Langue française

  • Agir au quotidien selon ses convictions? C'est le choix qu'a fait Marie-Thérèse Thévard (Marie-Thé, pour les intimes) il y a une trentaine d'années en développant avec succès son autosuffisance alimentaire en non-travail du sol au Saguenay, sa région d'adoption au Québec. Le jardin vivrier est le récit de ses pratiques, convictions et recherches pour incarner un mode de vie écologique fondé sur l'indépendance vis-à-vis des énergies fossiles, la résilience, l'alimentation saine, la permaculture, l'agroécologie et la vie en communauté. Élaboré de façon à suivre mois par mois toutes les étapes pour obtenir un potager biologique foisonnant, ce manuel détaille les principes et techniques pour cultiver des légumes, des fruits, des légumineuses et même des céréales. Un principe conducteur guide sa démarche: le non-travail du sol. Devant l'épuisement des sols qui est le lot de l'agriculture industrielle, Marie-Thé défend «le génie du sol», en évitant de le labourer tout en l'enrichissant de paillis. Tout cela en climat boréal, dans un contexte jugé difficile pour la culture maraîchère.
    Les nombreuses années d'expérience de Marie-Thé vous apprendront:
    Les principes de la permaculture, de l'agroécologie et du non-travail du sol;
    Les associations de cultures pour créer un écosystème vivant et résilient;
    Les techniques de protection des cultures contre le froid;
    Les moyens biologiques de se débarrasser des principaux ravageurs;
    Une boîte à outils pour organiser votre jardin (entreposage, outils, calendriers de semis, de plantations et de récoltes);
    Des méthodes de conservation des légumes et des recettes de saison;
    L'essentiel à savoir concernant l'élevage de volailles.

  • Porté par le succès international de la première édition du Jardinier-maraîcher, Jean-Martin Fortier a continué à perfectionner ses techniques de maraîchage diversifié et à tester des outils pour optimiser ses cultures biologiques sur petite surface. Dans cette nouvelle édition revue et augmentée, c'est avec la même générosité qu'il partage encore une fois son savoir-faire afin d'aider les personnes qui rêvent de se lancer en agriculture biologique et les jardiniers-maraîchers qui souhaitent améliorer leurs pratiques culturales. Oui, il est possible de cultiver des légumes bio de façon intensive sur un terrain de moins d'un hectare, de nourrir en circuits courts plusieurs centaines de personnes et de rentabiliser sa micro-ferme!

    Désormais considéré comme une référence en agriculture biologique, ce guide pratique fournit des notes culturales sur plus de 25 légumes et vous apprend, étape par étape, comment :

    - choisir l'emplacement d'un site en s'inspirant de la permaculture ;
    - minimiser les investissements au démarrage de votre entreprise ;
    - utiliser de la machinerie alternative au tracteur ;
    - cultiver en planches permanentes avec une approche de travail minime du sol ;
    - fertiliser organiquement ses cultures ;
    - lutter efficacement contre les maladies et les insectes nuisibles ;
    - désherber avec les meilleurs outils ;
    - prolonger la saison en « forçant » ses cultures ;
    - élaborer un calendrier cultural ;
    - faire une bonne planification financière.

  • Prendre le temps de cuisiner peut parfois paraître laborieux. Horaire chargé, recette compliquée, ingrédient introuvable pour accomplir le plat de tel ou telle chef réputé.e... le prêt-à-manger semble soudain si simple. Et si on apprenait à cuisiner sans recettes? Véronique Bouchard nous propose de libérer le créateur culinaire qui dort en nous et d'adapter notre alimentation à la saisonnalité et la disponibilité des aliments. Il est temps de reconquérir notre autonomie alimentaire!

    Dans un contexte de changements climatiques, d'épuisement des ressources, de risques de pandémie et d'inégalités sociales grandissantes, il devient urgent de réapprendre à consommer, à cuisiner et à conserver les aliments produits localement. Véritable anti-livre de cuisine traditionnel, Cuisiner sans recettes donne tous les conseils et techniques pour développer de bons réflexes culinaires et favoriser notre résilience alimentaire. Au menu:

    Les grands principes culinaires pour sortir du prêt-à-penser et du prêt-à-manger, et (re)découvrir les vertus de la saisonnalité, du local et du bio.
    Les bases d'une saine alimentation, pour le corps et l'environnement.
    Des conseils en matière de congélation, de mise en conserve, de lacto-fermentation et de déshydratation.
    L'ABC pour faire pain, kombucha, kéfir, pousses et germinations.
    Une cartographie du terroir québécois.
    Des variations culinaires autour de 27 thèmes : salades, risottos, tartes, croquettes, crêpes, sauces diverses, pesto, potages, végépâté, muffins, pâtes, sautés, etc.

  • L'herboristerie, présente pendant des millénaires sur tous les continents, a longtemps été marginalisée. Aujourd'hui, les médecines naturelles ne sont plus pratiquées en secret mais commencent à être reconnues, étudiées et enseignées. Ce livre participe à cette émancipation en nous encourageant à retrouver un contact direct avec les plantes pour développer notre autonomie par rapport à l'industrie pharmaceutique.
    Vous y trouverez entre autres:
    - 50 fiches techniques de plantes - des conseils pour prévenir et soulager plus de 40 pathologies simples et courantes, allant des maladies infantiles au syndrome prémenstruel en passant par la nausée et l'eczéma - des explications sur les manières de choisir, cueillir, préparer et utiliser ces plantes - une section consacrée aux huiles essentielles

  • Vous avez un peu d'espace dans votre cour arrière ou votre jardin et vous avez envie d'avoir des oeufs frais au quotidien? Que vous soyez en ville ou en banlieue, ce rêve n'est pas si utopique. À l'heure où nous nous soucions davantage de l'environnement et où nous souhaitons privilégier une alimentation saine et locale, l'installation d'un poulailler en milieu urbain s'inscrit résolument dans les réalités citadines d'aujourd'hui et de demain.

    Grâce à l'expérience de l'auteure avec des poules pondeuses et à l'ensemble de ses recherches sur le sujet, les personnes ne sachant pas trop par où commencer trouveront dans ce guide pratique toute l'information et le savoir-faire nécessaires pour cohabiter harmonieusement avec des poules (Gallus gallus domesticus). En plus de vous familiariser avec leur anatomie et leur comportement, ce manuel de garde vous apprendra notamment à:

    Respecter le bien-être animal;
    Planifier votre projet;
    Choisir des poules pondeuses saines;
    Construire ou acheter un poulailler adéquat pour 3 à 5 poules;
    Prendre soin de vos poules en hiver;
    Respecter leurs besoins nutritionnels;
    Réduire les risques de maladies par la prévention et la biosécurité;
    Comprendre la formation d'un oeuf et les principes de la ponte.

    Vous apprendrez également à approcher les élu.e.s et les représentant.e.s de votre municipalité pour collaborer à la mise en oeuvre de projets de poulaillers urbains, de projets communautaires ou de projets thérapeutiques avec les personnes âgées. Ce manuel vous offre tous les outils et les meilleurs conseils pratiques afin de pouvoir réaliser votre projet dans les règles de l'art. Les poules étant possiblement parmi les meilleures représentantes du mouvement «manger local», Des poules dans ma cour est une invitation à ce qu'elles fassent désormais partie de la grande mosaïque de l'agriculture urbaine et des principes de la permaculture.



    Sans structure solide - comme celles que vous trouverez dans ce livre -, peu de communautés réussiront à survivre longtemps. Que vous mettiez ce savoir à profit ou non, sachez que créer une communauté et y vivre vaut tous les efforts qu'on y investit. [...] Ce mode de vie est fait pour les activistes politiques qui veulent vivre leurs solutions. Pour survivre en tant qu'espèce, nous devons nous rassembler: il nous faut nous abandonner à la vie exaltante que fait naître la communauté.

    - Guillaume Tremblay, maire de Mascouche

  • L'auteur nous invite à nous réapproprier nos savoir-faire agricoles et à redevenir autonome. Il explique ici de manière approfondie les méthodes et les outils pour élever des poules pondeuses, des poulets de chair et des chèvres laitières. Étape par étape, il nous enseigne entre autres la traite de la chèvre, la confection de fromage et de savon, l'éviscération de la volaille et l'incubation d'oeufs maison en termes clairs, nets et précis et à grand renfort d'illustrations.
    Que le lecteur caresse le rêve d'élever quelques volailles ou qu'il souhaite jeter les bases d'une petite ferme vivrière capable de le nourrir à l'année, ce manuel lui offrira tout ce qu'il faut pour réussir, pour peu qu'il préfère les principes de l'agriculture écologique à ceux de l'agriculture intensive.

  • Pour l'enseignante Karine Lévesque, la pratique du jardinage pédagogique peut nous aider à relever les défis associés à l'éducation, l'environnement et l'agriculture. Avec ses élèves, elle a mis sur pied un jardin pédagogique qui suscite aujourd'hui l'envie de plusieurs écoles. Ce guide, divisé en deux parties - côté cour (théorie) et côté jardin (pratique) - est conçu pour outiller les enseignant.e.s dans le démarrage d'un jardin scolaire. Quels sont les publics à impliquer? Quel terrain choisir? Quoi cultiver ? Comment organiser son temps dans le calendrier scolaire? Comment se comporter avec les enfants en classe verte ? Prodiguant autant des conseils horticoles, éducatifs que de gestion, l'auteure expose avec brio les multiples bienfaits de la pratique du jardinage en milieu scolaire.

  • Jonathan Durand Folco veut repolitiser la question municipale et plaide pour une réappropriation démocratique de nos milieux de vie. Les villes peuvent-elles changer le monde ? Considérées comme des lieux névralgiques dans lesquels se joueront les grandes luttes politiques du XXIe siècle, elles tardent à susciter l'attention politique qu'elles méritent, comme en témoigne le haut taux d'abstention aux élections municipales. Pour Jonathan Durand-Folco, la ville possède pourtant un potentiel de transformation sociale inédit que les citoyens devraient massivement investir. Dans ce texte aux solides assises théoriques et prenant appui sur les expériences actuelles et passées, ici ou ailleurs, l'auteur appelle les citoyens à réinvestir politiquement l'échelon municipal et ainsi se réapproprier leurs milieux de vie. Pour lui, plusieurs enjeux, luttes et alternatives s'observent : la ville est au coeur des contradictions du capitalisme avancé, une tension de plus en plus forte s'exprime entre le développement de la « ville néolibérale » et les revendications du « droit à la ville » et la question écologique, la spéculation immobilière, les luttes sociales autour de la défense des communs urbains sont parmi les éléments qui structurent les dynamiques autour des questions urbaines aujourd'hui. La question régionale est aussi appréhendée sous différents angles : distinction ville et municipalité, problématiques péri-urbaines et rurales, politiques extractivistes et réveil de communautés rurales. Le portrait serait incomplet sans aborder les diverses alternatives sociales, économiques et politiques à l'échelle municipale : budget participatif, démocratie directe, transport public gratuit, agriculture urbaine, entreprises municipales, éco-urbanisme, etc. Comment articuler les échelles locale, nationale et internationale dans la perspective d'une République sociale vue comme Commune des Communes ? Autant de questions fécondes posées par Jonathan Durand Folco afin de dépasser les clivages entre parti/ mouvement et ville/régions, et favoriser la résurgence d'un véritable municipalisme de combat.

  • Depuis sa parution en 2003, le succès de "L'envers de l'assiette" ne se dément pas. Engagé, socialement responsable et accessible, ce guide alimentaire nouveau genre a été entièrement retravaillé et mis à jour par l'auteure. Laure Waridel scrute nos habitudes alimentaires et nous montre les dangers d'une agriculture industrialisée et mondialisée. Elle propose un éveil de la conscience sociale par nos choix alimentaires. On y apprend que nous pouvons modifier notre alimentation en s'inspirant de quatre concepts très simples : les 3N-J (Nu, Non-loin, Naturel et Juste). Nu pour moins d'emballages. Non-loin pour privilégier les aliments locaux. Naturel pour une agriculture plus écologique et plus saine. Juste pour repenser le système agroalimentaire du local au global afin que tout le monde puisse manger à sa faim. Manger est un besoin essentiel. Répété trois fois par jour, ce geste a pourtant des conséquences qui dépassent largement les limites de l'estomac. Les habitudes alimentaires de chacun ont des répercussions sur la santé des gens, sur celle de la planète et sur les populations qui y vivent. Il est temps de mesurer les implications de nos choix alimentaires et les changements profonds à apporter à notre politique agricole. Se mettre à table prend un tout autre sens avec ce livre où le plaisir de bien se nourrir et la conscience de respecter la Terre s'avèrent indissociables. Truffé d'exemples concrets, L'envers de l'assiette donne faim et soif d'un monde plus juste et plus écologique.

empty