Sciences humaines & sociales

  • Pour mettre fin à une légende créée par Sartre et les siens, celle d'un Camus « philosophe pour classes terminales », d'un homme de gauche tiède, d'un penseur des petits Blancs pendant la guerre d'Algérie, Michel Onfray nous invite à la rencontre d'une oeuvre et d'un destin exceptionnels. Né à Alger, Albert Camus a appris la philosophie en même temps qu'il découvrait un monde auquel il est toujours resté fidèle, celui des pauvres, des humiliés, des victimes.
    Celui de son père, ouvrier agricole mort à la guerre, celui de sa mère, femme de ménage modèle de vertu : droiture, courage, sens de l'honneur, modestie, dignité. La vie philosophique d'Albert Camus, qui fut hédoniste, libertaire, anarchiste, anticolonialiste et viscéralement hostile à tous les totalitarismes, illustre de bout en bout cette morale solaire.

  • L'apiculteur et compagnon du Tour de France qui vit dans le Sud-Ouest de la France, accueille avec sa femme des personnes en difficulté. A travers son autobiographie, il dévoile l'itinéraire d'un enfant perdu et retrouvé qui a rencontré la foi et délivre un message d'espoir.

  • La correspondance entre un philosophe et un écrivain que tout semble séparer (les origines, l'engagement politique, la religion...), mais qui sont, l'un comme l'autre, la cible de l'opinion publique. Plus qu'une réflexion sur l'altérité, l'enfance et les idéaux, c'est une ardente réflexion entre deux amis des livres. Michel Houellebecq est l'auteur de plusieurs romans souvent controversés, notamment Extension du domaine de la lutte, Les particules élémentaires et Plateforme, qui l'imposent comme l'un des écrivains français contemporains les plus lus. Son dernier roman, La carte et le territoire, a été couronné du prix Goncourt 2010.

  • Les monstres sanguinaires tels que Dracula ? le vrai ?, Gilles de Rais ou Élisabeth Báthory ? la « comtesse sanglante » ? fascinent notre époque comme ils ont fasciné les leurs. Et parce qu'ils ont fait couler le sang, un chef de guerre comme Attila, un chef de gang comme Al Capone, ont gagné leur place dans la légende rouge de l'humanité.
    C'est ainsi : l'histoire s'écrit à l'encre écarlate... Attentats, batailles, carnages organisés, exécutions de masse... Toute l'aventure humaine est ponctuée de bains de sang. Du massacre de la Saint-Barthélémy aux tueries de la Grande Guerre, de la répression des révoltes d'esclaves, à Rome, à l'extermination des populations amérindiennes, ce sont les épisodes sanguinolents qui ont le plus marqué notre mémoire collective.
    Franck Ferrand a choisi, parmi les émissions à succès de cette nouvelle saison d'« Au coeur de l'histoire », des récits où le sang coule à flots. Au passage, il s'attache comme toujours à résoudre certaines énigmes, et se penche sur le cas mystérieux de la bête du Gévaudan ou celui, toujours nébuleux, de la disparition de Louis II de Bavière.

    En couverture : Le Caravage, Judith et Holopherne (détail), huile sur toile, 1598, Galleria Nazionale d'Arte Antica, Rome © 2012. Photo Scala, Florence - courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali

  • Depuis plus de huit ans, les auditeurs d'Europe 1 se sont habitués à la voix, au ton, mais aussi à l'esprit frondeur de Franck Ferrand. Grâce à lui, l'Histoire se pare chaque jour de nouvelles couleurs. Voici enfin réunis une trentaine de récits, tirés des meilleurs numéros de l'émission "Au coeur de l'histoire".
    "J'ai choisi ces récits en fonction de leur force et de leur variété, explique Franck Ferrand, mais aussi de leur originalité... Autant dire que ce sont mes préférés. En les voyant ainsi rassemblés, je me sens conforté dans deux convictions : d'abord, que les grandes affaires humaines doivent très peu, sur le fond, à l'époque où elles se manifestent ; et puis - mais n'est-ce pas une évidence ? - que les plus belles histoires sont toujours liées à des personnages hors du commun : Aliénor d'Aquitaine, Pierre Brossolette, Dom Pérignon, Hatchepsout... Quel fascinant bouquet de grandes destinées !"

  • Récit «J'ai beaucoup aimé l'économie de vos mots qui laisse place à un certain mystère. J'aimerais que vous m'accordiez d'en avoir également un peu. Je ne vous dirai donc rien de moi pour cette fois, préférant de loin que vous vous fassiez une idée au travers de ces mots et aussi un peu entre ces lignes...» La prison réserve rarement de bonnes surprises. Pourtant, lorsque Thomas, incarcéré depuis plusieurs années, passe une petite annonce, il reçoit neuf lettres, dont une de Laure. Totalement étrangère à l'univers carcéral, Laure ne poursuit pas le vertueux dessein de refaire le monde et ne cherche pas non plus l'âme soeur. Mais, séduite par le ton de l'annonce, elle décide d'y répondre.
    S'ensuit une correspondance émouvante, grave parfois, ludique et sensuelle souvent ; leurs lettres s'agrémentent, au fil des mois, de petits jeux dont Laure et Thomas inventent eux-mêmes les règles...

  • Au printemps 1964, quelques mois seulement après la mort de son mari, Jackie a accepté de lever le voile sur le mystère des « années Kennedy » avec l'historien Schlesinger. Dans cette contribution unique, il est évidemment beaucoup question du président JFK : sa vie de sénateur, ses campagnes, sa foi catholique, ses relations avec ses frères. Il y est aussi question de leur couple et de la conception qu'avait Jacqueline du rôle de « First Lady ».
    L'Histoire se rencontre à chaque ligne, depuis les visites d'État (en France notamment où elle s'est entretenue avec de Gaulle) jusqu'à la tourmente de la crise de Cuba ; on croise les portraits des principales figures politiques de l'époque, Khrouchtchev, Nehru, Nixon, Lyndon Johnson, dont certaines ne sont guère épargnées...

  • Pour une année de drogue, il en faut dix pour s'en sortir.
    Patricia campagne n'a pas abandonné. une mère qui a tout fait pour sauver sa fille de la spirale infernale de la drogue témoigne de sa lutte acharnée contre les dealers des beaux quartiers. elle nous raconte son combat de tous les instants pour empêcher son enfant de dériver, sa rage contre l'impuissance et l'indifférence. une leçon de courage pour nous rappeler que le fléau de la drogue ne touche pas seulement les autres.

empty