Zadig

  • Zadig n.11 ; ces banlieues qui réinventent la France Nouv.

  • En ouvrant le dossier du complotisme, Zadig a voulu enquêter sur un des maux les plus pernicieux et les plus dangereux de notre époque. Lorsque plus personne ne croit plus personne, lorsque la parole de n'importe qui racontant n'importe quoi se pare des atours de la vérité, c'est notre démocratie et notre lien social qui sont menacés. À travers de nombreux témoignages, reportages, portraits et entretiens, nous sommes allés au plus près de celles et ceux qui véhiculent ces thèses parfois délirantes auxquelles adhèrent des centaines de milliers de Français, à défaut d'accorder leur confiance aux politiques ou aux scientifiques. Si le complotisme fait florès, trouvant dans les réseaux sociaux une caisse de résonance inédite, c'est qu'il répond à un sentiment de colère et d'impuissance d'une partie de la population, comme l'exposent le sociologue Gérald Bronner et l'essayiste Tristan Mendès France. Il est possible aussi, explique l'écrivaine Danièle Sallenave, que les citoyens, se sentant dominés faute de maîtriser la langue, éprouvent une frustration si grande qu'elle alimente cette forme d'obscurantisme fatale à la raison.
    À mesure que s'approche l'élection présidentielle de 2022, nous avons à coeur de cerner ce qui inquiète et même révolte les Français. C'est pourquoi nous avons proposé à Jean de Kervasdoué d'analyser l'état alarmant de notre système de soins. Alors que la pandémie tue et soumet les soignants à terrible épreuve, son diagnostic et ses propositions doivent retenir l'attention : comment accepter ce paradoxe d'avoir en France une des meilleures médecines et une des pires organisations de santé publique ?Enfin, le président de la République Emmanuel Macron a répondu à nos questions et a exposé sa vision de notre pays après la crise des Gilets jaunes et l'« ébranlement » causé par le Covid-19. Dans cet entretien exclusif, le chef de l'État dessine sa géographie intime de la France, de la Picardie aux Pyrénées, en passant par Marseille ou la Seine-Saint-Denis. Il souligne les dangers qu'il y aurait à laisser se poursuivre la désindustrialisation en cours. Et salue la capacité de résistance des Français. Mais jusqu'à quand ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Avec ce neuvième opus, Zadig va au plus près de celles qui refusent la fatalité de la domination masculine et donne la parole à ces cheffes de famille ou à ces responsables politiques qui préparent les conditions d'une véritable égalité hommes-femmes dans notre société. En attendant - qui sait ? - qu'une femme remporte l'élection présidentielle.

    À retrouver dans ce numéro : Élisabeth Badinter, Karine Tuil, Najat Vallaud-Belkacem, Sandra Laugier, Leïla Slimani, Tania de Montaigne.

    Ajouter au panier
    En stock
  • GRAND ENTRETIEN AVEC CHRISTIANE TAUBIRA.

    « Pour moi ne viendra jamais l'heure des excuses. Comment expliquez-vous qu'un Premier ministre avec son bilan, ses qualite´s morales, n'arrive pas au second tour ? [...] Pourquoi Lionel Jospin a-t-il e´choue´ ? C'est c¸a le sujet, et le seul. Le temps passant, je n'ai cesse´ de dire aux socialistes : si vous vous e´tiez pose´ ces questions, on n'en serait pas la`. » Retire´e aujourd'hui de la vie politique, en paix avec elle- me^me, l'ancienne garde des Sceaux, qui ne regrette pas d'avoir fait campagne en 2002, revient dans ce grand entretien sur cette France qui la faisait re^ver enfant, son parcours et ses engagements, notamment la reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanite´.



    DOSSIER : MIEUX MANGER .
    Avec la crise sanitaire, notre attention s'est porte´e sur l'alimentation. Jamais nous n'avons autant cuisine´ ni autant grossi. Les fruits, le´gumes et autres produits locaux ont suscite´ comme rarement nos suffrages. L'occasion pour Zadig de passer nos assiettes a` la loupe et de s'interroger sur les nouveaux modes de consommation qui ont e´merge´ ou ont e´te´ conforte´s. Se nourrir moins mais mieux, sans sacrifier gou^ts et saveurs : un vaste programme dont s'emparent de nombreux acteurs sur le terrain que nous avons rencontre´s. Avec :
    - L'e´clairage de Gilles Fumey : « On fait manger aux Franc¸ais tout et n'importe et quoi » Pour le ge´ographe et chercheur au CNRS, les Franc¸ais sont tiraille´s entre die´te´tique, e´cologie et mode alimentaire, ce qui les ame`ne a` manger de fac¸on curieuse. Mais avec une tendance a` e^tre de plus en plus exigeants sur la qualite´ et la provenance des produits.
    - L'analyse du sociologue Olivier Lepiller : « Se nourrir au temps du coronavirus » « Alors qu'il e´tait possible de se passer de certains soins de sante´, on s'est rendu compte comme jamais de l'importance de l'alimentation : c'est l'une de nos activite´s les plus importantes, celle qui soutient la vie au quotidien. » Pour le spe´cialiste des pratiques alimentaires, cette prise de conscience associe´e a` de nouvelles pratiques alimentaires ou a` de nouveaux modes de consommation fera e´voluer nos habitudes a` court comme a` long terme.
    - La vision de l'historien Patrick Rambourg : « La cuisine, une culture qui bouge » « De`s le XIIe sie`cle, Paris et les grandes villes e´taient de´ja` des lieux de restauration avec toutes sortes de me´tiers de bouche. » Retour sur cette grande passion franc¸aise qui n'a jamais cesse´ d'e´voluer, suscitant de multiples de´bats sur l'art culinaire, le bon gou^t des aliments ou l'ordre dans lequel servir les plats. Sans oublier la place a` donner aux cuisines re´gionales.


    FAIT DIVERS : « RE`GLEMENT DE COMPTES », PAR ANNE NIVAT.

    « Je ne veux pas donner de lec¸ons aux Franc¸ais, mais nous, on n'est pas des victimes, et on ne le sera jamais. » Avant l'attentat perpe´tre´ par un jeune Tche´tche`ne contre Samuel Paty, d'autres s'e´taient oppose´s a` de jeunes Maghre´bins en juin dernier a` Dijon. Pour Zadig, Anne Nivat a enque^te´ sur cette communaute´ qu'elle connai^t tre`s bien et a` laquelle elle est tre`s attache´e, pour reconstruire ce qui s'est re´ellement passe´.


    « CHEMIN INTIME », PAR CE´CILE COULON .
    « Le point de de´part de ma vie, de mes romans, de mes histoires est e´clate´ en trois lieux et des centaines de routes de campagnes que vous avez connues, aime´es. » Du Puy-de- Do^me a` la Dro^me, en passant par la Corre`ze, l'e´crivaine nous entrai^ne, dans ce long poe`me, sur ses routes du souvenir.


    LA NOUVELLE INE´DITE DE CAROLE MARTINEZ :
    «LA FUGUE» .
    « Lala songe que ce monde n'est plus le sien, que les gens sont gentils mais qu'elle ne les comprend plus. » Une vieille dame marche le long d'une de´partementale dans l'Orne et rencontre des automobilistes avec qui elle partage un bout de chemin. Un voyage qui prend un tour inattendu, sous la plume de l'e´crivaine.


    PORTFOLIO :
    « AMIS AILE´S », PAR FRANCESCA TODDE .
    Cigognes, e´tourneaux, chouettes, perruches, cygnes, pigeons, milans... Ce sont tous des compagnons de Tristan, qui est leur « e´ducateur ». Singulier me´tier que de pre´parer tous ces volatiles a` faire de la sce`ne ou du cine´ma.


    Et toujours les chroniques de Lei¨la Slimani, de Marie Desplechin, de Re´gis Jauffret et de Martin Mauger, le regard de´cale´ de Catherine Meurisse et le voyage en macronie de Mathieu Sapin qui, dans Come´die franc¸aise, revient sur le travail qu'il re´alise pour Zadig depuis le de´but.

  • Tout plaquer : maison, boulot, famille, et recommencer a` ze´ro. Beaucoup en re^vent, notamment depuis la crise sanitaire. Quelles sont les aspirations des français et quelles réalités derrière ces désirs ? Zadig, le trimestriel qui raconte la France, rassemble dans ce 7ème numéro : Florence Aubenas, Pablo Servigne, M.Pastoureau, L.Slimani, Miguel Bonnefoy, Bernard Chambaz, et tant d'autres.

  • Le dossier de ce sixième opus et numéro d'été est consacré à l'outre-mer. Zadig, dont la vocation est de « raconter toutes les France qui font la France », a déjà pu prendre la mesure de cette France « en grand », héritée de l'histoire, avec ses batailles, ses luttes d'influence, ses métissages. De la Martinique aux îles de Polynésie, en passant par la Guyane et La Réunion, ce dossier est l'occasion d'explorer au plus près ces territoires souvent méconnus dans l'Hexagone. Points avancés de la mondialisation, ce sont tout à la fois des lieux d'échange entre langues et cultures, mais aussi des laboratoires de la biodiversité. Et par-dessus tout, des lieux d'inspiration pour s'inventer ensemble un nouveau monde.

    /> En immersion pour Zadig, Jean-Louis Le Touzet a suivi durant toute une semaine le XV du Pacifique, une équipe militaire de rugby. Des Océaniens, soldats engagés volontaires, souvent « projetés » au combat, qui viennent se ressourcer, parfois se réparer auprès des leurs, en retrouvant leurs coutumes et traditions communes, deux ou trois fois par an.

    L'écrivaine d'origine guadeloupéenne Estelle-Sarah Bulle nous conte le créole, une langue de labeur qui, nous dit-elle, ne dédaigne pas le sexe. Un parler adoré des enfants, mais qui a dû résister pour avoir de nouveau droit de cité. Et qu'elle se plaît à rêver demain langue officielle de l'Europe.

    Valérie Parlan a rencontré en Amazonie française la jeune Guyanaise amérindienne, Pauline Mataliuku Aloike. La jeune femme, première diplômée de sa famille, a choisi de faire sa vie parmi les siens, les Wayanas, pour pouvoir défendre et valoriser les traditions de l'un des peuples autochtones de la région.

    En ouverture, un grand entretien avec Boris Cyrulnik, dans sa maison de La Seyne-sur-Mer. Pour Zadig, celui qui rêvait petit de devenir psychiatre, d'avoir une maison au bord de la mer et d'écrire des livres, revient sur le traumatisme de son enfance - la rafle des Juifs à laquelle il a échappé de justesse, et dont le souvenir l'a empêché de retourner à Bordeaux jusqu'en 1982 -, puis sa renaissance et le Paris des années d'après-guerre. Il raconte sa carrière « en marge », liée à son histoire, et nous éclaire sur ce qui caractérise la France, l'effet pervers de la modernité sur l'éducation des enfants, et la sortie du confinement, qu'il a qualifié d'agression psychique.

    Avec Arthur Frayer-Laleix, Zadig propose une immersion dans la peau d'un chauffeur routier. Embarqué pour une boucle de trois jours à travers quatorze départements, il raconte un quotidien sous pression, entre livraisons minutées, respect des règles de sécurité et pauses repas salvatrices.

    Marie Nimier, une des romancières phare de la prochaine rentrée littéraire, signe pour Zadig une nouvelle inédite sur une jeune lycéenne « black » - elle y tient - à qui on demande d'écrire sur le thème « Vivre en France ». Compliqué lorsqu'on vit dans un coin qui n'est ni la campagne, ni la ville, ni la banlieue et que l'on s'interroge sur ses origines.

    Et toujours les chroniques de Leïla Slimani, de Marie Desplechin, de Régis Jauffret et de Martin Mauger, le regard décalé de Catherine Meurisse et le voyage en macronie de Mathieu Sapin.

  • Zadig rassemble Annie Ernaux, Michel Pastoureau, Irène Frain, Delphine Horvilleur, Mathieu Sapin pour 196p d'entretiens, de littérature, d'éclairages de spécialistes et d'illustrations. Lancé par Eric Fottorino après l'hebdomadaire le 1 et America, Zadig a déjà exploré la France avec plus de 130 000 lecteurs. Ce quatrième numéro s'interroge sur la religion pour comprendre l'évol tisser, dans un pays devenu illisible, un récit à partager.

  • À l'occasion des municipales, Zadig s'est immergé dans ces communes où des élus se battent pour améliorer le quotidien de leurs concitoyens. Un numéro passionnant pour découvrir l'action des maires qui changent la France.

  • Si les Français lui accordent toujours une grande importance, ils ne cessent de s'interroger : vont-ils (pouvoir) le garder ? Doivent-ils en changer ? Leur métier a-t-il encore du sens ? Quelles perspectives offrir aux plus jeunes, aux plus âgés, aux moins qualifiés, à une époque où partager le travail semble relever des utopies d'avant la crise de l'emploi ? Perspectives et réponses dans le dossier central de ce numéro : « Le travail, pour quoi faire ? » Pour la sociologue Dominique Méda, donner une place moins centrale au travail favoriserait une vie plus équilibrée et allégerait la pression sociale qui pèse sur les chômeurs. Quant au salariat, il reste selon elle, comme la démocratie, le moins mauvais des systèmes face à la précarisation et l'ubérisation des emplois. Comme le montre ce dossier, à travers de nombreuses initiatives menées dans les territoires et à Paris, il existe bien des manières de travailler en France, d'explorer de nouvelles voies et de refuser que le chômage soit une fatalité. Zadig propose rencontres et reportages de Nantes au Calvados, en passant par Lyon et la Haute-Saône.

    En ouverture de ce nouveau numéro, Pierre Lemaitre, dans un grand entretien accordé à Éric Fottorino, raconte son enfance modeste dans un univers de petites gens qui croyaient au bonheur et à l'ascension sociale. L'écrivain, aujourd'hui installé en Provence, fustige âprement les ravages du néolibéralisme, dont les premières victimes sont les personnes les plus fragiles. Il s'inquiète de la fatigue démocratique et de la tentation autoritaire entretenues selon lui en permanence par le pouvoir actuel, mais pointe aussi les aspirations des Français à renouveler les formes du débat démocratique.

    Autres temps forts de ce numéro : notre reporter Manon Paulic a rejoint les coéquipiers de nuit d'une ambulance du Samu à Oyonnax, dans l'Ain. Colombe Schneck, quant à elle, s'est immergée dans le quotidien d'une vendeuse, dans une boutique de vêtements à Arcachon ; l'écrivain Jean-Paul Kauffmann nous raconte Corps-Nuds, sa ville d'enfance, et cette France des terroirs qui, dès le milieu des années 1960, a commencé à disparaître. Pierre Nora relit un classique : le Tableau de la géographie de la France de Paul Vidal de La Blache, fondateur de l'école de géographie française qui a marqué en profondeur la conscience et l'imaginaire collectif. Christophe Boltanski est retourné en Seine-Saint-Denis pour enquêter et déconstruire la rumeur des Roms ravisseurs d'enfants. Et pour prolonger les vacances, Nina Bouraoui nous raconte sa Bretagne et Gisèle Pineau l'île de Marie-Galante.

    Et toujours les chroniques de Leïla Slimani, de Marie Desplechin, deRégis Jauffretet de Martin Mauger, le regard décalé de Catherine Meurisse et le voyage en macronie de Mathieu Sapin.

  • « La nature et nous », le deuxième numéro de Zadig est en kiosque et librairie ! Découvrez son sommaire estival :

    Ce deuxième numéro s'ouvre sur un grand entretien avec Michel Serres. Dans une longue conversation menée en avril dernier avec Eric Fottorino, le philosophe humaniste se livre en toute liberté. Il raconte sa Garonne natale, son passé de marinier puis de marin, sa conversion à la philosophie, avant de nous présenter les régions qui ont marqué sa vie : la Bretagne, l'Auvergne, le Queyras, les sommets alpins. Qu'il parle du monde paysan en lutte contre la ville, de l'importance des sciences, de l'apport du numérique, de l'évolution de la langue française ou des méfaits de la culture américaine, c'est toujours d'un ton espiègle et chaleureux, avec une profondeur humaine désarmante de sincérité.

    Zadig consacre ce trimestre un dossier central au rapport des Français à la nature. Majoritairement citadins, les Français entretiennent aujourd'hui une relation paradoxale et consumériste à la nature : nous aimons ses attraits le temps des vacances, mais ne voulons pas de ses désagréments ; nous en parlons beaucoup, mais n'en prenons guère soin, oubliant qu'elle nous fait vivre. Mais nombreux sont ceux qui ne se satisfont pas de ces contradictions et qui explorent les voies d'un nouveau rapport à la nature. De la Lozère à Tahiti, des Cévennes à L'Île-d'Yeu, en passant par l'Aveyron ou la Provence, à travers des reportages, des entretiens et des contributions des meilleurs spécialistes, alors que l'écologie politique reprend vigueur, Zadig a voulu comprendre ces évolutions et mettre à l'honneur les initiatives de ceux qui veulent nous réconcilier avec notre environnement.

  • Zadig, nouveau trimestriel sous la direction d'Eric Fottorino propose un voyage extraordinaire dans la France d'aujourd'hui.
    Il s'agit d'offrir aux lecteurs de multiples regards sur la France d'aujourd'hui avec l'objectif de rendre lisible un pays devenu illisible : la France.

    La dimension régionale est illustrée par une carte de la France et de son Outre-mer que Zadig sillonnera numéro après numéro Christian BOBIN, Maylis de KERANGAL, Léonor RECONDO, Hervé LEBRAS, Mona OZOUF, Pierre ROSANVALLON, Leila SLIMANI, Marie DESPLECHIN, Régis JAUFFRET, ainsi que Patrick BOUCHERON qui traite d'un grand livre qui a marqué sur la France, en occurrence « L'identité de la France » de Braudel, ont participé à ce premier numéro.

  • (10) zadig n11 - marque page caisse Nouv.

  • Zadig n11 - affiche librairie Nouv.

  • Ce 2ème coffret ZADIG regroupe les 4 numéros du magazine parus en 2020, dans un écrin illustré par l'artiste Gérard Fromanger. 800 pages pour explorer et comprendre la France, avec des écrivains de renom, des grandes voix du débat intellectuel et des reportages au plus près du terrain.
    Un objet collector au tirage limité, parfait pour offrir.

  • Ce coffret regroupe les 4 premiers numéros du magazine Zadig, dans un écrin illustré par l'artiste Gérard Fromanger.
    800 pages pour explorer la France dans un mélange entre le savant et le sensible, avec des écrivains de renom, des grandes voix du débat intellectuel et des reportages au plus près du terrain.
    L'occasion de redécouvrir le début de cette aventure éditoriale, portée par la volonté manifestée dans le premier numéro: réparer la France. Un objet collector au tirage limité, parfait pour offrir.

  • Zadig n12 Nouv.

  • Affiche zadig n12 Nouv.

    Affiche zadig n12

    • Zadig
    • 24 Novembre 2021
  • Coffret zadig 2021 - numero 9-10-11-12 Nouv.

  • Lot de 10 marque-page zadig 12 Nouv.

empty