Hervé Lossec

  • Les articles publiés cet été dans le journal Ouest France et les nombreuses conférences d'Hervé Lossec sur les bretonnismes, ont rencontré un grand succès, probablement parce que ce sujet touche intimement les Bretons qui, sans toujours le savoir, parlent un français à la saveur toute particulière, imprégné de la synthaxe ou du vocabulaire de la langue bretonne.
    Ces bretonnismes, contre-pied aux gallicismes, anglicismes et autres latinismes, sont une richesse à l'heure de la globalisation qui nivelle tout. Les connaître, ou même les découvrir, constitue une première étape avant d'apprendre ou réapprendre le breton ; à moins que cela ne soit pour améliorer son français...

  • Breton Tu pe du

    Hervé Lossec

    Setu meur a zanevell, istorioù a-vremañ rik ha rik, gant tud a-hirio : "Paol prest atav", "Per ar c'higer", "Gortoz pell gortoz gwell". Unan all a ra anv eus an doare m' eo bet lidet interamant un den en deus graet ar brezel 39/45, e 2009. Ha c'hoazh, ur farsadenn, un huñvre, etre penn-kentañ an 20vet hag hiro an deiz.

    Cette oeuvre regroupe plusieurs nouvelles, des histoires vraiment actuelles dont les personnages sont également contemporains : "Paol prest atav", "Per ar c'higer", "Gortoz pell gortoz gwell". Vous pourrez aussi lire une nouvelle relatant la manière dont a été célébré, en 2009, l'enterrement d'un homme qui vécut la guerre 39/45. Ou encore une farce, un rêve, entre le début du 20ème et aujourd'hui.

  • Loig Drouglazet

    Hervé Lossec

    • Tes
    • 13 Mai 2009

    Loig Drouglazet a zo marv en ur redek. Ha droukglazhet e vefe bet ? Ur romant poliser evit ar skolajidi met ivez evit an dud vras.
    Loig Drouglazet est mort en courant dans les bois. Aurait-il été assassiné ?

  • Breton Buhez ha fent

    Hervé Lossec

    Voici une dizaine de nouvelles, dont certaines ont déjà reçu les faveurs des lecteurs de la revue Brud Nevez, tandis que d'autres sont inédites.
    Toutes sont en breton léonard, savoureux et incisif. La plupart mettent en scène des tranches de vie sur ce territoire bretonnant (« Istoriou ti-bank ») et n'hésitent pas à brosser des portraits hilarants (« Feñchig ar paotr chik »), mais Hervé Lossec a aussi toujours l'oeil sur l'actualité (« Solenn Roue », « Kavet eo bet an arh-houarnet »), allant même jusqu'à l'anticiper (« Nevez-hañv 2033 »), et nous fait partager sa passion des courses extrêmes (« Redeg Bro »).
    C'est un recueil vivant et proche des bretonnants d'aujourd'hui, soucieux de lire du bon breton qui leur parle de sujets qui les intéressent.

  • Yannig Pennkaled, 17 ans, à peine sorti d'une " bonne école" à la stricte éducation religieuse découvre le grand amour. Cette rencontre magique se concrétise par des noces en grandes pompes ; noces se terminant de manière tout à fait inattendue. (ou : de manière tragique). Un voyage amusant dans la société léonarde des années 1950/60 où l'on fait connaissance avec des personnages truculents, haut en couleurs, bien de chez nous.
    Une histoire contée sur un ton léger, truffée d'expressions savoureuses et de rimadell, souvent intraduisibles, dans un breton très accessible, de "tous les jours". Celui qui parle à notre mémoire et à notre coeur.


  • Les bretonnismes

    ,

    Les articles publiés cet été dans le journal Ouest France et les nombreuses conférences d'Hervé Lossec sur les bretonnismes, ont rencontré un grand succès, probablement parce que ce sujet touche intimement les Bretons qui, sans toujours le savoir, parlent un français à la saveur toute particulière, imprégné de la synthaxe ou du vocabulaire de la langue bretonne.
    Ces bretonnismes, contre-pied aux gallicismes, anglicismes et autres latinismes, sont une richesse à l'heure de la globalisation qui nivelle tout. Les connaître, ou même les découvrir, constitue une première étape avant d'apprendre ou réapprendre le breton ; à moins que cela ne soit pour améliorer son français...
    Introduction : Bretonnisme ?
    Bretonnisme ! Ce mot n'existe pas dans nos dictionnaires et à chaque fois que je l'écris, mon ordinateur s'obstine à le souligner de rouge. Tant pis, je vais quand même employer ce mot, sans guillemets et sans retenue, au risque de subir les foudres des disciples du grand Larousse et des adeptes du Petit Robert. Il y a bien des gallicismes, des anglicismes, des latinismes, alors, pourquoi nos académiciens persistent-ils à ignorer le mot " bretonnisme " ? Et je l'écrirai avec deux N, pour ne pas le confondre avec le bretonisme, nom donné à un mouvement idéologique littéraire breton au 19èmesiècle. Jusqu'à présent, peu d'ouvrages ont été consacrés au sujet. Etonnant pour quelque chose qui touche de très près notre vie quotidienne : la façon de s'exprimer en Basse-Bretagne. Comme dans les autres régions françaises, il y a des structures de langage qui ne transitent pas par l'école.

  • Le succès des deux livres (Bretonnismes 1 et Bretonnismes 2) à dépassé toutes les espérances : 260 000 exemplaires vendus, autant qu'un prix Goncourt !
    Certains y ont trouvé matière à poursuivre le divertissement en inventant des jeux à la sauce des bretonnismes.
    Le coffret contient un jeu de 7 familles, des charades, des mots croisés... pour s'amuser intelligemment avec les bretonnismes !

  • 12 nouvelles dans un breton populaire aux formules bien senties, certaines nouvellement écrites, d'autres adaptées de pièces publiées en français dans Perles de banquier, Les histoires vraies d'Hervé Lossec... On retrouvera l'humour et le talent de mise en scène notre Léonard national pour le plus grand plaisir des lecteurs et lectrices bretonnant.es.
    Nous espérons qu'elles leur procureront autant de plaisir en bouche qu'un morceau de pain accompagné de son beurre, demi-sel bien sûr.
    Bremañ e veze servijet dezhi, hag ur wech bemdez nemetken, ur seurt margarin stomogus, divlaz ha diliv, ledet tanv war ur viskotenn disall ivez. Koll blaz amann ar vro zo koll blaz ar vuhez war ar memes tro, neketa, tudoù ?
    Désormais on lui servait, une fois par jour, et une fois seulement, une espèce de margarine lourde sur l'estomac, sans couleur et sans goût, étalée sur une biscotte également sans sel.
    Perdre le goût du beurre breton c'est, par la même occasion, perdre le goût de la vie, ne trouvez-vous pas ?

  • Reprenant le modèle de Krampouezh-saocisse, Hervé Lossec et Daniel Giraudon nous proposent plus de 60 histoires amusantes inédites. Ils présentent les 7 péchés capitaux tels qu'ils sont vus par les gens du pays, gallèsants et bretonnants.
    Loin des clichés qui font de la Bretagne un pays de grisaille, les trois auteurs n'ont cherché à atteindre qu'un seul but, mettre du soleil dans la vie de leurs compatriotes en les faisant rire à gorge déployée : "Leizh o c'hof", dirait Hervé, "à s'en décrocher le piâchoué", ajouterait Daniel, "à se tordre la rate" renchérirait Nono, lui aussi grand amateur de ventrées de grouaille à la pointe de son crayon.
    Chaque histoire est en breton, en gallo et en français. Dans chaque version, les auteurs mettent en exergue les bretonnismes, galloïsmes, mots, expressions ou tournures typiques, et les expliquent.

  • 90 histoires amusantes d'Hervé Lossec (en français et en breton) pour découvrir les bretonnismes qui sont présents dans le langage courant.

    Nouvelle version de l'ouvrage publié en 2012, en version poche.

    Hervé Lossec nous propose plus de 90 histoires amusantes présentées sous 11 grands chapitres :
    La langue - La santé - De tout, un peu - Les terroirs - Fenchig et les femmes - Les meilleures réparties de Fenchig - Fenchig en voyage - Les légendes -Ces choses-là - Le temps - La religion - Chaque histoire est en breton et en français. Dans chaque version, l'auteur met en exergue les bretonnismes (traduction littérale du breton en français) mot, expression ou tournure, et les explique.
    - L'auteur propose aussi des encadrés thématiques (Comment dit-on bonjour en breton ?) pour parfaire la compréhension des tournures bretonnes.
    - Une trentaine de dessins humoristiques réalisés par Nono.

  • 100 Insultes, jurons et autres amabilités bretonnes expliqués, commentés par Hervé Lossec et drolement illustrés par l'incontournable Nono...

  • Ces deux Léonards étaient faits pour se rencontrer, sûr que c'est !
    Georges Quilliou, alias Channig, la commère a connu un énorme succès populaire dans les années 80 et 90.
    Ce succès s'est confirmé depuis qu'il est remonté sur scène, fin 2015.
    Hervé Lossec, l'auteur des célébrissimes Bretonnismes, a fait entrer ce mot dans nos dictionnaires. Il a également décomplexé les Bretons.
    Des colorés de bretonnismes interprétés dans ce livre-disque de 48 pages.

  • Complainte, confidence, confession, « Noce maudite » est le récit dramatique d'une vie qui ne fut que tourments. Une femme sans nom arpente ce que furent pour elle les sentiers du malheur. Ouvrir cet ouvrage, c'est entreprendre une marche émouvante à ses côtés.  Le lecteur progresse dans la rude société paysanne d'antan, dans le Léon, où la vie fut parfois broyée par ceux qui avaient vocation à la protéger. L'héroïne évoque son parcours accablant, ses espérances déçues, sa conduite innommable pour laquelle il n'est aucune indulgence.
    C'est une histoire éprouvante, forte, dérangeante, une fiction inspirée d'un fait divers ancien auquel l'auteur donne une dimension intemporelle et universelle.  Tirant parti de sa culture anthropologique, Anne Guillou traite avec force et humanité un drame humain sur fond de terroir paysan verrouillé et oppressant.  Roman inspiré par la fin de Barbe R., infanticide, guillotinée le 23 mars 1844, à Morlaix

  • Breton Jabadao jobig

    ,

    Er c'hontadennoù-se e reer anaoudegezh gant kêriadenn Lokireg giz ma oa gwechall oc'h heuliañ avañturioù Job, ur bugel yaouank deus ar vro. Skrivet int ouzhpenn-se en ur stumm berr ha bev !

    Job Le Lay était un bon garçon. Il fut un bon pèreK Et un conteur hors pair. Il a légué ses histoire à sa petite fille, Jo. Elle souhaite maintenant que ses lecteurs en profitent.
    Job a vécu toute sa vie autour du pays de Locquirec. Savez-vous que le grand-père du grand-père du père de Job, trisaïeul de Jo, a appris à nager à cause des korrigans qui peuplent l'étang derrière le Poul Drein ?
    Si vous ne voulez pas le croire, ouvrez le livre de Jo et contez...

  • Ouest-France et rue des écoles se sont associées pour proposer un cahier de quiz et jeux intelligents sur la langue bretonne : ses origines, son histoire, sa formation, ses enjeux, depuis les temps anciens jusqu'à aujourd'hui, les mots qu'elle a laissés au français, les « bretonnismes » que l'on emploie sans le savoir...

  • Un coffret de deux livres d'histoires drôles en langues de Bretagne. Plus de 150 histoires amusantes pour découvrir les bretonnismes e les galloïsmes présents dans le langage courant.

empty