Jean-Baptiste Oudry

  • Cet ouvrage reproduit les deux cent soixante-quinze planches en couleurs composées par Jean-Baptiste Oudry, peintre du roi Louis XIV et professeur à l'Académie royale de peinture, pour illustrer la totalité des deux cent quarante-cinq Fables de La Fontaine. Crayonnées, gravées et rehaussées à la gouache et à l'aquarelle, les gravures témoignent de la maîtrise de l'artiste. Les scènes représentées captent les instants les plus significatifs du texte tout en offrant, à travers le dessin des paysages, des costumes et de l'architecture, une fresque de la société de la fin du XVIIe siècle. De même, personne mieux qu'Oudry n'a su faire vivre les animaux, et ses compositions apportent aux Fables une dieu s'animer les animaux comme le fabuliste les fait parler.
    />

  • Élégante et très attrayante, " La petite collection " propose des ouvrages déjà parus au sein de la collection " Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres ", dans un format plus compact, habillés d'une couverture souple et d'une jaquette à larges rabats qui leur confèrent une excellente maniabilité et une grande facilité de lecture. La mise en page des ouvrages est chaque fois entièrement retravaillée afin de recréer un équilibre harmonieux entre textes, légendes et images, ainsi qu'une parfaite lisibilité. Ainsi, une nouvelle publication Les Fables illustrées par Oudry et Les Contes illustrés par Fragonard sont aujourd'hui réunis dans un somptueux coffret illustré. Voici une excellente manière de redécouvrir les oeuvres de La Fontaine, interprétées dans toute leur originalité et leur beauté par deux grands artistes du XVIIIe siècle. Les 275 gravures colorées de Jean-Baptiste Oudry contrastent avec les 57 dessins au lavis de bistre de Jean-Honoré Fragonard. L'ensemble révèle les deux facettes de cet auteur de génie, un Jean de La Fontaine tout autant conteur libertin que fabuliste pédagogue.

  • Les Fables de La Fontaine que livrent les éditions Diane de Selliers se présentent en deux grands volumes : - 640 pages reliées pleine toile sous coffret, - 275 illustrations en couleurs représentent la totalité de cette oeuvre de Jean-Baptiste Oudry en format d'origine et dans le respect scrupuleux des coloris de l'époque, - 200 motifs floraux dessinés par Bachelier, en couleurs, viennent ornementer chaque fable, - la typographie a été travaillée dans un esprit fidèle à celui du XVIIIe siècle. Les illustrations de Jean-Baptiste Oudry ont été, à l'époque, accueillies et saluées comme une oeuvre exceptionnelle et extrêmement révélatrice des Fables de La Fontaine. L'édition de 1755 (aujourd'hui introuvable ou hors de prix) est la référence inégalée et incontournable pour toutes les rééditions partielles qui ont été tentées depuis plus de deux siècles avec les Fables de La Fontaine illustrées par Oudry. Toutes les tentatives éditoriales, depuis lors, avaient abouties à des copies simplifiées, tronquées, en format réduit et avec des couleurs faussées ou, le plus souvent, sans couleurs. Seules les performances des techniques d'imprimerie les plus avancées viennent de permettre la reproduction, à un coût accessible, de la totalité de l'édition originale de 1755 qui avait demandé plus de cinq années de travail à 44 graveurs et typographes. La sortie de l'intégrale des Fables de La Fontaine illustrées par Jean-Baptiste Oudry intervient deux ans avant le Tricentenaire de la mort du plus grand des moralistes français. Animalier du Roi, professeur de peinture à l'Académie royale, directeur de la Manufacture de Beauvais pendant vingt ans, Jean-Baptiste Oudry offre une interprétation remarquable des Fables de La Fontaine. Depuis deux siècles, des millions de lecteurs ont en mémoire ses illustrations les plus célèbres. Crayonnées par Oudry, gravées et rehaussées à la gouache, elles témoignent de la maîtrise de l'artiste. Les scènes représentées captent les instants les plus significatifs des Fables et les animaux sont rendus avec une finesse inégalée.
    Très fidèle au texte, l'interprétation de Jean-Baptiste Oudry se veut cependant surtout " décorative " afin de souligner l'ambiguïté de la mise en scène des récits qui allient le naturalisme des tableaux à la surréalité des mythes qu'ils représentent. Cette édition remet ainsi à la disposition du public un des grands chefs-d'oeuvre de la littérature française. Elle donne enfin aux lecteurs l'occasion de renouer avec la longue tradition des Fables illustrées qui correspondent particulièrement bien au goût du jour pour les histoires courtes et le retour à une certaine morale.

  • Choix de fables de La Fontaine. Illustrations d'Oudry, reproduites d'après l'édition Desaint et Saillant, 1755 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5440698v

empty