• Les amours contrariées de Gildas le catholique et d'Anne la huguenote. A la fin du XVIe siècle, dans une Bretagne troublée par les guerres de la Ligue où s'affrontent les royaux, partisans de Henri IV et les ligueurs du duc de Mercoeur, Gildas, un jeune catholique, ambitieux et intrépide, originaire du Croisic, se voit confier une mission périlleuse : la quête d'un précieux psautier convoité par les deux camps. Au cours de ses pérégrinations, il rencontre à Nantes, une jeune veuve protestante dont il tombe amoureux. A Vitré, hébergé dans une riche famille de négociant en toiles, il n'est pas indifférent aux charmes des deux filles de la maisonnée si bien qu'on lui confie une mission à Sanlucar de Barrameda en Andalousie où sont établis des négociants bretons qui commercent avec les Amériques. De retour en Bretagne où la paix revient sous la régence de Marie de Médicis, Gildas retrouvera-t-il sa chère huguenote ? Malgré les ravages de la guerre civile et le contentieux franco-espagnol, le commerce des toiles qui faisait la prospérité de la Bretagne, retrouvera-t-il son lustre d'antan ? Un beau roman d'aventures dont le héros se joue des barrières religieuses et sociales dans une Bretagne au faite de sa prospérité, malgré les horreurs des guerres de religions.

  • Quimperlé/Kemperle, petite ville de Cornouaille, tient une place importante dans la culture bretonne.
    L'auteur nous présente trois Quimperlois ayant eu un rôle essentiel dans le relèvement de l'identité bretonne :
    La Villemarqué pour la littérature (Barzhaz Breizh) - Matilin an Dall pour la musique - le Docteur Cotonnec pour le gouren (Lutte bretonne)

  • Les Etats-Unis sont devenus depuis la deuxième guerre mondiale le pays le plus riche et le plus puissant de notre planète mais leur histoire n'est pas très ancienne car leur Déclaration d'indépendance ne date que du 4 juillet 1776 et cette indépendance n'a été définitivement reconnue qu'en juillet 1783 par le Traité de Paris, il y a seulement 221 ans, au terme d'une guerre qui a opposé les colonies anglaises d'Amérique du Nord, alliées à la France, à la métropole coloniale, l'Angleterre.
    Aucun livre de fond n'a cependant étudié jusqu'ici un fait important qui reste méconnu de la plupart de nos contemporains, à savoir le rôle capital que la Bretagne et les Bretons ont joué dans la guerre d'indépendance. Se fondant sur les recherches et les travaux historiques les plus récents, tant en France qu'aux Etats-Unis, le Dr CARRER, déjà auteur de plusieurs brillantes biographies historiques, a réalisé une synthèse éblouissante sur ce grand sujet. Il ne sera plus possible désormais d'évoquer la naissance des Etats-Unis sans prendre en compte la part qu'y ont prise la Bretagne et les Bretons.


  • Après deux essais d'ethnopsychiatrie, Philippe Carrer explore à nouveau les ressorts mentaux de la civilisation bretonne, en explorant quelques épisodes singuliers survenus au Moyen Âge. Il propose une étude de personnages étonnants ayant été, à tort ou à raison, créditée de folie. On croise donc ici Merlin l'enchanteur, l'hérétique Eon de l'Étoile ou le brillant poète Jean Meschinot ; on y découvre un duc de Bretagne, Pierre II, violent envers sa femme ou un véritable tueur pervers, Gilles de Retz, condamné lors d'un procès retentissant.
    Ces destins très singuliers permettent à Philippe Carrer de livrer un décryptage original sur les fondements de société bretonne et celtique, mettant ici en lumière des fonctionnements étonnants. Même en matière psychiatrique, il existe une exception bretonne...

  • Philippe Carrer est médecin, psychiatre et spécialiste de la civilisation bretonne.
    Il aborde des thèmes aussi divers que l'alcoolisme, le matriarcat, la pathologie de l'émigration. Le lecteur trouvera dans cet ouvrage la confirmation qu'il n'y a pas de compréhension possible des aspects psychopathologiques observés sur une population donnée (suicide, déni de l'identité, alcoolisme, violences, etc.) hors d'un contexte culturel et historique. Deux thèmes majeurs permettent de comprendre certaines pathologies propres aux Bretons et aux habitants des anciennes terres celtes : le matriarcat et une brutale acculturation.
    Tel est le fil rouge reliant cet ensemble d'études qui éclairent du même coup de nombreux récits, mythes et légendes constituant l'imaginaire celtique. D'abord publié sous le titre L'Envers du décor, cet ouvrage forme le pendant de Ethnopsychiatrie en Bretagne- Nouvelles études, par le même auteur, publié en 2007 et réédité dans la même collection aujourd'hui.

  • "Ethnopsychiatrie en Bretagne - Nouvelles études" de Philippe Carrer a dans son édition 2009 en format courant, épuisée, connu un vrai succès public. Pour un sujet qui intéresse tant des spécialistes des "pathologies collectives" (alcoolisme, négation de la langue et de l'identité, violence familiale, etc.) que le lecteur lambda. Car l'auteur sait rendre vivantes ses argumentations, qui font aussi appel à sa grande connaissance de la culture bretonne, littéraire, artistique, sociologique et ethnographique. Mais c'est en médecin qu'il s'exprime, lui qui longtemps a dirigé des services psychiatriques et publié de nombreux ouvrages savants sur la question.
    L'autre volume qui paraît en format semi-poche s'intitule "Ethnopsychiatrie en Bretagne - Et autres terres celtes". Il reprend l'intégralité d'un livre paru en 1999, épuisé, et qui a fait date : "L'Envers du décor". Une somme contenant plus de 15 longs développements sur des sujets variés et passionnants.

  • Bili du Pallet, neveu du philosophe Abélard, trace comme il peut son chemin dans ce XIIe siècle de renaissance intellectuelle artistique. Il traverse une Bretagne en proie à l'hérésie d'Éon de l'Étoile, puis déchirée par la guerre civile et enfin piétinée par le roi anglais Henry II Plantagenêt. Combattant, fidèle entre tous, dans les armées des princes bretons Hoël et Conan, amoureux pathétique d'Olwenn et d'autres femmes, il chevauche par monts et par vaux où son destin le mène... De Bretagne où il revient toujours, Bili part pour l'Écosse, l'Espagne chrétienne ou la Terre Sainte. L'épée à la main, en prison, en pèlerinage ou dans les vignes du comté de Nantes, Bili encaisse les coups du sort sans se laisser abattre, confiant en Dieu et en son étoile.

  • Tome 1 : Ethnopsychiatrie en Bretagne et autres terres celtes.
    Philippe Carrer est médecin, psychiatre et spécialiste de la civilisation bretonne. Il aborde des thèmes aussi divers que l'alcoolisme, le matriarcat, la pathologie de l'émigration. Le lecteur trouvera dans cet ouvrage la confirmation qu'il n'y a pas de compréhension possible des aspects psychopathologiques observés sur une population donnée (suicide, déni de l'identité, alcoolisme, violences, etc.) hors d'un contexte culturel et historique.
    Deux thèmes majeurs permettent de comprendre certaines pathologies propres aux Bretons et aux habitants des anciennes terres celtes : le matriarcat et une brutale acculturation. Tel est le fil rouge reliant cet ensemble d'études qui éclairent du même coup de nombreux récits, mythes et légendes constituant l'imaginaire celtique. D'abord publié sous le titre L'Envers du décor, cet ouvrage forme le pendant de Ethnopsychiatrie en Bretagne- Nouvelles études, par le même auteur, publié en 2007 et réédité dans la même collection aujourd'hui.
    Tome 2 : Ethnopsychiatrie en Bretagne : Nouvelles études. Cet ouvrage reprend, prolonge et complète les travaux et recherches ethnopsychiatriques par lesquels le docteur Philippe Carrer s'est fait connaître. Les particularismes ou les malaises sociaux en Bretagne sont revisités à la lumière des mythes et des représentations collectives. Car le contexte historique et culturel breton a joué et continue de jouer sur les attitudes de la population au sens large, et à imprimer sa marque sur le fameux "inconscient collectif".
    La socioculture doublée d'une analyse médicale et psychologique (travail qui forme le coeur de l'ethnopsychiatrie) permet de mieux comprendre la psyche des gens de ce pays. Mais aussi l'ouvre d'écrivains - Lamennais, Féval, Déguignet (Mémoires d'un paysan bas-breton) - relus ici sous un angle original. Cet ouvrage forme le pendant de Ethnopsychiatrie en Bretagne et autres terres celtes, par le même auteur, réédité dans la même collection aujourd'hui.

  • Il y a quelques années paraissait chez Coop Breizh un ouvrage du même auteur qui a marqué son temps "L'envers du décor - ethnopsychiatrie en Bretagne et autres terres celtes" (1999). Le Dr Carrer, psychiatre et spécialiste de la civilisation bretonne, y livrait 14 études essentiels sur des sujets aussi divers que l'alcoolisme, le matriarcat, l'hystérie collective, la pathologie de l'émigration...
    Ce livre, depuis longtemps épuisé, trouve enfin son prolongement dans ces 10 nouvelles études inédites publiées aujourd'hui. Par son sérieux et sa rigueur intellectuelle, ce nouvel ouvrage fera, comme le premier, sans nul doute référence.

empty