Nos revues indispensables !

  • esprit n.477 ; où habitons-nous ? Nouv.

    La question du logement nous concerne tous, mais elle peine à s'inscrire dans le débat public. Pourtant, avant même la crise sanitaire, le mouvement des Gilets jaunes avait montré qu'elle cristallisait de nombreuses préoccupations. Les transformations à l'oeuvre dans le secteur du logement, comme nos représentations de l'habitat, font ainsi écho à nombre de défis contemporains?: l'accueil des migrants, la transition écologique, les jeux du marché, la place de l'État, la solidarité et la ségrégation... Ce dossier, coordonné par Julien Leplaideur, éclaire les dynamiques du secteur pour mieux comprendre les tensions sociales actuelles, mais aussi nos envies de vivre autrement. À lire aussi dans ce numéro : le piège de l'identité, la naissance du témoin moderne, Castoriadis fonctionnaire, le libéralisme introuvable, un nouveau Mounier et Jaccottet sur les pas d'Orphée.

    Ajouter au panier
    En stock
  • terrain n  75 / automne 2021. objets de desir Nouv.

    Axé sur l'attachement amoureux à des objets perçus comme dangereux sur le plan affectif, ce numéro propose d'examiner de manièrecomparative des cas de «partenaires» jugés illégitimes.Avec le souci de mettre en regard les conceptions qui président à la création de partenaires, on s'intéressera aux entités soupçonnées d'entraîner l'humain dans le trouble passionnel ou dans la confusion sexuelle: robots, gadgets électroniques, mais aussi poupées, personnages fictifs, sculptures,ombres, restes humains, plantes ou animaux...

  • se battre Nouv.

    se battre

    Collectif

    Ce numéro de rentrée sera placé sous le signe de la combativité, avec un dossier consacré au thème "se battre". Que signifie "se battre" quand on est une femme, socialisée comme un individu vulnérable ?
    Au programme également, une rencontre entre la chanteuse Pomme et l'actrice Nadège Beausson-Diagne ; un portrait de Virginia Woolf par l'écrivaine Geneviève Brisac, et un entretien avec la dessinatrice Pénélope Bagieu. Le débat sera consacré à une question brûlante :
    Pourquoi l'intersectionnalité fait-elle si peur ? Le reportage nous emmènera à Malaga, pour tirer un bilan des tribunaux dédiés aux violences de genre créés il y a 10 ans. La BD, signée Thomas Azuelos, racontera l'une des premières grèves de femmes du XXe siècle : celle des transbordeuses d'oranges dans le sud de la France.

    Ajouter au panier
    En stock
  • nos mondes sauvages Nouv.

    nos mondes sauvages

    Collectif

    • Invenit
    • 10 Septembre 2021

    Dans le cadre de son 20e anniversaire, l'association Colères du présent a imaginé avec les éditions invenit une opération unique pour prolonger les débats et les propositions artistiques et littéraires qui fourmillent tous les ans au Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras.
    Au fil des cinq chapitres - repousser, rencontrer, éprouver, sauvegarder, coopérer - le mook Nos mondes sauvages invite à repenser nos mondes à la lumière d'une notion polysémique et fondamentale dans l'histoire de la pensée, pure création culturelle :
    Le sauvage.
    Que reste-t-il encore aujourd'hui du monde sauvage tel qu'on l'a perçu et façonné pendant des siècles ? Des forêts de nuages et du bison d'Europe ? Que dit de nous et de nos sociétés contemporaines cette vision biaisée par nos imaginaires occidentaux ? Se pourrait-il que le sauvage soit en réalité enterré, travesti, en nous-même et dans nos rapports sociaux ?
    En associant artistes, auteurs et autrices de toute discipline (fiction, essai, poésie, photographie, illustration, bande dessinée), dont Guillaume Logé, Derf Backderf ou encore Panda Diouf, Nos mondes sauvages entend bien questionner cette notion plurielle.
    Une notion qui, longtemps réduite à l'alterité, nous pousse à l'introspection et nous confronte, collectivement, aux limites sociales, écologiques et économiques de notre époque.

  • Sensibilités n.9 ; au miroir de l'argent Nouv.

    Bien loin de de la supposée rationalité d'un homo oeconomicus qui, froidement, ne chercherait qu'à maximiser ses intérêts, l'argent agite et mobilise de bien plus puissantes affaires. Guerres, paniques boursières, meurtres ou querelles d'héritage, en sont des manifestations spectaculaires. Mais il est aussi des suspicions souterraines et insidieuses qui discréditent ou délégitiment l'argent parce qu'il serait "sale", mal gagné ou non mérité. L'argent des uns ne vaut pas toujours celui des autres.
    Derrière les transactions, se nouent ainsi des histoires complexes, infiniment vivantes et sensibles, qui ont à voir avec la morale, la politique, mais aussi l'imaginaire. Les échanges marchands, dettes et créances sont mus par des passions, croyances et interdits, portent la marque de normes et hiérarchies sociales. Leur inscription est aussi affaire de récits.
    Dans sa 9e livraison, le sommaire de Sensibilités deploie au miroir de l'argent objets, affects et itinéraires : des lettres de change aux coquillages de la monnaie kanak, des bitcoins aux transferts d'argent pour accomplir sa migration, une déambulation fiévreuse de Borges, un édifice onirique de Marx...

    Coordonné par Quentin Deluermoz, Thomas Dodman, Anouche Kunth et Hervé Mazurel.
    Avec les textes de : Omar Benlaâla, Alban Bensa, Christophe Cousin, Thomas Dodman, Florence Dupont, Ute Frevert, Dominique Kalifa, Anouche Kunth, Jeanne Lazarus, Solène Morvant-Roux, Sylvain Piron, Jean-Michel Servet, Rebecca Spang, Francesca Trivelatto, Ariel Wilkis.

    Ajouter au panier
    En stock
  • DOSSIER. La ruée vers l'espace.

    Les pôles si loin, si proches.

    A la recherche des volcans sous-marins.
    Ces nombres qui dessinent le monde.
    Entretien avec Bruno David.
    "Biodiversité : il n'est pas trop tard pour agir".

    Ajouter au panier
    En stock
  • Libre et sans tabous, TEMPURA donne le goût de l'époque et raconte des histoires inattendues, qui interrogent autant qu'elles inspirent. Sans déroger à la règle, ce numéro d'été nous plonge dans le JAPON POPULAIRE.
    Alors que l'imaginaire autour du Japon nous a accoutumés au raffinement et au minimalisme, TEMPURA a décidé d'explorer une autre face@e de l'archipel : celle du Japon Populaire. À quoi rêvent les cols bleus ? Que reste-t-il des mouvements sociaux des années 1960 ?
    Pourquoi Okinawa, derrière des îles paradisiaques, reste la région la plus pauvre du Japon ? Qui sont les forains japonais ? Peut-on résumer la culture populaire aux manga et autres anime ?
    Un grand dossier de 60 pages pour découvrir un Japon alternaUf et loin des clichés.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ivres de vitesse, nos sociétés ne regardent même plus autour d'elles.
    Si elles le faisaient, elles verraient que le paysage brûle, et que le temps des choses vivantes exige que nous freinions d'urgence. Si les confinements et couvre-feux semblent avoir suspendu momentanément notre course, il y a fort à parier que la reprise soit synonyme d'une nouvelle accélération sans limite.
    Avec ce nouveau hors-série, Socialter s'attaque à la question de notre rapport au temps. Comment le temps a-t-il été séquestré ? Comment le libérer ?
    Qu'est-ce que le temps de l'Anthropocène fait à nos représentations, à nos vies et à nos luttes ? Ralentir ne suffira pas :
    C'est d'une véritable bifurcation dont nous avons besoin.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Un numéro d'été qui croustille !
    Pour ce tout nouveau numéro de la revue culture-food, la rédaction vous propose entre autres un dossier spécial intégralement consacré au pain, pour tout savoir et tout comprendre de ce produit emblématique de l'alimentation à la française, avec : un peu d'histoire, un grand entretien avec Roland Feuillas, un focus sur la qualité des blés, le portrait d'un artisan passé maîtres zen dans la fabrication du «vrai» pain de campagne, un précis sur les enjeux politiques liés au pain... Au menu également, mais dans un tout autre registre, rencontre dans Le Perche avec le chef Guillaume Foucault, un héritage culinaire consacré à l'inclassable Jean Bardet et bien sûr, toutes nos inimitables recettes de saison proposées dans nos rubriques Home-made, Divin quotidien et autres...
    Juste un avant-goût de ce qui vous attend à la lecture de ces 192 pages !

    Fondée en 2013 la revue 180°C est un projet collectif formé autour d'une vision différente de l'édition culinaire : indépendante, engagée, sincère et sans autre contrainte que celle de se faire plaisir. Et de vous faire partager ce plaisir...Elle vous propose depuis sa création un contenu qui panache savamment reportages, recettes et sujets culture.

  • legende n5 brassens

    Fottorino/Vey

    • Lgnd
    • 30 Juin 2021
    Ajouter au panier
    En stock
  • Pour bien commencer 2021, Gonzaï déclame son amour à Paris et à l'underground dans la capitale. Dans ce numéro spécial, Gonzaï est parti sur les traces de ces Parisiens, tapis dans le maquis et qui résistent encore malgré les confinements et la muséification d'une ville qu'on adore détester.
    Gonzaï vous donne rendez-vous avec ces activistes, pour qui Paris reste avant tout un prétexte pour l'insomnie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • "Cultiver son jardin est un acte de légitime résistance" clame depuis des années Pierre Rabhi . Résistance à la mondialisation, à la malbouffe et peut être au mal être ! Cultiver son jardin est aujourd'hui un acte politique. Il permet de tendre vers une autonomie alimentaire, ou à tout le moins une moindre dépendance . Jardiner c'est aussi se reconnecter au vivant, recréer du lien à la terre. Avec cette double approche Le hors-série de kaizen autonomie comment jardiner donne les outils à celles, ceux qui notamment après la crise sanitaire ressentent le besoin de renouer avec cette activité salutaire. Fiches pratique, reportage, rappel des nouvelles technique de jardinage, cet opus est surtout destiné au néojardinier.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Vivants rassemble une sélection de textes proposant une réflexion sur nos relations à la Terre et aux autres vivants déjà parus dans les pages de Reliefs. Tribunes : Claire Nouvian, Eric Julien, "Vers le troisième monde" , Sheila Watt-Cloutier, "Le droit au froid" , Trinh Xuan Thuan "Du jazz dans l'univers" , Tina Birmpili, "L'ozone, ce bleu bouclier" , Capitaine Paul Watson, "La flotte de Neptune" , Catherine Chabaud, "Rivages : retrouver l'harmonie" , Bernard Amy, "Plaidoyer pour les sommets du monde" , Roberto Epple, "Des fleuves et rivières sauvages" , Hilda Flavia Nakabuye, "Le lac Victoria à l'agonie" , Gilles Ramstein, "Désertification : la part de l'homme" , Jacques-Marie Bardintzeff, "Entendons les volcans" Héros hier : Eduard Suess, Wladimir Peter Köppen, Anita Conti, Evelyn Cheesman, Ellen Swallow Richards, Margaret Mead, Kinji Imanishi, Mary Anning, Mary Hunter Austin Héros aujourd'hui : Maritza Morales Casanova, Will Steger, Catharine Conley, Boylan Slat, William Kamkwamba, Jane Goodall, Julia Lorraine Hill, Steve Boye, Corneille Ewango, Antonia Melo, Francia Márquez, Sunita Narain, Lewis Pugh, Berta Cáceres, Wei Dongying, Tu Youyou, Rosane Santiago Silveira, Máxima Acuna, Bayarjargal Agvaantseren, Hindou Oumarou Ibrahim, Susan Solomon, Mariama Sonko, Chai Jing, Dorceta E.
    Taylor Entretiens : Vandana Shiva, "Citoyenne de la Terre" , Gilles Clément, "La Terre est notre jardin" , Charles Hervé-Gruyer, "Habiter la Terre" , Valérie Masson-Delmotte, "L'urgence climatique" Altitude/Longitude : Jean-Paul Maréchal, "Le défi écologique chinois" , Valérie Cabanes, "La nature a des droits" , Valérie Chansigaud, "Anarchisme, pour une écologie de la liberté" , Vinciane Despret, "Des récits pour mieux habiter le monde" Apartés avec Catherine Larrère, Marie-Monique Robin, Baptiste Morizot, Nastassja Martin Portraits : Jean-Daniel Collomb, "John Muir, le spectacle de la nature sauvage" , Christophe Brun, "Elisée Reclus, géographe anarchiste" , Elisabeth Schneiter, "Dian Fossey et les gorilles des montagnes" , Fabrice Nicolino, "Rachel Carson, découvreuse de vérité" , Bertrand Guest, "Alexander von Humboldt, explorateur universel" , Valérie Chansigaud, "Aldo Leopold, l'éthique de la Terre"

  • L'anthropologie est une discipline paradoxale : science de l'altérité en ce qu'elle décrit les modes de vie et de pensée de collectifs humains auxquels n'appartient généralement pas l'ethnographe, elle est aussi une écriture du commun, qui s'attache à décrire les grands invariants et mythes fondateurs structurant les sociétés. Au XXIe siècle, les cartes ont été rebattues : peut-on continuer à penser le commun alors que ce qui nous unit n'est rien d'autre que la perspective du désastre ? Comment encore exprimer l'altérité lorsque les premiers mondes dévastés par la catastrophe écologique sont précisément ceux que les anthropologues étudient, quand eux-mêmes appartiennent aux sociétés responsables du délabrement du monde ? De quelle manière garder vivante l'anthropologie et pour quelles raisons ? Refusant de conclure à l'obsolescence d'une telle démarche, l'anthropologue Nastassja Martin répond que ce sont la langue, l'attention à la parole, le souci de traduire la diversité des êtres qui permettront de résister à la perte des mondes. « Une terre qui était belle a commencé son agonie, sous le regard de ses soeurs voltigeantes, en présence de ses fils insensés. » Les « fils insensés » du poète René Char, nous dit Nastassja Martin, se doivent désormais de protéger la dignité des vivants.

  • Mesdames et messieurs, pour son anniversaire, Graou a décidé de préparer une grande fête, de mettre les petits plats dans les grands et de concocter pour ses jeunes lectrices et lecteurs, un numéro plein de surprises ! Des cartes d'invitations à personnaliser, un Cherche et trouve au milieu du défilé de carnaval, de drôles de paquets cadeaux, une kermesse de l'école avec une pêche au canard qui s'emmêle, une fête des voisins, un gâteau magique et des bougies à souffler, des stickers pour décorer la maison...
    Bien sûr, qui dit fête dit copines et copains pour danser, chanter, jouer tous ensemble. Au programme des réjouissances aussi : un voyage en Chine pour le nouvel an avec pétards et danse du dragon, les 2 héros malicieux Pistache et Rhino seront bien entendu de la partie, l'abécédaire de Virginie Morgand sera encore plus fou avec une foule de mots en "f" à retrouver, et enfin, Eva Offredo quant à elle nous emmènera dans une découverte poétique et imagée de mots festifs.

  • Confettis et sucreries pour ce début d'année avec un numéro COLLECTOR de Georges sur le thème de l'anniversaire ! Et ça commence fort avec la partie HISTOIRES dans laquelle Georges vous a réservé des surprises, avec : - le grand retour de la famille Alamasse (on ne les a pas vus depuis Georges N°Camping) écrite et illustrée par la drôlissime Eléonore Zuber ! On fête l'anniversaire des jumeaux Ted et Bill sur une drôle de planète à saucisses...
    - la première rencontre de Panpi et Gorri et de leurs homologues Cagoule et Lapin ! - une histoire à couper le souffle qui commence durant l'Antiquité : celle des bougies d'anniversaire. La partie JEUX, quant à elle, sera garnie de mots codés, mêlés ou points à relier ! On découvrira que le jour de son anniversaire, on déguste de très longues nouilles en Chine, on se fait beurrer le nez au Canada ou encore enfariner en Jamaïque.
    Mais au fait, combien de personnes fêtent leur anniversaire en moyenne par jour ? La partie ACTIVITES est une malle aux trésors pour préparer une fiesta d'anniversaire, avec : - du graphisme pour créer ses cartons d'invitation - de la cuisine pour réaliser un gâteau entre copains - du bricolage pour préparer toutes sortes de jeux collectifs... Et ce n'est pas tout ! Ce numéro 50 de Georges est également celui de ses 10 ans ! Quelques pages viennent s'ajouter à ce numéro spécial pour : - davantage de courriers des lecteurs et lectrices, - inviter des personnages issus d'anciens numéros et leur demander des conseils pour bien réussir une fête, - se promener dans les coulisses de Georges et tout savoir sur sa conception - tester ses connaissances sur ce drôle de magazine grâce au top-géant-grand quiz ! Un numéro 50, pour les 10 ans de Georges...
    Je le veuuuxxxxx !!

    Ajouter au panier
    En stock
  • dong ! n.9

    Collectif

    Une légère tonalité américaine pour ce numéro de la revue DONG! qui sortira peu après l'investiture du nouveau président des USA. 10 séries pour comprendre les Etats-Unis, une correspondance entre New-York et Paris. Et puis Thomas Pesquet en invité-symbole de 2021, un reportage dans une maison familiale rurale pour rencontrer de jeunes passionnés d'agriculture, et une rencontre avec l'un des plus jeunes maires de France.

    Ajouter au panier
    En stock
empty