Géographie - Territoires

  • Vivants rassemble une sélection de textes proposant une réflexion sur nos relations à la Terre et aux autres vivants déjà parus dans les pages de Reliefs. Tribunes : Claire Nouvian, Eric Julien, "Vers le troisième monde" , Sheila Watt-Cloutier, "Le droit au froid" , Trinh Xuan Thuan "Du jazz dans l'univers" , Tina Birmpili, "L'ozone, ce bleu bouclier" , Capitaine Paul Watson, "La flotte de Neptune" , Catherine Chabaud, "Rivages : retrouver l'harmonie" , Bernard Amy, "Plaidoyer pour les sommets du monde" , Roberto Epple, "Des fleuves et rivières sauvages" , Hilda Flavia Nakabuye, "Le lac Victoria à l'agonie" , Gilles Ramstein, "Désertification : la part de l'homme" , Jacques-Marie Bardintzeff, "Entendons les volcans" Héros hier : Eduard Suess, Wladimir Peter Köppen, Anita Conti, Evelyn Cheesman, Ellen Swallow Richards, Margaret Mead, Kinji Imanishi, Mary Anning, Mary Hunter Austin Héros aujourd'hui : Maritza Morales Casanova, Will Steger, Catharine Conley, Boylan Slat, William Kamkwamba, Jane Goodall, Julia Lorraine Hill, Steve Boye, Corneille Ewango, Antonia Melo, Francia Márquez, Sunita Narain, Lewis Pugh, Berta Cáceres, Wei Dongying, Tu Youyou, Rosane Santiago Silveira, Máxima Acuna, Bayarjargal Agvaantseren, Hindou Oumarou Ibrahim, Susan Solomon, Mariama Sonko, Chai Jing, Dorceta E.
    Taylor Entretiens : Vandana Shiva, "Citoyenne de la Terre" , Gilles Clément, "La Terre est notre jardin" , Charles Hervé-Gruyer, "Habiter la Terre" , Valérie Masson-Delmotte, "L'urgence climatique" Altitude/Longitude : Jean-Paul Maréchal, "Le défi écologique chinois" , Valérie Cabanes, "La nature a des droits" , Valérie Chansigaud, "Anarchisme, pour une écologie de la liberté" , Vinciane Despret, "Des récits pour mieux habiter le monde" Apartés avec Catherine Larrère, Marie-Monique Robin, Baptiste Morizot, Nastassja Martin Portraits : Jean-Daniel Collomb, "John Muir, le spectacle de la nature sauvage" , Christophe Brun, "Elisée Reclus, géographe anarchiste" , Elisabeth Schneiter, "Dian Fossey et les gorilles des montagnes" , Fabrice Nicolino, "Rachel Carson, découvreuse de vérité" , Bertrand Guest, "Alexander von Humboldt, explorateur universel" , Valérie Chansigaud, "Aldo Leopold, l'éthique de la Terre"

  • Très populaire dans l'opinion, la forêt française est aujourd'hui objet de nombreuses inquiétudes. Si elle est en réalité beaucoup plus présente sur notre territoire qu'au début du XXe siècle, elle n'en demeure pas moins soumise à une attention nouvelle qui rend sa gestion politique difficile à l'heure du réchauffement climatique et du changement de regard sur la Nature. La crise traversée par l'Office National des Forêts (ONF) et les difficultés de l'État a définir une vision de notre avenir forestier sont les symptômes d'une forme d'incapacité de notre temps à penser le temps long, nécessaire au soin de la Nature.
    Pourtant, le défi climatique du XXIe siècle impose une révision de notre regard collectif sur la forêt qui redevient un enjeu de première importance dans notre société.

  • Dossier "PRAIRIES" : Approche transversale par des articles au long cours : prairie, steppe et pampa, agriculture d'hier et de demain, des herbes folles autour du monde - Extraits littéraires illustrés - Infographies - Conseils de lecture, de films, de musique... Hors dossier : Correspondance - Atlas des courants - Cartes géographiques anciennes (Petite carte politique du monde en japonais et en anglais, Harumoto Ogawa, 1924 / La ville de San Francisco vue du ciel depuis la baie en direction du sud-ouest, Charles R.
    Parsons, 1878 / Lhasa, Iakinf Bichurin, 1828) - Héros hier - Héroïnes aujourd'hui (Nergis Mavalvala, Nemonte Nenquimo, Gladys Kalema-Zikusoka, Diva Amon, María Constanza Ceruti, Ana Colovic Lesoska) - Entretien - Portfolio de Jochen Lempert - Aparté - Portofolio 2 - Altitude/longitude : Petite histoire du maïs par Eric Birlouez - Planches naturalistes (La métamorphose des papillons, Maria Sybilla Merian) - Trésors photographiques : "Norfolk Broads" de Peter Henry Emerson - Rubrique Roche - Portrait de Marie Hunter Austin - Récit illustré - Agenda culturel - Poème "Midi" de Jacques Roumain

    Ajouter au panier
    En stock
  • Mahbubani analyse la compétition que se livrent la Chine et les Etats-Unis, il en présente les enjeux et prévoit son issue. L'auteur montre que Washington, sûre de sa puissance, cumule les erreurs notamment en augmentant ses dépenses militaires et sans établir une stratégie de coopération internationale sur le long terme. Selon lui, aucun des deux pays n'aurait intérêt à ce que cette rivalité aboutisse à un affrontement militaire, toutefois le conflit géopolitique semble inextricable.

  • Quels États ont une ambassade de Corée du Nord ?
    Quels pays abritent le plus de groupes de métal ?
    Le Luxembourg est-il vraiment le plus petit pays au monde ?
    Où les grands guides religieux sont-ils nés ?
    Quels pays ont une femme à leur tête ?
    Qui conduit du côté gauche ? du côté droit ?
    Peu d'États surpassent la Californie économiquement. Mais quels sont-ils ? Amusant autant qu'insolite mais terriblement pertinent, cet atlas unique en son genre et fourmillant d'informations les plus diverses vous fera découvrir et voir le monde autrement. Vous saurez ainsi bientôt l'âge moyen des femmes dans le monde, le pourcentage d'Européens vivant à l'étranger, les pays possédant ou non l'arme nucléaire, ceux avec une femme à leur tête...
    Bref, une vraie bible de la culture générale tout en cartes et infographies !

  • C'est à une repolitisation des questions urbaines que ce livre, dont le propos est centré sur le devenir des quartiers populaires, aspire à contribuer. Il mobilise en particulier le concept de gentrification, dans la continuité des travaux de la géographie radicale.

    L'auteur vise à remettre à l'avant-plan la violence des logiques de gentrification, à contre-courant des usages aseptisés du terme, mais aussi à s'intéresser à ce qui va contre ces logiques, ce qui les contrecarre, les freine ou leur résiste, par des mobilisations collectives ou par le maintien d'usages populaires de l'espace, remettant ainsi en question l'apparence inéluctable de la gentrification.

  • Né et éduqué dans l'Illinois, Levi Walter Yaggy (1848-1912) fut l'un des plus célèbres éditeurs des États-Unis, à la tête de la Great Western Publishing House. Ses planches géographiques, historiques, démographiques et anatomiques lui valurent la commande d'une carte en relief des États-Unis par le Smithsonian Institute de Washington et un fauteuil à la Royal Geographical Society de Londres.

  • Kyoto

    Collectif

    Cette carte de Kyôto (littéralement "ville capitale" , aussi appelée "Miyako" dans les textes littéraires) date de 1861-1863, une époque où la ville était le coeur du pouvoir japonais : on peut y voir le palais de Kyôto-gosho, résidence officielle de l'Empereur jusqu'à la fin de l'ère d'Edo (1603-1868), et le château de Nijo-jô, demeure du clan Tokugawa, construite en 1603 par le nouveau shogun, Tokugawa Ieyatsu.
    L'orientation de la carte est typique de la tradition cartographique japonaise : le nord à gauche et le sud à droite. Les couleurs vives de la carte ne sont pas uniquement décoratives, elles précisent l'attribution des bâtiments : rouge pour l'Empereur, orange pour le shogun... Carte pliée 196 × 338 mm, carte dépliée 980 × 676 mm. Une carte au recto, son histoire au verso.

  • Difficile d'être « amoureux » de la géopolitique » ! En fait, il s'agit ici d'un dictionnaire libre et subjectif nourri de connaissances historiques. J'ai enrichi par des décennies d'expérience du fonctionnement du monde et des relations entre les puissances, installées ou émergentes. Le dictionnaire aborde les stratégies des acteurs étatiques, économiques, idéologiques, culturels ou sociétaux. Il traite aussi les scénarios dans les domaines géopolitiques, diplomatiques, économiques, commerciaux et écologiques, ainsi que la transformation souhaitable mais difficile de l'Europe, dans un monde où l'Occident a perdu le monopole de la puissance.
    Il comporte des portraits des grandes personnalités - César, Alexandre le Grand, Bonaparte, de Gaulle, Staline, Hitler, Mao - du passé lointain ou proche, ou d'aujourd'hui. Les 250 entrées de ce dictionnaire englobent la géopolitique issue du passé, siècles et millénaires dont les effets persistent. Celle du monde d'aujourd'hui : mondialisation, pandémie, flux démographiques, révolution numérique, compétition des puissances. Enfin, les futurs possibles issus des mouvements tectoniques qui secouent les principaux acteurs mondiaux.

  • Riche de ses voyages dans quelque cent vingt-cinq pays - les deux tiers des États membres des Nations unies -, Michel Foucher explore ici les voies d'une géographie vécue comme active et engagée : en chercheur et cartographe, consultant et diplomate, analyste et témoin impliqué.
    Enquêtes de terrain et entretiens forment, pour ce grand spécialiste des frontières, la matière première de la géographie - une géographie débouchant sur une géopolitique appliquée. Car Michel Foucher en est convaincu : il est souvent possible d'anticiper les tensions si l'on donne aux représentations spatiales leur juste place dans l'imaginaire des peuples et des acteurs publics.
    Après une longue carrière, le temps était venu pour lui de procéder à ce que les officiers de l'armée de terre nomment un « retour d'expérience », ou « retex » - analyse sans concession des succès et des échecs. Confrontant les passés étudiés aux présents observés, ces Mémoires dessinent une carte passionnante des enjeux du monde contemporain.

  • En lien avec Manifesta 13 qui se tiendra à Marseille en août 2020 les bureaux d'architecture MVRDV de Winy Maas ont réalisé une étude pluri-disciplinaire de la ville de Marseille et de ses pratiques urbaines. Entretiens et études d'urbanisme dressent un portrait complexe de la ville et de ses particularités.

  • Avec plus de 130 cartes et infographies, voici le premier atlas historique mondial qui aborde l'ensemble des empires coloniaux du XIXe au milieu du XXe siècle.

    - Un projet d'histoire globale : des grands empires, français et britannique, aux empires plus petits, non européens ou continentaux.
    - Dynamiques, conflits, révoltés et résistances : une emprise coloniale inégale et discontinue.
    - Une analyse des sociétés coloniales à différentes échelles : locale, impériale et mondiale.
    - Une attention particulière portée aux colonisés et à leurs interactions avec les colonisations, loin des stéréotypes.

  • En 1976, la première édition de ce livre fit grand bruit : le géographe Yves Lacoste y fustigeait la « géographie des professeurs », apparue au XIXe siècle en Allemagne et en France et progressivement devenue un discours idéologique masquant l'importance stratégique et politique de toute réflexion sur l'espace. Mais surtout, Yves Lacoste montrait qu'existait aussi une autre géographie, plus ancienne et toujours actuelle, la « géographie des états-majors », ensemble de représentations cartographiques et de connaissances rapportées à l'espace constituant un savoir stratégique utilisé par les minorités dirigeantes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Grâce aux ouvrages de David Harvey, Mike Davis ou même Henri Lefebvre, on connaît aujourd'hui la géographie radicale ou critique née dans le contexte des luttes politiques des années 1960 aux États-Unis et qui a, comme le disait Harvey, donné à Marx « la dimension spatiale qui lui manquait ». Dans ce livre, Simon Springer enjoint aux géographes critiques de se radicaliser davantage et appelle à la création d'une géographie insurrectionnelle qui reconnaisse l'aspect kaléidoscopique des espaces et son potentiel émancipateur, révélé à la fin du XIXe siècle par Élisée Reclus et Pierre Kropotkine, notamment.

    L'histoire de l'humanité est une longue suite d'expériences dans et avec l'espace ; or aujourd'hui, la stase qui est imposée à ces mouvements vitaux, principalement par les frontières, menace notre survie. Face au désastre climatique et humain qui nous guette, il est indispensable de revoir les relations que nous entretenons avec le monde et une géographie rebelle comme celle que défend Springer nous libérerait du carcan de l'attentisme. Il faut se défaire une bonne fois pour toutes des géographies hiérarchiques qui nous enchaînent à l'étatisme, au capitalisme, à la discrimination et à l'impérialisme. « La géographie doit devenir belle, se vouer entièrement à l'émancipation. »

  • Sous-préfecture ennuyeuse, vallée sinistrée, port industriel, ville de garnison, station thermale décrépite, banlieue lointaine... La France ne manque pas d'endroits où pour rien au monde on irait passer le week-end. Partant du principe qu'un clair de lune à Maubeuge vaut bien un coucher de soleil à Malibu, Vincent Noyoux en a choisi douze. Douze villes pas gâtées par la vie, peu flattées par les apparences, oubliées, voire méprisées de tous. Jetant ses préjugés aux orties, il est parti à la découverte de ces territoires méconnus. Tour à tour tendre et ironique, il nous livre ici le portrait d'une France boudée et incomprise.

    Mulhouse, Vesoul, Guéret, Cergy, Cholet, Vierzon, Saint-Nazaire, Verdun, la vallée de la Fensch, Châtelguyon, Draguignan et Maubeuge...
    /> Embarquez pour un tour de France des villes qui ne font pas rêver mais gagnent à être connues !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Quels sont les prochains défis géopolitiques du siècle ? La pandémie mondiale a modifié les équilibres entre Asie et Occident et scellé la rupture entre la Chine et les États-Unis, accentuant le basculement du monde vers l'Est. Sur cet échiquier polarisé, deux lignes de fracture convergent : la dégradation environnementale et la propagation technologique où se jouent désormais les principales rivalités stratégiques et économiques.
    Dans cet essai captivant, Thomas Gomart décrit les grands mouvements qui se déroulent sous nos yeux : le retour d'une compétition agressive des puissances, une accentuation des inégalités et des échanges débridés. Il met également en lumière les mécanismes invisibles qui transforment notre planète en profondeur : marchés financiers, paradis fiscaux, mafias, incubateurs technologiques, plateformes numériques, multinationales, services de renseignement...
    Pour nous aider à mieux comprendre le monde qui surgit, il analyse enfin pour chaque sujet les « intentions cachées » des États-Unis, de la Chine et de l'Europe, et réfléchit au rôle que la France pourrait jouer dans ces nouvelles « guerres invisibles ».

empty