s'exprimer dans le chapitre consacré à Blackstar, ultime album de David Bowie, paru deux jours avant son décès. Le rocker aux mille et un mystères, dont les techniques de création, le discernement et la sagesse impressionneront ses compagnons de route jusqu'aux derniers, n'aura eu de cesse de surprendre et de fasciner.

  • David Bowie était un lecteur compulsif qui ne se déplaçait jamais sans sa bibliothèque portative. Trois ans avant sa mort, en 2013, dans le cadre de la mémorable exposition qui lui a été consacrée, il a offert au public une liste des cent livres l'ayant le plus influencé. Dans cet ouvrage, John O'Connell a choisi de les passer en revue en examinant leur impact sur la vie et l'oeuvre de la star.
    Dans un premier temps, les titres semblent se succéder comme autant de pièces d'un puzzle insoluble : que viennent faire 1984 ou Sur la route à côté des Chants de Maldoror ? Fiction, essais, revues de bandes dessinées, occultisme, spiritualité, psychologie et histoire de l'art... La liste et les domaines qu'elle englobe sont pour le moins éclectiques !
    Au fil des pages, l'auteur nous abreuve d'indices et d'une mine d'anecdotes qui permettent de se faire une idée plus précise de cet artiste transformiste. Un éclairage passionnant sur un esprit curieux, qui a su se nourrir de ses diverses passions pour construire une carrière et une oeuvre devenues cultes.

  • Un demi-siècle après ses débuts, la carrière protéiforme de David Bowie représente encore un modèle en termes d'art audiovisuel, constamment à la frontière de l'avant-garde et du divertissement. Croisement d'influences et de collaborateurs sans cesse renouvelés - notamment Andy Warhol, Brian Eno, Nile Rodgers ou Nine Inch Nails - l'oeuvre de Bowie se veut en perpétuelle mutation. Ayant inspiré pendant des décennies des créateurs aussi divers que Joy Division, Prince, Radiohead ou Lady Gaga, tous marqués par son travail sur le rapport entre musique et image et par l'équilibre qu'il instaure entre expérimentation et pop music, Bowie est à l'honneur dans le livre de Matthieu Thibault. Il analyse ainsi la discographie complète de l'artiste période par période, collaborateur par collaborateur, des premiers singles mods du milieu des sixties jusqu'aux adieux étincelants de Blackstar en janvier 2016.

  • David Bowie, artiste aux nombreuses facettes et aux talents multiples, était déjà un mythe de son vivant. Véritable icône de la pop music, il est connu pour ses albums devenus légendaires - depuis son célèbre Ziggy Stardust jusqu'à son ultime Blackstar, en passant par le tube planétaire « Let's dance » -, mais fut également un brillant acteur de cinéma (Furyo, Les Prédateurs, Basquiat).
    Sa récente mort, advenue à New-York le 10 janvier 2016, n'a fait qu'accroître son aura à travers le monde. Artiste culte, musicien incontournable, dandy inspiré, il continue d'exercer une énorme influence sur des générations entières.
    Il était donc temps de rendre à cet inventif génie, précurseur de bien des modes, l'éloge qui lui est dû !
    />

  • On connaît le Bowie décadent, intemporel et multiforme, on connaît le glam de Ziggy Stardust, l'élégance du Thin White Duke... Sous la plume de Patrick Eudeline, David Bowie se réinvente dans un portrait décalé : au palimpseste des facettes existantes s'ajoutent celles de l'amant, du junkie et, bien sûr, celle du génie, dans un portrait littéraire et musical, passionné et sans compromis.

    Ajouter au panier
    En stock
  • David Bowie, pop légende

    Sandro Cassati

    • City
    • 1 Juillet 2020

    Musicien de génie, bête de scène, acteur hors normes : David Bowie était l'extra-terrestre de la scène pop, un monstre sacré et un véritable caméléon. Par son originalité, sa créativité, il a influencé les arts mais aussi la mode et même le marketing de l'industrie musicale. Cette biographie raconte la véritable histoire du dandy. Au-delà de l'image publique extravagante de Bowie, on découvre un gamin de la banlieue londonienne, complexé et discret pour qui la découverte de la musique a révolutionné la vie. Cette biographie intime revient aussi sur sa vie tumultueuse, les dérives et les parts d'ombre d'un homme qui a tout expérimenté : les drogues, les amants, les maîtresses, l'androgynie, le glam rock et la techno. Un touche-à-tout de génie qui a construit sa propre légende et s'est imposé comme la dernière grande icône pop.
    Biographie vérité d'une légende de la pop.

  • Un hommage exceptionnel du photographe officiel et partenaire artistique de David Bowie, Mick Rock, imaginé en 2015 avec la bénédiction de Bowie.
    C'est en 1972 que David Bowie publie son album révolutionnaire, The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars. On y découvre Ziggy Stardust, alter ego de Bowie, vêtu de strass et de paillettes, les yeux cernés de mascara, personnage étrange à la sexualité ambiguë, qui bouscule toutes les frontières entre homme et femme, hétéros et gays, faits et fiction, pour créer l'un des plus étonnants et plus étincelants phénomènes musicaux des années 1970. L'album et la tournée Ziggy propulsent Bowie du statut de gentil musicien londonien à celui d'une des plus grandes stars mondiales.
    /> L'un des principaux passagers de ce voyage dans la stratosphère glam est un ami photographe, londonien lui aussi: Mick Rock. Sur le plan artistique comme en amitié, Rock et Bowie sont étroitement liés. Mick s'immerge dans le cercle intime de Bowie et est son photographe et réalisateur officiel de 1972 à 1973.
    Ce livre réunit autant ses spectaculaires photos de scène et ses clichés emblématiques que ses portraits intimes pris en coulisses. Il rend hommage à l'esprit d'expérimentation et de réinvention permanente de Bowie et apportent un éclairage inédit sur sa carrière et ses multiples facettes. À la fois distant et proche, ludique et sérieux, sincère et artificiel, cet hommage déborde d'énergie et d'audace à l'instar de l'artiste et célèbre un artiste flamboyant et inspirant, dont on n'oubliera jamais la puissance créative.

empty