Parascolaire

  • Critón

    Platon

    • Hatier
    • 22 Février 2012

    Emprisonné et condamné à mort, Socrate s'oppose à son ami Criton qui le prese de s'évader. Le dialogue a lieu dans un climat d'urgence, car l'exécution est imminente. Mais pour Socrate, peu importe. Il faut prendre le temps de la réflexion : " Il faut examiner s'il est juste ou non d'essayer de m'enfuir d'ici sans que les Athéniens m'autorisent à le faire. Si cela semble juste, nous essaierons de nous enfuir, sinon, nous laisserons tomber ".Oeuvre brève, le Criton pose une alternative qu'il faut résoudre très vite : désobéir ou mourir.Le dossier - L'architecture de l'oeuvre - L'auteur et le contexte - Thèmes et problématiques de l'oeuvre - Glossaire

  • Du contrat social ; livres I et II

    Jean-Jacques Rousseau

    • Hatier
    • 31 Août 2011

    "Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun s'unissant à tous n'obéisse pourtant qu'à lui-même et reste aussi libre qu'auparavant. Tel est le problème fondamental dont le contrat social est la solution." Les Livres I et II du Contrat social énoncent les principes rationnels du droit politique qui président à toutes les institutions républicaines dont notre Constitution et nos idéaux n'ont cessé de s'inspirer. En France, mais aussi, de proche en proche, dans toutes les sociétés qui souscrivent au même idéal.

  • Hippias majeur

    Platon

    • Hatier
    • 3 Septembre 2007
  • Analytique du beau

    Immanuel Kant

    • Hatier
    • 3 Octobre 2012

    La question du beau ne se confond pas avec celle de l'oeuvre d'art mais la recoupe partiellement. Mais peut-on parler avec justesse de ce qui, précisément, est indéfinissable, inaccessible, ineffable ? Le beau est par nature une énigme.
    Dans ce fragment de la Critique de la faculté de juger, Kant montre que le beau se décline sous la forme de quatre paradoxes. Un texte fondateur de toute la réflexion esthétique contemporaine.Le dossier - l'architecture - l'auteur - thèmes et problématiques de l'oeuvre - glossaire

  • Vers la paix perpétuelle

    Immanuel Kant

    • Hatier
    • 17 Juillet 2013

    Ce recueil comprend des textes politiques du début (1783-1786) et de la fin (1795-1798) de la philosophie critique de Kant. Aux textes célèbres, nouvellement traduits, nous joignons des textes inédits en français (sur le droit naturel, sur l'illégitimité de la contrefaçon des livres, sur la fabrication des livres...).

  • Crépuscule des idoles

    Friedrich Nietzsche

    • Hatier
    • 31 Août 2011

    Dans ce court texte qui réfléchit les derniers rayons de la lumière déclinante de nos idéaux, Nietzsche ausculte nos anciennes idoles. C'est toute l'histoire de la philosophie qui est ainsi passée au scalpel, et qui tombe parfois en mille morceaux. L'humour le dispute ici à la sévérité - cruauté de bon aloi.
    Au carrefour de la métaphysique et de la morale, le Crépuscule des idoles interroge les notions fondamentales de la philosophie, telles que la raison, la volonté, la vérité.

    Le dossier - L'architecture de l'oeuvre - L'auteur et le contexte - Chronologie - Thèmes et problématiques de l'oeuvre - Glossaire

  • Conjectures sur le commencement de l'histoire humaine

    Immanuel Kant

    • Hatier
    • 18 Juin 2008

    Infatigable défenseur du progrès et des Lumières, Kant répond aux romantiques qui, dès la fin du XVIIIe siècle, ouvrent l'ère du scepticisme, voire du relativisme moral. Pour les adversaires des Lumières, la faute d'Adam et Eve est d'avoir préféré la raison à la confiance en Dieu. La lecture très originale que les Conjectures proposent de la Genèse constitue une réfutation de cette position. C'est l'occasion pour Kant de défendre la raison et d'affirmer que l'homme est responsable de son histoire.

  • Fondement pour la métaphysique des moeurs

    Immanuel Kant

    • Hatier
    • 29 Août 2007

    "Tu dois donc tu peux." Tout homme, même le plus froid, même le plus pervers, connaît le devoir d'obéir à une loi qui puisse valoir pour tous. Or ce sentiment - tout homme peut obérir à la loi morale - est, selon Kant, la preuve de notre liberté. Et la liberté est le fondement de notre dignité, car l'homme, contrairement aux animaux, n'est pas fait (seulement) pour être heureux, mais doit aussi se rendre digne du bonheur. La question du devoir, articulée à celle du bonheur, est la clef de voûte de cet ouvrage.

    Dossier :
    - L'architecture de l'oeuvre.
    - L'auteur et le contexte.
    - Chronologie.
    - Thèmes et problématiques de l'oeuvre.
    - Glossaire.

  • Crépuscule des idoles

    Nietzsche

    • Hatier
    • 29 Août 2007
empty