Gallimard

  • Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom.

  • «Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'Océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : - S'il vous plaît... dessine-moi un mouton !- Hein !- Dessine-moi un mouton...J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé.Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.»

  • À l'âge de cinq ans, Matilda a lu tous les classiques de la littérature. Pourtant, son existence est loin d'être facile entre une mère indifférente, abrutie par la télévision et un père d'une franche malhonnêteté. Sans oublier Mlle Legourdin, la directrice de l'école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine implacable...

  • Entre Madame Rosa et Momo, c'est un amour maternel qui ne passerait pas par les liens du sang, c'est l'amitié entre les peuples juif et arabe, c'est le poids de l'Histoire allégé par l'appétit de vivre. Le roman se passe à Belleville, vingtième arrondissement de Paris, sixième étage sans ascenseur. Momo a dix and, peut-être quatorze en réalité. Cela fait beaucoup de chiffres pour un môme qui réinvente le dictionnaire et a le sens de la maxime : "je pense que pour vivre, il faut s'y prendre très jeune, parce qu'après on perd toute sa vie et personne ne vous fera de cadeaux.". Lisez, vous serez touchés par les mots de Momo.

    L'accompagnement critique s'attache à définir la "vois" de Momo (création d'une syntaxe et d'un lexique) et étudie le mélange des registres (tragique et comique). Deux groupements de textes, l'un sur l'utilisation de la langue orale, l'autre sur le deuil de la mère, complètent l'étude du roman.

    Roman (XXe siècle) recommandé à partir de la classe de troisième.

  • Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l'atmosphère confinée du prestigieux Jordan College, est-elle l'objet de tant d'attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami disparaît, victime des ravisseurs d'enfants qui opèrent dans le pays, elle se lance sur ses traces. Un périlleux voyage vers le Grand Nord, qui lui révèlera ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d'un autre monde.

  • Alors qu'il fait le tour du monde à la voile avec ses parents, Michael tombe à la mer. Lorsqu'il reprend connaissance, il se retrouve avec sa chienne sur une île perdue au milieu du Pacifique ! Comment survivre sans nourriture et sans abri ? Mais l'île n'est pas déserte et un mystérieux inconnu semble veiller sur Michael. C'est le début d'une aventure que n'oubliera jamais le jeune garçon...

  • La chance a abandonné le vieux pêcheur : voici plusieurs semaines qu'il revient au port avec sa barque vide. Pourtant, tous les soirs, il prépare, avec son jeune ami Manolin, à qui il a appris l'amour de la mer, la pêche du lendemain qui lui accordera peut-être une dorade, un thon ou même un requin. Vient un jour où, en effet, le vieil homme rencontre son poisson. L'homme et l'animal vont alors s'affronter en un duel long et âpre qui va durer plusieurs jours, plusieurs nuits...

  • Jean-Claude Romand est un homme normal. Bon père et bon époux, il a des amis et un travail intéressant. Aux yeux de chacun, il mène une vie exemplaire. Ses photos de famille ressemblent aux vôtres : on y voit le reflet d'un monde heureux. Le 9 janvier 1993, il arme sa carabine et tue de sang-froid sa femme, ses deux enfants et ses parents. On découvre alors un imposteur qui s'est inventé une vie trompeuse. Et derrière l'imposteur, un monstre froid. À partir de ce fait divers inouï, Emmanuel Carrère retrace une existence lacunaire, cherche ce qui reste d'humanité chez Jean-Claude Romand. Plus qu'un roman, plus qu'une enquête : une énigme métaphysique.

  • Chine, années 1970. La Révolution culturelle a exilé dans la montagne deux lycéens citadins : le narrateur et son ami Luo. Ils devront être rééduqués par les paysans-mineurs ! La vie est rude et laborieuse, heureusement éclaircie par la beauté de la Petite Tailleuse, jusqu'au jour où ils découvrent que le Binoclard a enfreint la loi en cachant chez lui une valise pleine de... livres ! Car Balzac est un réconfort, un bonheur, un trésor ! Et les livres, une bénédiction ! Si vous ne le saviez pas, c'est le moment de vous en convaincre.

    Après avoir retracé le contexte de la Révolution culturelle chinoise, l'accompagnement critique montre qu'il s'agit moins d'un roman historique que d'un roman d'éducation. Insister ensuite sur la forte unité narrative du récit conduit en effet à souligner la mise en abyme comme le principe même de l'oeuvre. Les Bilans se referment sur un Groupement de textes autour de « La lecture, la vie : une découverte » (Cheng, Schlink, Gourio).
    Roman (XXe siècle) recommandé pour les classes de lycée. Texte intégral.

  • « Un lion dans toute la force terrible de l'espèce et dans sa robe superbe. Le flot de la crinière se répandait sur le mufle allongé contre le sol.
    Et entre les pattes de devant, énormes, qui jouaient à sortir et à rentrer leurs griffes, je vis Patricia. Son dos était serré contre le poitrail du grand fauve. Son cou se trouvait à portée de la gueule entrouverte. Une de ses mains fourrageait dans la monstrueuse toison. »

  • Un soir d'été en pleine forêt finlandaise, le journaliste Vatanen manque d'écraser un lièvre. Quand l'homme et l'animal se regardent, c'est plus qu'une rencontre : une révélation. L'homme lit dans les yeux de l'animal qu'il est temps de vivre. Et Vatanen de tout abandonner : sa femme, qu'il n'aime plus ; son métier, qu'il exècre ; sa condition d'humain, dans laquelle il se sent à l'étroit. Les deux compagnons partent sur les routes et entre deux parties de pêche, un incendie de forêt et une chasse à l'ours, se découvrent. À mi-chemin entre Laurel et Hardy et Bonnie et Clyde, voilà un nouveau couple mythique.

    L'accompagnement critique présente un panorama de la littérature finlandaise, et montre comment Le lièvre de Vatanen peut se lire comme un roman à la fois écologiste, moraliste, parodique, touristique, cynique et assurément fantaisiste. Un groupement de textes autour de la traque vient enrichir le commentaire, faisant appel à d'autres grands récits de voyage.
    Roman (XXe siècle) recommandé pour les classes de lycée. Texte intégral.

  • Dans une vieille édition de Paris-Soir, celle du 31 décembre 1941, le narrateur lit, par hasard, une petite annonce dans la rubrique «D'hier à aujourd'hui». On y recherche une fugueuse âgée de quinze ans, Dora Bruder. Hier, c'est le temps du Paris occupé, de l'étoile jaune, des rafles et des internements ; aujourd'hui, ce sont les dernières années du vingtième siècle, quand ce passé tragique taraude les vivants. Entre le 25 février 1926, jour de la naissance de Dora, et le 13 août 1942, date de son internement au camp de Drancy, l'écrivain enquêteur recherche les étincelles de vie qui combattent l'ensevelissement par l'oubli, et les transmet au lecteur avec justesse et émotion.

    L'accompagnement critique situe le récit de Patrick Modiano entre la réalité et la fiction, entre le fait divers et l'histoire, tout en s'interrogeant sur la poétique de la reconstitution. Grâce à ce récit qui enchevêtre la sphère intime du narrateur à celle du personnage de Dora Bruder, les questions soulevées par l'autobiographie et sa part de vérité trouvent des réponses particulièrement pertinentes.
    Récit (XXe siècle) recommandé pour les classes de lycée. Texte intégral.

  • Un rapide portrait de Gregor Samsa : commis voyageur modèle, fils respectueux, frère aimant. Enfin, le voici tel qu'il était juste avant que ne commence le livre, car : «Lorsque Gregor Samsa s'éveilla un matin au sortir de rêves agités, il se retrouva dans son lit changé en un énorme cancrelat.» Transformation pour le moins gênante... On a beau avoir les idées larges, cet insecte derrière la porte ne facilite pas la vie. Pas plus la sienne que celle des autres. Lisez, vous le constaterez !

    L'accompagnement pédagogique situe le contexte culturel dans lequel Kafka a écrit cette longue nouvelle (Prague, les influences littéraires). Des renvois à la langue allemande permettent une réflexion sur le travail de l'écrivain, notamment l'onomastique. Le texte est constamment mis en perspective avec des thématiques symboliques, éclairé encore par un groupement de textes autour de la figure paternelle chez Kafka.
    Nouvelle (XXe siècle) recommandée à partir de la classe de troisième. Texte intégral.

  • Dans un village perdu au coeur de la montagne, des habitants disparaissent les uns après les autres. La seule trace de leur enlèvement : quelques gouttes de sang frais sur la route enneigée... On inspercte, on bat la campagne, puis on va en causer au Café de la route, chez Saucisse. Hiver après hiver le mystère demeure, mais le capitaine Langlois s'obstine. Car ici, c'est devenu une habitude, un rituel : au premier flocon, la peur est de retour. Il n'y a jamais que le vieux hêtre qui connaisse le secret du village...
    L'accompagnement critique s'articule autour de trois grands thèmes : le traitement romanesque du temps, la construction des personnages et la poétique de l'excès. L'étude de l'intertextualité ouvre sur "Perceval le Gallois" et sur les "Pensées" de Pascal. De nombreuses propositions d'exercices entraînent à l'écriture d'invention.
    Roman (XXe siècle) recommandé pour la classe de terminale .
    Texte intégral

  • Tout va changer dans la vie du jeune Jim Hawkins le jour où le « capitaine », un vieux forban taciturne et grand amateur de rhum, s'installe dans l'auberge de ses parents, à « L'Amiral Benbow ». Jim comprend vite que cet étranger n'est pas un client ordinaire. En effet, lorsqu'un effrayant aveugle frappe à la porte de l'auberge isolée, apportant au marin la tache noire symbole des pirates et synonyme de mort, la chasse au trésor a déjà commencé !

  • De l'or. Johann August Suter veut de l'or. Il quitte l'Europe, part pour l'Amérique. Nous sommes en 1834. Il prend le bateau, débarque à New York, pousse sa route jusqu'en Californie. Ça sent de plus en plus l'or. Il achète une parcelle de terre, creuse une mine, construit un véritable empire. Il réalise son rêve américain. Il pense à sa femme qui va le rejoindre, et croit que le précieux métal lui apportera un réel bonheur. Ce qu'il ne sait pas, c'est que tout le monde a décidé de faire comme lui : les règles changent, et la concurrence devient rude. L'or ne rend plus heureux, il rend seulement riche...
    L'accompagnement pédagogique guide le lecteur dans la découverte du mythe de la rue vers l'or, sous ses aspects économiques, sociologiques et politiques, à travers un personnage à l'ascension aussi vertigineuse que la chute. Il montre la finesse critique et la modernité de l'écriture de Blaise Cendrars, et éclaire les similitudes entre le héros et l'écrivain. Un groupe de textes sur l'or en littérature, d'Ovide à Le Clézio, vient enrichir la réflexion.
    Roman (XXe siècle) recommandé pour les classes de collège. Texte intégral.

  • Aux dernières heures de sa vie, à quoi pense l'homme qu'un jugement a condamné à la peine capitale ? Dans quelles abîmes d'angoisse est-il plongé. Quels sentiments l'habitent-il ?
    La colère ? La peir ? L'horreur de la justice ? En 1829, Victor Hugo prend parti pour l'abolition de la peine de mort en écrivant un roman hallucinant. Nous sommes dans la cellule du prisonnier, nous perdons pied avec lui, nous entendons les vociférations de la foule. Rarement le face-à-face avec l'insoutenable n'aura été poussé à une telle extrémité. L'homme qui va mourir et qui le sait, c'est nous, et nous voilà confrontés à l'inhumain.

  • Set against the background of a society driven by greed and ambition, this is the tragic story of a father financially and personally ruined by his obsessive love for his two daughters. Balzac presents a portrait of both affluence and squalor in post-Napoleonic Paris.

  • Alors elle songea ; elle se dit, désespérée jusqu'au fond de son âme : "Voilà donc ce qu'il appelle être sa femme ; c'est cela ! c'est cela !" Et elle resta longtemps ainsi, désolée, l'oeil errant sur les tapisseries du mur...
    Mais, comme Julien ne parlait plus, ne remuait plus, elle tourna lentement son regard vers lui, et elle s'apeçut qu'il dormait ! Il dormait, la bouche entrouverte, le visage calme ! Il dormait !

  • C'est un village de pêcheurs qu'au matin le soleil illumine. Kino y vit paisiblement auprès de sa femme, Juana, et de leur fils, Coyotito. On y respire une forme de bonheur modeste. Mais ce jour où commence l'histoire, l'enfant est piqué par un scorpion. Comment le sauver quand on n'a pas d'argent pour payer un médecin ? Kino tente une plongée impossible et en ramène une perle extraordinaire, tellement énorme que personne au monde n'en a vu de pareille : l'absolue richesse dans un coquillage. Est-ce le remède à tous les maux qui les accablent ? Pas si sûr...
    L'accompagnement pédagogique propose une étude détaillée du paratexte, suivie d'une longue lecture du prologue. Il détaille les techniques d'un narrateur à la fois conteur et romancier, qui transforme une histoire simple en récit philosophique, social, anthropologique et politique. Il met en lumière des thèmes récurrents dans l'oeuvre de Steinbeck : le poids de la classe sociale, l'importance de l'éducation, l'opposition entre ville et nature, le mal et le bien, le rapport homme-animal. Un groupement de textes autour du meurtre vient enrichir le commentaire.
    Roman (XXe siècle) recommandé à partir de la classe de quatrième. Texte intégral.

  • Imaginez une lande déserte au fin fond de l'angleterre : paysage noyé dans le brouillard, atmosphère silencieuse et inquiétante.
    C'est alors que vous entendez dans la forêt sombre un chien aboyer. ou bien un loup hurler ? la panique vous gagne. d'autant qu'une mystérieuse série de meurtres terrorise les habitants du devon.
    Sherlock holmes et son fidèle watson viennent armés de patience, d'intelligence et de logique pour démêler tout cela. a vos casquettes, imperméables et loupes, et lancez-vous dans l'enquête ! elémentaire, mes chers lecteurs.

empty