Langue française

  • Lord Jim

    Joseph Conrad

    Plus qu'un roman d'aventures, Lord Jim est un récit initiatique et une sombre parabole sur le destin de l'empire britannique. Jim, l'idéaliste romantique, est dépossédé de son acte au moment même où il le commet et reste hanté par les rêves de l'illusion romanesque. Courage et lâcheté, solidarité et trahison s'enchevêtrent au point que tout jugement moral se brouille dans une irréalité où seules subsistent la solitude et la mort. Vacillant entre pulsion de mort et accomplissement sacrificiel, Jim est à la fois juge et accusé, coupable et victime, bouc émissaire et figure tragique. Dans un Patusan où le primitivisme de Conrad se colore de pessimisme post-darwinien, la jungle archaïque apparaît assez menacée par l'entropie et la barbarie. Par son tournoiement de témoignages et ses dislocations chronologiques, la narration devient un kaléidoscope où toute vérité absolue se dissout, annonçant les expérimentations modernistes et le montage cinématographique. La voix du narrateur Marlow ne peut alors que tâtonner dans une obscurité grandissante, laissant finalement le lecteur au «centre d'une formidable énigme».

  • Le Coeur des ténèbres s'inspire d'un épisode de la vie de Conrad en 1890 dans l'État libre du Congo mis en coupe réglée au profit de Léopold II. De cette expérience amère, l'écrivain a tiré un récit enchâssé dont chaque élément, à la façon des poupées russes, dissimule une autre réalité : la Tamise annonce le Congo, le yawl de croisière la Nellie le vapeur cabossé de Marlow, truchement de Conrad. Ces changements d'identité sont favorisés par les éclairages instables au coucher du soleil ou par le brouillard qui modifie tous les repères et dont émerge Kurtz. Présenté par de nombreux personnages bien avant d'entrer en scène, celui-ci fait voler en éclats toutes les définitions et finit par incarner le coeur énigmatique des ténèbres : le lieu où se rencontrent l'abjection la plus absolue et l'idéalisme le plus haut.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Au coeur des ténèbres, la nouvelle la plus célèbre de Conrad, est le récit d'une descente aux enfers. Officier de la marine marchande britannique, le jeune capitaine Marlow part à la recherche de Kurtz, un chasseur d'ivoire qui a mystérieusement disparu dans la brousse africaine. À mesure que Marlow remonte le fleuve Congo, il s'aventure dans les ténèbres : celles d'une nature hostile où, loin de toute civilisation, résonnent les cris inquiétants des « sauvages » ; celles de l'âme humaine, dont la noirceur n'a d'égal que le mystère...

  • Typhon

    Joseph Conrad

    « "Stoppez !" mugit M. Rout.
    Personne - pas même le capitaine Mac Whirr, qui, seul sur le pont, avait aperçu une blanche ligne d'écume s'avancer, à une telle hauteur qu'il n'en pouvait croire ses yeux -, personne ne devait jamais savoir ce qu'avait été l'escarpement de cette lame, et l'effrayante profondeur du gouffre que l'ouragan avait creusé derrière la mouvante muraille d'eau.
    Elle accourait à la rencontre du navire ; et le Nan-Shan, alors, s'arrêtant comme pour se ceindre les reins, souleva son avant, puis sauta. Les flammes de toutes les lampes s'affaissèrent, assombrissant la chambre des machines ; l'une d'elles s'éteignit. Avec un fracas déchirant, un tumulte furieux et giratoire, des tonnes d'eau tombèrent sur le pont... »

  • à cause des dollars

    Joseph Conrad

    • Sillage
    • 30 Septembre 2021

    Aux commandes d'un petit vapeur, le capitaine Davidson parcourt les recoins les plus obscurs de l'archipel malais, qu'il connait mieux que personne. Réputé pour son intégrité et sa gentillesse, il se voit un jour confier une tournée des plus petits établissements de l'île de Célèbes, pour y collecter de vieux dollars d'argent qui doivent bientôt cesser d'avoir cours.

    Une mission parfaitement ordinaire, que l'intervention d'un Français sans mains, flanqué de trois acolytes peu recommandables, va transformer en aventure dangereuse...

  • Nostromo, published in 1904, is one of Conrad's finest works. Nostromo - though one hundred years old - says as much about today's Latin America as any of the finest recent accounts of that region's turbulent political life. Insistently dramatic in its storytelling, spectacular in its recreation of the subtropical landscape, this picture of an insurrectionary society and the opportunities it provides for moral corruption gleams on every page with its author's dry, undeceived, impeccable intelligence.

  • Un rafiot, presque une épave, un jeune marin inexpérimenté, un vieux loup de mer, une mutinerie, une traversée à hauts risques, des tempêtes, des catastrophes, une mer déchaînée, l'exotisme d'un orient mystérieux...
    De londres à bangkok, l'odyssée de la judée est un voyage initiatique, de l'adolescence vers l'âge adulte. un grand livre de mer et d'aventures.

  • La ligne d'ombre

    Joseph Conrad

    Roman dont les personnages sont happés par une atmosphère lourde, où les ténèbres se transforment en eau, où le déluge arrive à grand bruit.

  • Un paria des îles

    Joseph Conrad

    • Folio
    • 23 Septembre 1999

    Encouragé à poursuivre sa carrière littéraire après son premier livre, la folie almayer, joseph conrad, dans un paria des îles, reprend le même lieu et les mêmes personnages, mais quinze ans plus tôt.
    Continuant à remonter le temps, il les rajeunira encore dans un troisième roman, la rescousse. le livre paraît en 1896. c'est l'histoire nocturne, ténébreuse, d'un homme qui a failli, willems, et que son maître, le célèbre capitaine lingard, condamne à rester captif de la forêt équatoriale, à une cinquantaine de kilomètres de la mer. willems est littéralement englouti par la forêt, par l'amour dévorant d'une femme indigène, aïssa, et par son propre chaos intérieur.
    Dans ses efforts pour survivre, il va faire le malheur de son rival almayer, et provoquer par trahison l'arrivée et l'installation des arabes dans ce comptoir situé sur le fleuve, dont l'accès était jusque-là un secret.

  • L'admirable capitaine du narcisse doit faire face aux difficultés de conditions météorologiques hostiles, et à celles d'un climat humain et psychologique délétère : un cuisinier trop pieux, un chenapan qui se refuse à l'effort et pousse à la mutinerie, et le "nègre ", jim wait, dont on attendra longtemps pour savoir s'il est un malade imaginaire ou un mourant authentique.
    Tous ces gens empoisonnent l'atmosphère.
    Des pages sublimes.

  • Les six nouvelles qui composent ce recueil furent écrites durant les années des plus grands chefs-d'oeuvre de Conrad - notamment Lord Jim et Nostromo. Qu'il décrive un épisode étrange de l'épopée napoléonienne (Le Duel) ou de la guerre d'indépendance au Chili (Gaspar Ruiz), qu'il s'attache au destin tragique d'un indicateur infiltré dans un groupuscule anarchiste (L'Indicateur) ou à la vie d'un bagnard en fuite dans un comptoir colonial isolé (Un anarchiste), Conrad met en scène des personnages typiques de son univers, aux prises avec une fatalité contraire, finalement victimes de leur propre force, de leur vaillance et peut-être de leur aveuglement.

    Ce volume comprend : Gaspar Ruiz - L'Indicateur - La Brute - Un anarchiste - Le Duel - Il Conte.

  • Des souvenirs

    Joseph Conrad

    • Sillage
    • 1 Août 2005

    L'espoir que la lecture de ces pages puisse évoquer la vision d'une personnalité, de l'homme qui se trouve derrière des livres aussi fondamentalement différents, par exemple, que La folie Almayer et L'agent secret (.). Tel est l'espoir. Quand au but immédiat, étroitement lié à cet espoir, c'est de relater ici des souvenirs personnels en exposant fidèlement les sentiments et les sensations qui demeurent associés à la composition de mon premier livre et à mon premier contact avec la mer.

  • Il fit quelques pas, puis murmura entre ses dents serrées :
    «Je vais le dénoncer !» Alors pendant vingt mètres ou plus, ce fut le vide ! Il s'enveloppa de plus près dans son manteau et tira sa casquette sur ses yeux.
    Trahison ! C'est un grand mot ! Qu'est-ce qu'une trahison ? On dit d'un homme qu'il trahit ses amis, sa patrie, sa fiancée. Mais on ne saurait parler de trahison sans qu'il y ait, à l'origine, un lien moral. Tout ce qu'un homme peut trahir, c'est sa conscience.
    Publié peu après le révolution russe de 1905, Sous les yeux de l'Occident est l'admirable histoire d'une mauvaise conscience. D'une conscience écartelée entre les valeurs occidentales et l'appartenance à la Russie, dans un monde où la politique commence à ressembler étrangement à un roman d'espionnage.
    Préface d'André Topia Traduction de Philippe Neel

  • Heart of Darkness

    Joseph Conrad

    Features the English seaman Marlow who tells the story of his time as a riverboat captain for a trading company on the Congo, specifically his intense interest in investigating the mysterious Kurtz, an ivory-procurement agent with almost godlike status.

  • Amy Foster

    Joseph Conrad

    Ouvrage bilingue, nouvelle traduction !

    Nouvelle incursion du traducteur Jean-Yves Cotté dans l'univers de Joseph Conrad, avec cette nouvelle traduction de cette nouvelle ayant paru en 1901 dans le The Illustrated London News, puis en 1903 dans le recueil de nouvelles Typhoon an Other Stories.Kennedy, le médecin de campagne de Colebrook, nous raconte l'histoire d'Amy Foster mariée à un naufragé, «  pauvre émigrant d'Europe centrale parti pour l'Amérique et qu'une tempête avait jeté sur cette côte ».

  • Inquiétude

    Joseph Conrad

    De l'archipel des philippines aux côtes du congo, des brumes londoniennes à une hallucinante bretagne, on retrouve dans les cinq nouvelles de ce recueil les thèmes chers à joseph conrad : fidélité et trahison, quête et vengeance, remord et expiation, condamnation féroce du colonialisme et exotisme.
    Tous les héros de ces nouvelles sont terriblement seuls. pour eux, l'enfer est sur terre, dans la détresse, la violence, l'ignorance et l'incompréhension, et à la lecture de leurs drames et aventures, on ne peut s'empêcher de ressentir un vague malaise, comme une inquiétude...

  • "Oui, dit le docteur sur ma remarque, on croirait que la terre est sous une malédiction, puisque de tous ses enfants ceux-ci qui tiennent à elle par les liens les plus étroits sont gauches de corps et avec leur démarche de plomb semblent avoir le coeur chargé de chaînes. Mais sur cette même route vous auriez pu voir parmi ces hommes pesants un être agile, souple, long de membres, droit comme un pin, quelque chose dans son aspect poussant vers le haut, comme s'il avait eu la légèreté au coeur... Il était si différent de la race d'alentour qu'avec sa liberté de mouvement, son regard doux, un peu effaré, son teint olivâtre et son port gracieux, son humanité à lui me faisait penser à la nature d'un animal des bois. Il venait de là."

empty