Mimmo Paladino

  • Premiers textes littéraires à l'origine de la littérature occidentale, l'Iliade et l'Odyssée exercent une influence considérable sur notre civilisation. Homère est, avec Hésiode quelques années plus tard, à la source de la connaissance de la mythologie grecque. Ses épopées constituent la base de l'éducation à l'époque classique, hellénistique et romaine. L'homme de la Renaissance redécouvre ces textes, l'homme moderne se nourrit des modèles de vie qu'ils proposent. oeuvres fondamentales, elles placent l'homme face à son destin, qu'il a conscience de devoir accomplir. La valeur, l'honneur et la gloire dominent les vingt-quatre chants de l'Iliade ; dans l'Odyssée, Ulysse ose le voyage intérieur, initiatique et solitaire, qui l'entraîne à la recherche de lui-même.
    Jamais cette oeuvre n'avait été illustrée dans sa totalité. Il fallait à ces textes le regard, l'empreinte d'un artiste dont la culture fût méditerranéenne et universelle, et dont la sensibilité répondît à celle du poète.

  • C'est la première fois en 2700 ans qu'un peintre illustre les épopées d'Homère dans leur totalité. Le talent et l'audace de Diane de Selliers est d'avoir convaincu Mimmo Paladino de parcourir ce chemin inexploré : " C'est le seul peintre contemporain capable, dit-elle, par sa culture méditerranéenne et universelle, de faire rejaillir toute la profondeur et la puissance de l'oeuvre ". Deux ans plus tard, 200 oeuvres peintes profondément émouvantes, délicates et d'une grande finesse, parfois dramatiques, toujours majestueuses illustrent la totalité des chants de l'Iliade et de l'Odyssée. Ce travail magistral réalisé pour les éditions Diane de Selliers, sera également présenté dans la galerie Thaddaeus Ropac, puis dans un cycle d'expositions en France et en Europe. Mimmo Paladino est né en 1948 à Paduli, près de Benevento à l'est de Naples, dans cette partie de l'Italie où l'influence étrusque, égyptienne, phénicienne, grecque, romaine, chrétienne est partout présente. Depuis toujours imprégné de la culture homérique, le peintre, dessinateur, sculpteur, graveur italien s'exprime dans un style contemporain emprunt d'une conception classique : primitivisme des figures, simplicité et grâce des traits, nuance raffinée des couleurs. Mimmo Paladino explore l'oeuvre d'Homère avec une inventivité, une liberté d'interprétation et une variété technique hors du commun: aquarelle, dessin, gouache, encre de Chine, collage, grattage, brûlage, feuille d'or... En digne successeur de tous les artistes de la Grèce, le peintre propose une compréhension essentielle de l'Iliade et de l'Odyssée où l'émerveillement du regard renforce le plaisir de la lecture. S'il sait mettre en scène la force et la solidité de l'individu : épée, combat, fougue des héros, Mimmo Paladino est aussi en parfaite concordance avec la puissance émotionnelle du texte d'Homère. Il interprète avec justesse le courage et l'intelligence d'Ulysse et de Nestor, la bravoure d'Achille, d'Ajax, de Diomène, de Pâris, la noblesse de Pénélope... et joue ici ou là sur la sensibilité et les effets dramatiques : une tache de sang, une blessure, la mort, des larmes, la beauté d'une main, un homme endormi, un songe... Son oeuvre transforme les multiples scènes de batailles en oeuvres d'art singulières et originales et cette rencontre entre le classique et le contemporain, entre les tous premiers graveurs de vases antiques et Mimmo Paladino, est admirable. Homère écrivit l'Iliade et l'Odyssée au VIIIe siècle avant JC. Ces poèmes de la guerre et de la mer, considérés comme le premier chef d'oeuvre de la littérature grecque et occidentale, retracent, en 27646 vers, vingt années d'errance d'un bout à l'autre de la mer Méditerranée, ponctuées de combats guerriers tragiques, d'aventures amoureuses, de sacrifices héroïques et de rencontres divines. Réparties en vingt-quatre chants chacune, les épopées s'attachent aux thèmes éternels des hommes : l'amour et la jalousie, l'honneur et l'aventure, la fidélité et la liberté. Le génie d'Homère a émerveillé les savants comme les gens simples. Virgile l'imita et Dante le qualifia de seigneur du chant. Aujourd'hui cette épopée fabuleuse ancrée dans la mémoire de tous s'illumine d'un regard fascinant, tant il est neuf et instruit. Merci à Paladino qui, comme Ulysse, a entrepris le voyage au fond de l'âme, en ce lieu sans fond ni frontières d'où des monstres surgissent, où le temps se distend, où l'espace perd ses repères, où l'être n'est " ni tout à fait lui-même ni tout à fait un autre ".

  • Le Pinocchio de Carlo Collodi illustré par Mimmo Paladino traduction française et introduction d'Isabelle Violante.

empty