• Andrew Wiggin, dit Ender, n'est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses faits et gestes sont observés par l'intermédiaire d'un moniteur greffé dans son cerveau. Car ceux qui l'ont conçu ambitionnent de faire de lui le plus grand général de tous les temps, le seul capable de sauver ses semblables de l'invasion des doryphores. Et alors qu'Ender suit pas à pas le dur chemin de son apprentissage de guerrier, ses créateurs mesurent la gravité de leur choix : en donnant naissance à un monstre, n'ont-ils pas damné l'humanité elle-même ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • En 1822, à Philadelphie, Alvin s'apprête à partir vers la Nouvelle-Angleterre, où les gens qui usent de leurs talents sont traqués et voués au bûcher. Il a pour compagnons le jeune Arthur Stuart, En-Vérité Cooper, son avocat anglais, Mike Fink, un voyou repenti, et Jean- Jacques Audubon, le célèbre peintre animalier d'origine française.
    Mais quand Alvin et ses compagnons rencontrent Purity Orphelan, une orpheline dont les parents ont été pendus en raison d'une accusation infondée de sorcellerie, c'est au tour d'Alvin de risquer la mort pour de semblables raisons.
    De son côté, Peggy la torche, alias Margaret Smith, mariée et enceinte d'Alvin, se dirige vers Camelot, capitale des comtés esclavagistes du Sud avec l'espoir de rencontrer le roi Arthur. Mais sa croisade abolitionniste lui laisse un goût amer, car ce qu'elle voit, c'est l'affrontement et le conflit comme seuls espoirs de mettre fin à l'esclavage.
    Et tout cela sans compter les agissements de Calvin, accompagné par Honoré de Balzac, qui tournent également à la catastrophe.
    Un cinquième et avant-dernier volume avec de nouveaux personnages qui relancent une action autour des thèmes principaux de la série que sont l'esclavage et la chasse aux sorcières, dont Card dénonce l'indignité. Les chapitres consacrés au procès intenté à Alvin sont de petits bijoux d'intelligence et d'humour.
    Et on prend peu à peu conscience que la guerre de Sécession se profile à l'horizon aussi sûrement que la quête d'Alvin arrive à son terme. La cité de cristal est en vue.

  • Alvin Miller naît en 1800 au bord de la rivière Hatrack dans le territoire de l'Ohio. Le cadre du roman est donc l'Amérique des pionniers venus de la côte Est à la poursuite du rêve américain, plus précisément une communauté villageoise de la « nouvelle frontière ». Arrivés par familles, au terme d'équipées hasardeuses, ils ont défriché, bâti de leurs mains nues et se sont établis sur ces terres nouvelles dans un statu quo avec les Indiens fait d'ignorance et de méfiance partagées.
    Tel est le cadre réaliste, d'une extrême justesse, des- Cchroniques d'Alvin. À quoi s'ajoutent les croyances et pratiques populaires de ces mêmes pionniers sur lesquelles Card fonde sa fantasy. Dans ces chroniques à la géographie et à la temporalité politique subtilement décalées, la magie fonctionne :
    - charmes et sortilèges opèrent - les talents accordés aux gens par la nature prennent la dimension de véritables pouvoirs. Le père d'Alvin possède un talent d'ajusteur ; Mesure, son frère, a le « compas dans l'oeil » au sens le plus fort de l'expression ; Alvin, qui est appelé à détenir les immenses pouvoirs d'un « Faiseur », a ceux d'un créateur.
    Et dans le combat entre le bien et le mal, qui est le propre de la fantasy, l'ennemi d'Alvin est le « Défaiseur », version païenne du démon que l'on pourrait rapprocher de l'entropie ou du chaos.

  • Compagnon forgeron, compagnon Faiseur, Alvin est de retour chez les siens. Mais quelle est sa tâche aujourd'hui ? « Je ne peux pas apprendre aux gens comment bâtir la Cité de Cristal si je ne sais pas moi-même de quoi il s'agit. » Cette vision dans la tornade du lac Mizogan, en compagnie du prophète des Rouges, très peu des chemins de sa vie y conduisent ; Peggy Larner, Peggy la torche, le sait bien.
    Et l'ennemi de toujours choisit à présent des voies plus subtiles pour le détruire. Pièges, fuite, menaces, mensonges, délation, prison, tribunal, Alvin n'est-il pas condamné au renoncement ?
    Et le pire danger viendra peut-être de son frère Calvin, qui le jalouse au point de bientôt lui vouer une haine amère et décide de s'expatrier vers l'Ancien Monde afin de rencontrer Napoléon, dont on sait le pouvoir redoutable.
    L'Amérique n'est-elle pas trop petite pour deux hommes aux talents en puissance si formidables ?

  • La paix régnera-t-elle un jour entre des races aussi différentes que les hommes, les piggies et les doryphores ?

  • Card, après avoir publié La stratégie Ender en 1985, a créé, en 1987, une forme nouvelle de quête épique, aux franges de la mystique, entre Mark Twain et Le Seigneur des Anneaux, faisant des chroniques d'Alvin une des oeuvres majeures du genre.
    Les Chroniques d'Alvin sont un cycle de romans de fantasy historique qui racontent la vie d'Alvin Miller, fils de meunier, septième fils d'un septième fils et par-là même destiné à détenir de grands pouvoirs.

    1810, sur la frontière des pionniers américains. Promis à l'avenir mystérieux et grandiose d'un « Faiseur », si les forces du mal ne parviennent pas à le détruire, Alvin a dix ans. Le voici qui découvre le monde des hommes rouges dont l'existence se confond avec les rythmes de la nature et de sa « musique verte ». Nouvelles épreuves, plus rudes ; nouvelles révélations, plus extraordinaires. Après Le Septième Fils, Le Prophète rouge ouvre « Les Chroniques d'Alvin » à l'embrasement de l'Histoire, dans un récit magique et flamboyant.

  • Alvin se rend à Hatrack River, là où il est né, pour entamer son apprentissage de forgeron chez Conciliant Smith. Mais ce qui intéresse bien plus le jeune garçon à Hatrack River, c'est de rencontrer Peggy, dite la torche, pour qu'elle lui enseigne comment devenir un Faiseur.
    Or à son arrivée, rien ne va comme Alvin l'avait envisagé ; la demoiselle a fui le matin même, et voilà que son patron le traite de menteur. Comment pourrait-il lui expliquer qu'il est grand pour son âge et qu'il a un don lui permettant d'entendre le chant vert de la forêt vivante, appris auprès de Ta-Kumsaw, l'homme rouge ?

  • Science-fiction Grâce à Ender, le Porte-Parole des Morts, Lusitania est devenue une planète indépendante où Piggies et humains cohabitent tant bien que mal. Les Doryphores, eux, ont décidé de migrer... et risquent de propager sur d'autres mondes le virus de la descolada, indispensable à la survie des Piggies mais mortel pour l'humanité.
    Craignant ce danger, le Congrès Stellaire décide d'envoyer sa flotte afin de détruire Lusitania. Aidé par Jane, la fidèle I.A., et sa famille, Ender va tout tenter pour mettre un terme à cette folie.
    C'est compter sans Qing-jao, l'élue des dieux au service du Congrès, l'enfant la plus brillante de l'univers. Car elle sait qui se cache derrière le Porte-Parole des Morts...

  • Les pequeninos, la reine et les humains de lusitania sont menacés par l'arrivée de la flotte stellaire qui compte utiliser le " petit docteur ", un désintégrateur moléculaire, pour préserver la race humaine du terrible virus de la descolada.
    Seule jane, l'intelligence artificielle alliée d'ender, est capable de les sauver, mais son action est menacée par le congrès stellaire.
    Quant à ender lui-même, il doit maintenir toute son attention pour que les enfants nés de son esprit - peter et val - puissent mener à bien leurs quêtes respectives : la recherche d'un puissant leader d'opinion susceptible d'influer sur la décision du congrès, et l'exploration de planètes colonisables pour préparer l'exode...

  • Pour Bean, l'existence se résume à un seul mot : survivre. Sa fuite, à l'âge d'un an, de la clinique clandestine où il a été conçu artificiellement le conduit droit dans l'enfer des bas-quartiers de Rotterdam, où la violence, la drogue et la prostitution deviennent son quotidien. Grâce à son incroyable intelligence, il s'attire cependant l'attention des pontes de la Flotte Intergalactique, qui voient en lui un nouvel Ender Wiggin. Ender Wiggin, le légendaire gamin surdoué chargé d'orchestrer la contre-attaque contre les formiques. Ender Wiggin, le dernier espoir de l'humanité. Enfin, jusqu'à maintenant, car Bean n'a pas choisi d'intégrer, l'école de guerre pour faire de la figuration.

  • Depuis le début de son aventure, Rigg a appris une chose : on ne peut pas tout défaire, et chaque action sur le temps aura des conséquences, chez lui, ou chez les autres... Le pisteur et ses camarades se trouvent face à un cas de conscience : si leur monde est en sursis, faut-il raser les murs ? Doivent-ils se rendre sur Terre pour renverser l'ordre établi ? Mais alors, est-il juste de détruire un univers pour en sauver un autre ? Une course contre la montre, un pari de la dernière chance, avec pour seule arme, comme toujours, le temps !

  • Partie 1 Rigg sait garder les secrets, le sien en particulier : il est un pisteur, capable de traquer n'importe qui en suivant des traces que lui seul perçoit. À la disparition de son père, le garçon est stupéfié de découvrir que ce dernier lui cachait bon nombre de choses : des informations sur son passé, son identité, son destin. Alors qu'il mesure toutes les perspectives qu'offre son étrange talent, son existence tout entière va prendre une nouvelle tournure...

  • Cinq nouvelles sur la genèse de «La stratégie Ender». Alors que le commandant Mazer Rackham se voit contraint de quitter sa famille pour partir dans l'espace afin de lutter contre les doryphores, le lieutenant Graff établit un programme de recrutement sur Terre pour trouver celui qui sauvera l'espèce humaine. Il pourrait s'agir d'un petit garçon surnommé Ender.

  • Rigg, Umbo et Param ont franchi le Mur, mais ne sont pas en sécurité pour autant. S'ils veulent s'assurer un avenir, ils doivent changer le passé. Cependant Rigg et ses amis découvrent dans le Livre du Futur, qu'ils font partie d'une population envoyée depuis la Terre pour vérifier que la planète était viable. A présent, la Terre souhaite les faire disparaître au profit des colons terriens

  • « Nous aimerions que vous aidiez Peter Wiggin à unifier le monde sous l'autorité de l'Hégémon ». Ainsi Mazer Rackham s'adresse-t-il à Bean au nom de la Flotte internationale et du ministère de la Colonisation. Unifier le monde ? On en est bien loin. Sous l'autorité des jeunes stratèges de génie issus de l'École de Guerre et du djish d'Ender, les grandes puissances s'apprètent à se déchirer à nouveau.
    Et puis les jours de Bean sont comptés car la Clé d'Anthorn, cette variation génétique qui a fait de lui ce qu'il est, l'entraîne vers la mort à brève échéance. Mais la récompense est alléchante : une promesse de survie dans l'espace et l'assistance nécessaire pour retrouver les enfants à naître qu'on lui a volé et qui ont disparu.

  • La suite de«La stratégie de l'ombre». Ender Wiggin et ses camarades de l'Ecole de guerre ont détruit les doryphores. Tandis qu'Ender accomplit son destin sur le chemin des étoiles, les autres guerriers regagnent la Terre...

  • Peter Wiggins, actuel chef du gouvernement de la Terre, commet une terrible erreur en autorisant le sauvetage de son ennemi juré, Achille, jusqu'alors retenu dans une prison chinoise. Peter est maintenant en danger, il doit quitter la planète. Au bout du voyage l'attend une surprise non moins effrayante : l'école de guerre démantelée sert aujourd'hui de base à des comploteurs de toute sorte. Pendant ce temps, Bean doit faire face à la dégradation de son corps. Fruit de manipulations génétiques, il sait qu'il n'en a plus pour longtemps à vivre. Secondé par sa femme Petra, il recherche l'homme qui a modifié ses gènes. Peut-être ce dernier pourra-t-il épargner à l'enfant qu'ils attendent le triste destin que son père...

  • Bean s'est exilé vers les étoiles à bord de l'Hérodote. Il emmène avec lui trois de ses enfants, Ender, Carlotta et Cincinnatus, ceux dont les gènes sont porteurs de la clé d'Anton qui leur promet une intelligence exceptionnelle mais une vie brève. Il espère que la dilatation temporelle du voyage permettra de gagner du temps et de trouver une solution pour les soigner.

  • Dans la grande tradition des littératures de l'imaginaire, « Folio SF », laboratoire des possibles, propose des textes de science-fiction, de fantasy et de fantastique. Douglas Adams, Isaac Asimov, Serge Brussolo, Orson Scott Card, David Gemmell, Robert Heinlein, M. John Harrisson, Robert Holdstock, Lovecraft, Christopher Priest, Norman Spinrad, Bruce Sterling, Jack Vance, Stefan Wul, Roger Zelazny y sont parmi les auteurs les plus représentés. La mythique collection « Présence du futur » (600 titres depuis 1954), cèdant son fonds et laissant place en 2000 à « Folio SF », a largement contribué à la constitution de son catalogue (récemment le Guide du voyageur galactique, H2G2, de Douglas Adams) ; la collection d'inédits « Lunes d'encre », chez Denoël, également (récemment avec Michael Moorcock, par exemple, publié dans les deux collections).
    Mais « Folio SF » a également publié plus de quinze inédits (Le Travail du furet de Jean-Pierre Andrevon, La Voie du sabre de Thomas Day, La Fontaine pétrifiante de Christopher Priest ; traduction inédite de Psychohistoire en péril de Donald Kingsbury, l'un des auteurs de hard science les plus ambitieux du genre ; premières traductions françaises de Franck M. Robinson, avec Le Pouvoir, ou de L'Appel de Mordant de Stephen R. Donaldson), des éditions révisées et augmentées (Jardin virtuel de Sylvie Denis.) et des textes d'éditeurs tiers, comme l'Atalante, les Editions du Bélial' (Thierry Di Rollo, Pour Anderson), Mnemos, Rivages, A.M. Metailié... A noter également, la publication d'un essai inédit sur les Transfictions, dû à Francis Berthelot : Bibliothèque de l'Entre-Mondes.
    La SF dans « Folio » ? Façon d'affirmer que le « genre » n'est ni marginal ni mineur.

  • Les personnages vivants et mémorables ne naissent pas, ils doivent être créés.
    Ce livre est une boîte à outils : leviers littéraires, burins, maillets, tenailles et pinces. Servez-vous-en pour extirper, dégager, arracher de bons personnages de votre mémoire, votre imagination et votre âme.
    Orson Scott Card explique en détail les techniques de création, de développement et de présentation des personnages, ainsi que l'utilisation des points de vue dans les romans et nouvelles. Avec des exemples précis, il passe en revue les choix narratifs - ceux qui vous permettront de créer des personnages de fiction si « réels » que les lecteurs auront l'impression de les connaître aussi bien que des membres de leur propre famille.
    Vous apprendrez à...
    - Définir des personnages par ce qu'ils disent et accomplissent, et par leur « style » personnel.
    - Développer des personnages que les lecteurs aimeront - ou aimeront détester.
    - Créer des personnages secondaires et des faire-valoir.
    - Choisir le point de vue le plus efficace pour révéler les personnages et faire avancer le récit.
    - Décider du niveau d'introspection de vos personnages, du développement de leurs pensées, émotions et comportements.
    Orson Scott Card, né et vivant aux Etats-Unis, est l'un des auteurs de science-fiction (la série Ender), de fantasy (Les Chroniques d'Alvin le faiseur) et de romans historiques les plus connus, lus et estimés dans le monde. Il a remporté le prix Hugo et le prix Nébula deux années consécutives, pour la série Le Stratégie Ender et sa suite, La Voix des morts, exploit sans précédent.

    Ce guide ainsi que Comment écrire de la fantasy et de la science-fiction (Bragelonne) seront d'une aide précieuse à tous les écrivains débutants... et les autres !

  • Vous voulez écrire un roman, des nouvelles ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voilà le guide qu'il vous faut !

    Lorsqu'on est amateur de science-fiction et de fantasy, on a naturellement des histoires et des mondes plein la tête, que l'on a très envie de raconter. Dans cet ouvrage, le célèbre écrivain Orson Scott Card partage son savoir et son expérience dans ces genres. Vous apprendrez, entre autres :
    - ce que sont (et ne sont pas) la SF et la fantasy, selon quels critères, et si votre récit y appartient.
    - comment construire, peupler et dramatiser un univers crédible et attirant que vos lecteurs auront envie d'explorer.
    - comment utiliser les quatre grands types d'histoire (milieu, idée, personnage et événement) pour structurer un récit captivant.
    - quel est le marché de l'édition et comment se faire publier...

    Les connaissances et les compétences que vous obtiendrez grâce à cet ouvrage vous aideront à guider efficacement le lecteur dans votre imaginaire. Autant de clés utiles pour un scénariste, un auteur de fantasy, de SF ou même d'un autre genre littéraire.

    Orson Scott Card, né et vivant aux Etats-Unis, est l'un des auteurs de science-fiction (la série Ender), de fantasy (Les Chroniques d'Alvin le faiseur) et de romans historiques les plus connus, lus et estimés dans le monde. Il a remporté le prix Hugo et le prix Nébula deux années consécutives, pour la série Le Stratégie Ender et sa suite, La Voix des morts, exploit sans précédent.

    Ce guide ainsi que Personnages et point de vue (Bragelonne) seront d'une aide précieuse à tous les écrivains débutants... et les autres !

  • Basilica - vol01

    Orson Scott Card

    • J'ai lu
    • 1 Avril 2004

    Basilica est une ville dirigée par les femmes, dans laquelle culture et tradition sont les maîtres mots. Les hommes ne peuvent y résider que sur l'invitation expresse de leurs compagnes.
    C'est pourtant l'un d'eux, Volemak, qui reçoit de Surâme, l'ordinateur-dieu veillant au bien-être du monde, une vision d'apocalypse : Basilica, et au-delà toute la planète Harmonie, sont sur le point de disparaître dans un déluge de feu. Mais à cause de quoi ? Ou de qui oeAlors que les tensions politiques grandissent entre les différentes factions de Basilica, Nafai, le benjamin de Volemak, s'efforce d'aider son père dans la quête de la vérité. Mais il semblerait que Surâme ait d'autres ambitions pour l'adolescent...

  • Enchantement

    Orson Scott Card

    Dans une clairière au coeur de la forêt ukrainienne, la vie du jeune Ivan bascule l'année de ses dix ans.
    Sur un piédestal repose une jeune fille endormie. Mais, dissimulée par le feuillage, une présence malveillante le guette... et l'enfant s'enfuit. Des années plus tard, Ivan, qui s'est expatrié en Amérique avec ses parents, revient à Kiev poursuivre ses recherches sur les langues slaves anciennes. Il retourne aussi dans la forêt où gisait la belle endormie dont il n'a jamais oublié l'image. La clairière n'a pas changé.
    La jeune fille est là. Son mystérieux gardien aussi. Cette fois Ivan ne s'enfuit pas. Cette fois il embrasse la belle qui s'éveille à son baiser. Puis... il l'accompagne chez son père le roi de Taïna, dans l'Ukraine du neuvième siècle, où la sorcière Baba Yaga fait peser une terrible menace. Avec ENCHANTEMENT, Orson Scott Card revisite LA BELLE AU BOIS DORMANT pour en faire une fantasy moderne et puissante.

  • Une ère nouvelle s'ouvre sur la Terre ; après un siècle de guerre, de famine et de désespoir, l'humanité survivante a entrepris de soigner le monde.
    Et elle dispose du chronoscope, qui lui montre le visage des hommes d'autrefois et lui fait entendre leur voix. L'Observatoire du temps scrute les siècles passés. Ainsi du grand voyage qui conduisit Christophe Colomb le 12 octobre 1492 sur les rives du Nouveau Monde. " J'ai rêvé, dit Putukam du peuple taïno d'Haïti, qu'un homme et une femme nous observaient, plus jeunes que nous de quarante générations...
    Pourquoi n'empêchent-ils pas les Blancs de nous asservir ? " Pour les chercheurs de l'Observatoire, n'y a-t-il pas une douleur insupportable à regarder l'Histoire dérouler son cours implacable ? Mais est-il possible d'intervenir ? Et le remède ne serait-il pas pire que le mal ?

empty