Braibant

  • Les grands arrêts de la jurisprudence administrative Nouv.

    Plus de cent arrêts constituant l'ossature du droit administratif, complétés par les apports les plus récents de la jurisprudence. L'indispensable en droit public !

    La 23e édition des Grands arrêts de la jurisprudence administrative, comme ses devancières des fondateurs de l'ouvrage (Marceau Long, Prosper Weil et Guy Braibant) et de leurs continuateurs (Pierre Delvolvé, Bruno Genevois), poursuit la présentation de la jurisprudence qui constitue l'essentiel du droit administratif, et même du droit public.

    On y trouve les principaux arrêts qui constituent l'ossature de ce droit, sur les matières essentielles : notamment compétence de la juridiction administrative, contrôle que celle-ci exerce sur l'administration, organismes de droit public ou de droit privé qui participent à l'action administrative, actes administratifs unilatéraux, contrats administratifs, domaine public, travaux publics, responsabilité administrative, avec des ouvertures sur le droit constitutionnel, le droit de la concurrence, le droit de l'Union européenne, celui de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.

    L'ouvrage se compose de plus de cent arrêts auxquels sont intégrés les apports les plus récents de la jurisprudence.

  • La 22e édition des Grands arrêts de la jurisprudence administrative, oeuvre comme ses devancières des fondateurs de l'ouvrage (Marceau Long, Prosper Weil et Guy Braibant) et de leurs continuateurs (Pierre Delvolvé, Bruno Genevois), les uns du Conseil d'État, les autres de l'Université, poursuit la présentation de la jurisprudence qui constitue l'essentiel du droit administratif, et même du droit public.

    On y trouve les principaux arrêts qui constituent l'ossature de ce droit, sur les matières essentielles : notamment compétence de la juridiction administrative, contrôle que celle-ci exerce sur l'administration, organismes de droit public ou de droit privé qui participent à l'action administrative, actes administratifs unilatéraux, contrats administratifs, domaine public, travaux publics, responsabilité administrative, avec des ouvertures sur le droit constitutionnel, le droit de la concurrence, le droit de l'Union européenne, celui de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.

    L'ouvrage se compose de 118 arrêts auxquels sont intégrés les apports les plus récents de la jurisprudence. Deux nouveaux arrêts en lien avec l'actualité sont à découvrir pour cette nouvelle édition !

  • Ce livre est destiné aux étudiants étrangers souhaitant intégrer l'université ou une école supérieure. Il présente les épreuves du DUEF B1 (Diplôme Universitaire d'Études Françaises) proposé dans les centres universitaires d'enseignement de FLE de l'ADCUEFE, et permet de s'y préparer.
    Il permet de travailler à partir de sujet d'examens (compréhension et production orales et écrites), et propose des corrigés rédigés, des productions d'étudiants (écrite et orale en vidéo) commentées.
    Il donne des conseils méthodologiques progressifs (boîte à outils).
    Il complète utilement le premier ouvrage paru aux PUG en 2018 :
    Préparer le DUEF B2 (ISBN : 978 2 7061 4203 1).

  • À la fin du XIXe siècle, la Belgique était, en termes relatifs - taille et population -, le pays le plus riche du monde.

    En 1950, le Belge disposait encore du cinquième revenu mondial par habitant. Aujourd'hui, plus de 15 % de nos compatriotes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Pire : 5% d'entre eux vivent dans un état de « privation matérielle », ce qui signifie qu'ils ne peuvent régler leurs factures ni se chauffer. Que s'est-il passé ?

  • La 21e édition des Grands arrêts de la jurisprudence administrative, oeuvre comme ses devancières des fondateurs de l'ouvrage (Marceau Long, Prosper Weil et Guy Braibant) et de leurs continuateurs (Pierre Delvolvé, Bruno Genevois), les uns du Conseil d'État, les autres de l'Université, poursuit la présentation de la jurisprudence qui constitue l'essentiel du droit administratif, et même du droit public.

    On y trouve les principaux arrêts qui constituent l'ossature de ce droit, sur les matières essentielles : notamment compétence de la juridiction administrative, contrôle que celle-ci exerce sur l'administration, organismes de droit public ou de droit privé qui participent à l'action administrative, actes administratifs unilatéraux, contrats administratifs, domaine public, travaux publics, responsabilité administrative, avec des ouvertures sur le droit constitutionnel, le droit de la concurrence, le droit de l'Union européenne, celui de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.

    L'ouvrage se compose de 118 arrêts dont sont intégrés les apports les plus récents de la jurisprudence.
    De nouveaux arrêts en lien avec l'actualité sont à découvrir pour cette nouvelle édition dont la mise à jour sera effective au 31 juillet !

  • Une histoire noire de l'Église, une histoire basée sur plus de 5 ans de recherches et un constat majeur : il n'y avait pas que les Borgia.
    2000 ans bien sombres...

    Les scandales pédophiles d'aujourd'hui...
    Alexandre VIII qui fait payer les pardons pour s'offrir de jeunes enfants et nomme ses amants cardinaux à 14 ou 15 ans.
    Innocent VIII qui fait reconnaitre ses enfants et organise leurs noces au Vatican. Il nomme également le fils de Laurent de Médicis cardinal à 13 ans seulement !
    Sergus III qui fait assasiner par étranglement ses deux prédécesseurs.
    Un pape qui détermine le nombre d'évangiles : quatre parce que quatre vents ou encore quatre parce que ce sont les quatre qui ne sont pas tombés de la table.
    La pornocratie pontificale de 904 à 963 : la papauté est dirigée par des prostituées dont la plus célèbre est Marozie, maîtresse du Pape Jean X.
    La donation de Constantin : un faux réalisé par l'Église comme titre de propriété des États du Vatican.
    Le Synode cadavérique où on déterre le pape Formose pour le juger neuf mois après sa mort, à St Jean de Latran.

    ...jusqu'au scandale de la banqua Ambrosiano et la mort étrange de Jean Paul Ier.


  • les grands arrêts de la jurisprudence administrative sont devenus dès leur première parution en 1956 un ouvrage de référence en droit administratif.
    le présent ouvrage reprend intégralement la 1'édition originale du texte soit 114 arrêts commentés dont certains n'ont pas été publiés depuis plus de 50 ans. il a fait l'objet jusqu'à présent de 15 éditions successives (avec depuis la 9e édition la participation de pierre delvolvé et bruno genevois). " ce livre reconstitue une véritable histoire de notre droit administratif, vu sous l'angle contentieux, au cours des trois derniers quarts de siècle.
    il fournira un guide autorisé et commode à tous ceux qui participent soit à l'élaboration et à l'enseignement des règles administratives, soit à leur application concrète, soit aux litiges auxquels elles peuvent donner lieu ".
    rené cassin et marcel waline, préface.

  • La 19e édition des Grands arrêts de la jurisprudence administrative, uvre comme ses devancières des fondateurs de l'ouvrage (Marceau Long, Prosper Weil et Guy Braibant) et de leurs continuateurs (Pierre Delvolvé, Bruno Genevois), les uns du Conseil d'État, les autres de l'Université, poursuit la présentation de la jurisprudence qui constitue l'essentiel du droit administratif, et même du droit public.
    On y retrouve, avec des commentaires actualisés, de l'arrêt Blanco (1873) aux arrêts Commune de Béziers (2009, 2011), la présentation notamment de la compétence de la juridiction administrative, du contrôle que celle-ci exerce sur l'administration, des organismes de droit public ou de droit privé qui participent à l'action administrative, des actes administratifs unilatéraux, des contrats administratifs, du domaine public, des travaux publics, de la responsabilité administrative, avec des ouvertures sur le droit constitutionnel et le droit de la concurrence.
    On y trouve les dernières nouveautés jurisprudentielles.
    Sont présentés et commentés deux arrêts nouveaux : celui du Tribunal des conflits du 17 octobre 2011, SCEA du Chéneau, qui élargit la compétence du juge judiciaire pour apprécier la légalité des actes administratifs, ceux du Conseil d'État du 23 décembre 2011, Danthony, qui précisent, en complément de la loi du 17 mai 2011, la portée des vices de procédure sur la légalité des actes administratifs.
    Dans les commentaires d'arrêts anciens ont été particulièrement intégrés les apports d'importants d'arrêts nouveaux : dans ceux des arrêts Ville nouvelle Est de Lille (1971) et Commune d'Annecy (2008), l'arrêt du Conseil d'État du 12 avril 2012, Association coordination interrégionale Stop THT, au sujet du principe de précaution . dans ceux des arrêts Jamart (1936), Dehaene (1950) et Époux Barbier (1968), l'arrêt du Conseil d'État du 12 avril 2013, Fédération Force Ouvrière Énergie et Mines, concernant la réglementation de la grève dans les centrales nucléaires . dans celui de l'arrêt Action française (1935), l'arrêt du Tribunal des conflits du 17 juin 2013, Bergoend, précisant les critères de la voie de fait.
    À jour au 31 juillet 2013, l'ouvrage tient également compte, dans le commentaire de l'arrêt Époux V. (1992), de l'ajustement de la responsabilité hospitalière par l'arrêt du Conseil d'État du 25 juillet 2013, Falempin.
    Continuité et innovation constituent ainsi les caractéristiques d'un livre devenu indispensable à la connaissance du droit public français.

  • La 20e édition des Grands arrêts de la jurisprudence administrative, oeuvre comme ses devancières des fondateurs de l'ouvrage (Marceau Long, Prosper Weil et Guy Braibant) et de leurs continuateurs (Pierre Delvolvé, Bruno Genevois), les uns du Conseil d'État, les autres de l'Université, poursuit la présentation de la jurisprudence qui constitue l'essentiel du droit administratif, et même du droit public.
    On y retrouve, avec des commentaires actualisés, de l'arrêt Blanco (1873) aux arrêts les plus récents comme Commune de Béziers (2009, 2011), la présentation notamment de la compétence de la juridiction administrative, du contrôle que celle-ci exerce sur l'administration, des organismes de droit public ou de droit privé qui participent à l'action administrative, des actes administratifs unilatéraux, des contrats administratifs, du domaine public, des travaux publics, de la responsabilité administrative, avec des ouvertures sur le droit constitutionnel et le droit de la concurrence.
    On y trouve les dernières nouveautés jurisprudentielles.
    Continuité et innovation constituent ainsi les caractéristiques d'un livre devenu indispensable à la connaissance du droit public français.

  • La maîtrise de l'hypnose exige une discipline stricte, même s'il ne s'agit pour vous que de l'utiliser dans votre cercle privé.
    Car votre sujet démasquera toute incompétence en son subconscient. l'ouvrage vous aide à acquérir cette virtuosité. l'auteur expose les différents procédés et techniques d'hypnose par induction verbale : procédé de braid, technique classique, méthode du dr flowers, méthode du dr liébault, développement de la fascination du regard. puis il aborde les techniques d'hypnose par passes magnétiques d'abord l'entraînement nécessaire pour acquérir la puissance hypnomagnétique, ensuite les applications, en particulier pour le traitement du corps humain : douleurs, maladies, affections.
    Enfin est traité l'immense sujet de l'auto-hypnose qui se pratique sans aucune assistance. l'auto-hypnose permet à chaque individu de développer tout le potentiel qui est en lui. daniel braibant présente les différentes techniques : training autogène, yoga hindou ; ainsi que ses diverses applications : précognition, traitement corporel, vision du passé, lecture des pensées d'autrui, revitalisation de la santé, protection contre la malveillance, développement de la chance, transformation des personnes connues, envoi de fluides.
    Hypnose et auto-hypnose vous seront une grande utilité pour développer les pouvoirs qui sont cachés en vous.

  • La-bas, promenade en Alsace en 188... / Maurice Fauste Date de l'édition originale : 1895 Sujet de l'ouvrage : Alsace (France) -- Descriptions et voyages -- 19e siècle Appartient à l'ensemble documentaire : RhoneAlp1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Adultère, inceste, perversion, débauche, sadisme ou démence : cela aussi, c'était Rome.

    Bien connue pour sa grandeur et son éclatante splendeur, la Rome antique renferme pourtant aussi son lot d'anecdotes scabreuses, de la folie de Néron à la répression de Spartacus. Assassinat, inceste, intrigue, corruption, l'auteur nous fait frissonner au rythme des frasques horrifiques des empereurs romains.

    Saviez-vous que...

    - L'empereur Tibère entrainait des garçonnets à nager entre ses jambes pendant qu'il prenait son bain ?

    - Néron avait fait éclairer la Via Appia avec des escalves transformés en torches vivantes ?

    - 6000 esclaves de Spartacus faits prisonniers après les combats furent crucifiés par Crassus, pour l'exemple ?

    - Marius, Sulla et Cinna se livrèrent une lutte sans merci, à grands coups de massacres ?

    - Jules César fut capturé par des pirates, libéré en échange d'une rançon, puis traqua ses geôliers avant de les faire crucifier à la vue de tous les navires qui passeraient ?

  • Parmi les plus grandes tentatives échouées, découvrez celles qui ont mené, par hasard, à des découvertes extraordinaires :

    - La tarte qui s'est renversée, donnant naissance à la tarte Tatin.
    - Le chocolat envoyé aux enfants pour lutter contre la malnutrition en Italie qui a fondu, et qui pour être quand même distribué, est mis dans des pots.
    - Le Coca-Cola, un médicament raté.
    - Le post-it, qui à la base est recouvert d'une colle ratée, jusqu'à ce que quelqu'un se rende compte que le fait qu'on puisse le repositionner était un atout.
    - La bière, résultat de grains d'orge et de houblon, qui tombés par mégarde dans de l'eau y ont fermenté.
    - Christophe Colomb, qui en se trompant dans ses calculs, parvient jusqu'aux Amériques.

  • L'héroïsme peut s'accomplir de bien des façons...
    - Est-ce le choix d'entrer dans la mort les yeux ouverts, comme le fit Jean Maridor quand, pilotant son Typhoon, il tira à bout portant sur un V1 qui allait s'écraser sur un hôpital ?
    - Est-ce l'obstination de Rémi Schrijnen, dont on aurait souhaité qu'il portât un autre uniforme, qui refuse l'ordre de repli et affronte seul un escadron de 17 chars russes ?
    - Est-ce le sacrifice sublime de Pierre Ruibet, le jeune résistant français qui porte un coup mortel à la Wehrmacht en se faisant sauter dans un gigantesque dépôt souterrain, privant celle-ci de précieuses munitions lors du Débarquement en Normandie ?
    - Sont-ce encore les actions d'un résistant plus qu'improbable, Albert Göring, le frère de l'autre, qui nommé directeur dans une usine tchéco-slovaque contacte la résistance locale avec laquelle il sauve des centaines de Juifs de la déportation et la mort ?
    - Sont-ce les héros de Camerone, qui tiennent tête à 62 aux 2000 Mexicains qui les attaquent et se font massacrer sans accepter de se rendre ?
    - Sont-ce encore les Sorcières de la Nuit, une unité aérienne russe exclusivement composée de femmes qui harcèleront les envahisseurs allemands à bord de vieux biplans en 40-45 ?

  • Les premiers tableaux « input-output » ont été inventés dans les années trente pour analyser l'évolution de l'économie, et répondre aux besoins de la planification. Puis la comptabilité nationale s'est orientée dans d'autres directions. Avec la mondialisation, se sont développées des méthodologies s'appuyant sur des tableaux « entrées-sorties » (TES) inter-pays, au-delà de la description de l'économie nationale. Cela permet notamment de faciliter l'analyse des chaînes de valeurs mondiales. À travers de nombreux exemples, l'ouvrage de Michel Braibant décrypte le besoin d'harmoniser les méthodes des pays, dont celle atypique de la France, et les difficultés qu'il y a (asymétries du commerce international, délocalisation des sièges sociaux) pour construire ce TES idéal et mondial.

  • Ouvrage de référence pour tous ceux qui étudient, enseignent ou pratiquent le droit public français, cette 18e édition comporte les arrêts fondamentaux les plus récents du Conseil d'Etat sur les thématiques de la sécurité juridique et des rapports entre le droit national et le droit communautaire. De nombreux index (alphabétique, chronologique, des arrêts) permettent une utilisation précise et rapide de l'information.

empty