La Gidouille

  • Aline et moi

    Fanch Rebours

    Aline et moi est un récit burlesque, décapant et doux-amer.
    On y lit les états d'âme (et de corps !) d'un écrivaillon breton, auteur de romans de genre régionaux, qui voit s'installer dans son petit village LA star montante de la littérature française, jeune, belle, adulée, hyper-médiatisée, gon-cour(t)isée.
    Pour se faire aimer et reconnaître de son idole (au sens propre mais un peu sale aussi, quand même), le narrateur grimpe aux arbres, danse la gavotte, grille de la viande au barbecue, brade son couple, fouille la valise d'été de La Grande Librairie, est tour à tour fasciné, frustré, voyeur, lyrique, impudique, jaloux, obséquieux, libidineux... Il vire biographe et, pire des tourments, se compare.

  • Transport(s)

    Fanch Rebours

    Quatorze heures, c'est le temps pour le ferry Pont-Enezenn de relier Roscoff à Cork. À bord, des voitures, des camions et 2 500 êtres humains. Parmi eux, 3 femmes. Marion qui fait avancer le bateau, Myriam qui tente d´échapper à la noyade conjugale et Mîna qui est prête à accoucher, passagère clandestine au fond du camion de Myriam lui-même au fond du bateau de Marion.

empty