Littérature traduite

  • Le journal de Nisha

    Veera Hiranandani

    • Hatier
    • 8 Janvier 2020

    Nisha, une jeune Indienne, a grandi dans le nord du pays avec son frère jumeau Amil, et leur père hindou. Les enfants n'ont pas connu leur mère musulmane. Ils sont entourés de leur grand-mère et de Kazi, leur cuisinier musulman. Depuis peu, on parle de l'indépendance du pays. Nehru, Gandhi et la classe dirigeante disent que le peuple va se libérer de la domination britannique. Mais on entend aussi dire que musulmans et hindous ne pourront plus coexister. Nisha et sa famille vont devoir s'exiler à Jodhpur, mais que va devenir Kazi ? Nisha se sent elle-même à moitié musulmane et hindoue. Comment l'indépendance peut-elle signifier la liberté ?
    Nisha entame une correspondance fictive avec sa mère, à qui elle raconte les événements, mais aussi à qui elle confie ses questionnements. Les tensions montent entre musulmans et hindous. Une violence de moins en moins contenue s'exprime à l'école, sur le marché, dans les transports... Il faut partir, mais sur la route, la confusion règne. Au terme de leur exil, après avoir traversé mille dangers, Nisha et sa famille arrivent dans l'Inde nouvelle, où ils entament une seconde vie. Un jour, un homme les attend devant leur porte... C'est Kazi !
    Ce texte sur une des pages sombres de l'histoire parvient à mêler des éléments de la vie quotidienne indienne ; la description des repas ajoute une saveur toute particulière au roman. Les questionnements de Nisha sur l'identité, la frontière, la religion, l'amour de son pays et la force de l'écriture apportent une profondeur, une intensité et une résonance uniques pour les lecteurs d'aujourd'hui.
    Durant les journées du 14 et 15 août 1947, l'Inde obtient son indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne. La Partition entre Inde et Pakistan intervient après des siècles de tensions religieuses, même si beaucoup ne souhaitent pas une séparation en deux pays. Durant le passage des frontières, des tensions éclatent dans des régions jusque-là paisibles : plus de 14 millions de gens s'exilent et au moins 1 million d'entre eux sont tués. C'est la plus grande migration de masse de l'histoire.
    Des tensions demeurent aujourd'hui, entre certains groupes d'hindous et de musulmans. Garder en mémoire les erreurs du passé peut créer un avenir plus pacifique : accepter la différence a toujours été un grand défi pour l'humanité, un défi qui s'est manifesté de mille façons. Ce récit en est une.
    Le Journal de Nisha a reçu la médaille Newbery qui honore chaque année les meilleurs livres pour enfants aux Etats-Unis.

  • Une place pour moi

    ,

    • Hatier
    • 17 Février 2021

    Triangle est différent des autres formes avec ses trois belles pointes. Où est donc sa place ? Se trouve-t-elle parmi les carrés ? les ronds ? les hexagones ? Et si, finalement, on n'avait pas besoin de se ressembler pour être bien ensemble ?

    Un bel album qui offre un message positif sur l'amitié et la tolérance, où la différence est célébrée avec humour. Les tout-petits y découvriront également les formes et les motifs pour une introduction tout en douceur aux mathématiques.

    Avec une fiche pédagogique numérique pour aider son enfant à se faire des amis.

  • Une galerie de 100 philosophes, hommes et femmes, entrés dans l'histoire de la pensée grâce à leurs théories, leur conception du monde, leur engagement ou leur personnalité unique. A travers les époques et parmi une vingtaine de nationalités, cet ouvrage encyclopédique et illustré dresse de très beaux portraits et aborde de manière simple et ludique la philosophie.

  • Près d'un travailleur français sur deux est une femme. Dans une société qui bouge, les femmes prennent toute leur place. Cependant, des inégalités et des différences persistent...

  • Ce livre très illustré met en lumière quelques super-héros de la vie quotidienne, des explorateurs, des scientifiques, des athlètes, des artistes... dont les métiers extraordinaires nous font rêver et nous inspirent.

  • Vers la paix perpétuelle

    Immanuel Kant

    • Hatier
    • 10 Mai 2001

    Des textes classiques et leur commentaire pour préparer efficacement l'oral au bac.

    L'ambition de la collection "Les classiques de la philosophie" est d'introduire à la lecture éclairée des grands "moments" de la pensée. Une présentation éclairée, des notes claires et précises, des traductions réactualisées, des glossaires étoffés aideront le lecteur à parcourir, au rythme qui est le sien, les principales étapes d'une histoire de la philosophie ouverte. Les analyses, qui complètent ici les textes, suggèrent des perspectives et des orientations qu'il appartiendra au lecteur d'explorer, de suivre ou de redessiner.

  • La parenthese du sang

    Labou-Tansi-S

    • Hatier
    • 20 Mars 2002

    La Parenthèse de sang La Parenthèse de sang : les reîtres d'un gouvernement totalitaire recherchent Libertashio le rebelle et refusent de croire à l'évidence de sa mort. Dans un climat de fin du monde, les soudards s'entre-tuent et martyrisent avec une logique absurde la famille du héros mort. Je soussigné cardiaque : Mallot, un instituteur, a le malheur d'avoir une conception personnelle de la liberté et du respect de soi-même... Cette attitude peu commune le conduira jusqu'au poteau d'exécution.

  • Les Monsieur Madame, toujours drôles et sympathiques, proposent à votre enfant 40 activités effaçables simples et ludiques, conformes au programme de Petite section.

  • Anthologie africaine i : le roman et la nouvelle

    Clavier-J

    • Hatier
    • 20 Mars 2002

    Dans ce panorama consacré à la nouvelle et au roman africain d'expression française, Jacques Chevrier a rassemblé, à l'intention d'un large public, quelques uns des textes les plus significatifs d'une littérature qui nous apporte un témoignage de première main sur la mutation des sociétés africaines au cours des cinquante dernières années.

  • A, B, C... chien gourmand

    Alison Murray

    • Hatier
    • 27 Mars 2013

    Un abécédaire malicieux qui nous raconte l'histoire d'un petit chien gourmand bien décidé à obtenir une part de gâteau. Mais sa maîtresse ne se laisse pas amadouer par ses cabrioles ! Une délicieuse introduction à l'alphabet.

  • Des activités de graphisme, écriture, lecture, maths, coloriage et découpage avec les personnages MONSIEUR MADAME.
     

  • Lumière de femme

    Aleth Felix-Tchicaya

    • Hatier
    • 24 Septembre 2003

    A la naissance de Nour, son père Baji ne la reconnaît pas.
    C'est sa mère, Ymaé qui prend soin d'elle. Sa liaison avec un homme marié, Nys, est difficile et vouée à la jalousie. Nour grandit alors avec le sentiment permanent quesa présence dérange. Entre l'Europe et Brisville, Nour s'interroge et se cherche en quête de son identité. Seule, elle communique avec " la voix " qui l'aide dans sa quête. Finira-t-elle par s'accepter ? Accédera-t-elle à sa lumière de femme ?
    Dans ce parcours de femme, Aleth Felix-Tchicaya nous offre un récit poignant sur la difficulté d'être.

  • Le coiffeur de kouta

    Makan-Diabate-M

    • Hatier
    • 20 Mars 2002

    Dans la petite ville de Kouta, de grands bouleversements s'annoncent avec l'arrivée d'un nouveau coiffeur. Le coiffeur en titre, Kempé, un enfant du pays à la verve féconde, voit sa bonne humeur troublée par cette concurrence imprévue. Les notables, les chrétiens, les musulmans et les autorités vont s'affronter dans une atmosphère de drame comique au milieu de ce village pittoresque à la population étonnamment active. Le Coiffeur de Kouta est le deuxième volet de la trilogie débutée avec Le Lieutenant de Kouta.

  • Anacaona

    Metellus-J

    • Hatier
    • 20 Mars 2002

    Anacaona En 1492, l'île d'Ayti, (Haïti) comptait une population d'environ un million d'habitants, Indiens Taïnos et Caraïbes. Dix ans plus tard, il n'en restait plus que quelques centaines... En évoquant le destin tragique de la reine Anacaona, brûlée vive sur la croix par les compagnons de Christophe Colomb, c'est l'histoire de ce génocide oublié que nous fait revivre Jean Métellus. Une histoire marquée d'une part, par la grandeur, la noblesse et l'innocence des Indiens caraïbes vivant en harmonie avec leurs dieux tutélaires au sein d'une nature somptueuse ; de l'autre, la cruauté et la félonie des Espagnols, assoiffés d'or et de sang.

    Avec Anacaona, Jean Métellus a écrit la première grande épopée du peuple d'Haïti.

  • Le boucher de kouta

    Diabate-M.M

    • Hatier
    • 20 Mars 2002

    Massa Makan Diabaté a tenu la gageure d'écrire une trilogie : Le Lieutenant de Kouta, Le Coiffeur de Kouta et Le Boucher de Kouta.
    Il a ainsi jeté les bases d'une littérature nationale malienne avec trois composantes : la fraternité de case où ceux de la même société d'âge s'aiment sans se témoigner ni respect ni égards ; l'Islam cohabitant avec les croyances ancestrales ; enfin et surtout l'humour.

  • Le lieutenant de kouta

    Diabate-M.M

    • Hatier
    • 20 Mars 2002

    De retour au pays natal après s'être couvert de gloire et de médailles dans la " Coloniale ", le lieutenant Siriman Keita pourrait fort bien couler des jours tranquilles à Kouta.
    Mais, ne tenant pas en place, ses extravagances et ses lubies ne tardent pas à défrayer la chronique locale. Derrière la gaieté salubre et parfois un peu salace qui préside aux tribulations de ce soldat fanfaron, se dessine peu à peu la figure grave et pathétique d'un homme blessé, auquel la conversion à l'islam donnera finalement sa véritable stature. Massa Makan Diabaté nous révèle ici ses talents de conteur et de témoin de l'évolution des esprits à la veille des indépendances africaines.

  • FACETTES BIBLIOTHEQUE ; CM2 cycle 3 ; satanée grand-mère !

    Anthony Horowitz

    • Hatier
    • 11 Septembre 2013

    Il y a une ombre au tableau de la famille Warden : la grand mère. Elle est avare, repoussante et prend plaisir à tourmenter son petit-fils. Joe soupçonne le pire mais il est encore loin de la vérité ! Son effrayante grand mère prépare un plan diabolique pour l'emmener avec elle...Mais dans quel but ?

  • Heidi joue à cache-cache

    Collectif

    • Hatier
    • 28 Septembre 2016

    Heidi et ses amis adorent jouer à cache-cache. Le problème, c'est que Heidi gagne toujours. Elle ne peut pas s'en empêcher, car chez elle, c'est un don inné ! Sauf que parfois, elle est si difficile à trouver que ses amis ne veulent plus la chercher. Heureusement, Heidi a une idée...

  • De nombreuses activités simples et ludiques conformes au programme de Grande section pour s'entraîner avec Madame Pourquoi.
    Reconnaître les nombres de 1 à 20.
    Ecrire les chiffres.
    Compter, comparer et additionner des quantités.
    Maîtriser le geste et développer le sens de l'observation.

    + de 50 autocollants.

empty