Massin

  • On l'ignore souvent mais des solutions simples et écologiques existent pour apprendre à jardiner sans engrais ni pesticides chimiques ! Il est important de percevoir son jardin comme un écosystème capable de s'autoréguler et de limiter par lui-même l'impact des insectes « nuisibles ». Les bénéfices sont non négligeables : protection de la biodiversité, de l'eau, de notre santé...

    Au programme :
    - Les plantes compagnes qui éloignent les insectes ravageurs ou font office d'hôtes pour auxiliaires": lavande, capucine, aneth...
    - Les auxiliaires du jardinier": coccinelles, bourdons, papillons, amphibiens, hérisson, oiseaux, poules...
    - Limiter les herbes sauvages sans polluer, changer de regard sur les herbes sauvages.
    - Techniques écologiques pour contrôler les herbes spontanées, enrichir son sol sans engrais chimiques (au potager et au verger).
    - Fabriquer des préparations naturelles pour le jardin.
    - Les principales maladies et ravageurs du jardin.

empty