Autrement

  • Grand atlas Nouv.

    Toutes les questions d'actualité et les enjeux qui vont faire 2022, avec des cartes, des infographies et des synthèses efficaces.
    Des chiffres clés, des définitions, des citations remettent en contexte chaque thème.
    L'atlas traitera :
    - des tensions, crises et conflits actuels ;
    - des défis de la mondialisation ;
    - de rappels historiques et de leurs enjeux et conséquences encore actuelles ;
    - des enjeux de demain ;
    - un dossier spécial est consacré aux libertés dans le monde.

  • La cartographie et ses conventions sont universelles : orientation, projections, échelle, utilisation des couleurs ou des symboles, représentation du relief... Les normes et nomenclatures sont devenues communes, mais ça n'a pas toujours été le cas !
    Magnifiquement illustré par plus de 100 cartes du Moyen Âge à la période contemporaine, cet ouvrage raconte l'histoire des conventions cartographiques. C'est aussi, et surtout, l'histoire d'un langage partagé, celui de la représentation du monde.

  • La bosse des maths n'existe pas ! rétablir l'égalité des chances dans les matières scientifiques Nouv.

    Réputées plus égalitaires que les matières littéraires, les disciplines scientifiques sont celles dont on attend qu'elles rétablissent l'égalité des chances entre les enfants, sans considération de leur bagage culturel ou de leur milieu social. Pourtant les filles, bonnes élèves à l'école, disparaissent des filières scientifiques à mesure qu'elles progressent dans leurs études. Valable aussi pour les jeunes issus des classes populaires ou des minorités ethno-racisées, ce constat appelle une réflexion sans fard sur la place des sciences dans notre système scolaire et dans notre société - sous peine d'en faire, avec la meilleure volonté qui soit, un vecteur de discrimination plus injuste encore.
    Effet Pygmalion, autodépréciation, prophéties autoréalisatrices, menace du stéréotype : cet essai documenté explore comment, loin de la neutralité sociale qu'on leur prête, les sciences attisent les inégalités dans le cercle scolaire aussi bien que familial, mettant en jeu nos représentations à tous les niveaux. Au gré de cette enquête passionnante, l'autrice met au jour des initiatives déjà en place ou à encourager, pour avancer sur le chemin d'une égalité réelle dans le monde des sciences.

  • Atlas des frontières : retour des fronts, essor des murs Nouv.

    Les frontières sont multiformes : ni naturelles ni artificielles, ouvertes ou fermées, fronts ou murailles, politiques ou économiques...
    Comment sont-elles gérées, renégociées ou instrumentalisées en fonction d'intérêts économiques ou de passions géopolitiques ?
    - Héritages de l'histoire, elles sont le fruit de rivalités de pouvoir : comment se sont-elles imposées depuis l'Antiquité ?
    - Dessiner les frontières, établir les fronts, bâtir les murs... n'a rien d'anodin. Leurs représentations ne sont-elles qu'artifice et subjectivité ?
    - La frontière n'est pas, ou plus, seulement une limite entre deux États : quelles sont les nouvelles frontières de notre monde globalisé ?
    - Les crises perturbent le statut des frontières : comment agissent-elles sur les nouveaux rapports de forces régionaux et planétaires ?
    Les plus de 100 cartes et documents inédits de cet atlas sont l'expression des enjeux politiques, culturels ou géopolitiques de cet « objet » à la fois ancien et moderne et toujours si convoité.

  • En 2020, la mort de George Floyd, homme noir qui succombe lors de son arrestation aux cris de « I can't breathe » bouleverse le monde. En 2014 déjà, Eric Garner décédait dans les mêmes circonstances et en prononçant les mêmes paroles.
    Ces neuf essais pétris d'une rage calme exposent l'omniprésence du racisme aux États-Unis, qu'il soit diffus, tapi dans des détails qui n'en sont pas, ou sidérant, énorme, invraisemblable. Du marketing des poupées d'enfants à l'absence de plaque commémorant les victimes de l'esclavage, Brit Bennett désigne de façon saisissante les manifestations de ce racisme qui n'en finit pas de tuer, et qui prospère aussi sur la bonne conscience des « gentils Blancs ». Portée par le désir d'aller de l'avant, elle rend hommage aux auteurs qui, de Toni Morrison à Ta-Nehisi Coates en passant par Jesmyn Ward, ouvrent la voie au changement en donnant à voir une expérience à nulle autre pareille.

  • Dans cette sixième édition, l'auteur souligne la nécessité de toujours penser un monde qui repose sur les mobilités.
    - Pauvreté, conflits, catastrophes environnementales, travail, études, tourisme : quels sont les facteurs réels des migrations ?
    - Entre accueil et rejet, quelles sont les réponses politiques possibles : fermeture des frontières, expulsions, droit d'asile, naturalisations ?
    - Si l'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, les enjeux des migrations dans les pays émergents sont tout aussi nombreux.
    - La crise sanitaire mondiale bouleversera-t-elle la mobilité de tous et la vision de l'Autre ?

    Plus de 100 cartes et infographies entièrement mises à jour éclairent les phénomènes migratoires et interrogent nombre d'idées reçues.

  • Le racisme est un problème de blancs Nouv.

    Après l'élection de Barack Obama, certains ont proclamé l'avènement d'une société post-raciale. Avec une liberté de ton décapante, Reni Eddo-Lodge montre ici combien nous en sommes loin. Elle analyse les méfaits d'un racisme structurel persistant d'autant plus sournois qu'il avance masqué. Car le racisme va bien au-delà de la discrimination ou de l'injure personnelle. Il imprègne le récit historique, l'imaginaire collectif, les institutions et les entreprises.
    Pourquoi les Blancs pensent-ils ne pas avoir d'identité raciale? Pourquoi la simple idée d'un James Bond noir fait-elle scandale? Comment une fillette noire en vientelle à se persuader qu'en grandissant, elle deviendra blanche? Le racisme n'est pas une question de valeur morale, mais d'exercice du pouvoir. Entretenir la légende d'une égalité universelle n'aide en rien. Au contraire. Car, pour déconstruire le racisme, il faut commencer par reconnaître l'étendue du privilège blanc.

  • « Vous avez le droit de me poser les questions que vous voulez, de me faire les remarques que vous voulez, il n'y a pas de tabou ici. » Depuis cinq ans, plusieurs fois par semaine, j'ai cet échange avec les spectateurs de la pièce que j'ai écrite, Djihad, qui tourne à travers toute la France, la Belgique et la Suisse, le plus souvent à l'initiative des professeurs de français. Dans des collèges, des lycées, des prisons, des salles des fêtes, je prolonge la représentation par un dialogue avec le public. Lors de ces milliers de conversations, j'en ai entendu de toutes les couleurs : un véritable arc-en-ciel de craintes, de méfiance, de préjugés, tant chez des musulmans que chez des non-musulmans, dans les deux sens. Parce que moi, musulman né en Belgique de parents marocains, je suis convaincu que ce qui compte, c'est avant tout de se parler et de s'écouter, j'ai choisi de susciter la parole, de répondre quand je le pouvais, de partager mes hésitations, parfois. Ces échanges, les voici. Cette France de mille nuances, défiances et croyances, en voici le pouls.

  • En 2021, les Français sont désormais bien entrés dans le XXIe siècle. À quoi ressemble aujourd'hui notre société ? Les discriminations face à l'emploi s'atténuent-elles pour les enfants de l'immigration ? Quels sont les bastions qui restent à conquérir pour les « petites-filles du baby-boom » ? Quels sont les nouveaux visages de la délinquance, et le sentiment d'insécurité est-il rationnel ? Quels sont les départements qui profitent le plus des mouvements de population ?
    Droit à l'éducation, accès au logement, pouvoir d'achat, éclatement de la classe moyenne, épargne, place des femmes, des jeunes et des seniors, services publics, influence de la religion, accès au numérique ou équilibre entre travail et loisirs : le bilan que dresse l'auteur met en lumière la complexité et les paradoxes de la société française. L'impact de la pandémie comme accélérateur du changement social est également abordé dans un premier état des lieux.
    Grâce à 180 cartes, graphiques et infographies présentant les résultats des dernières enquêtes et statistiques de l'Observatoire français des conjonctures économiques de Sciences Po, cet atlas passionnant dévoile les grandes tendances mais aussi les constantes des transformations à l'oeuvre.

  • Nous connaissons de l'Égypte les pyramides, les hiéroglyphes et les pharaons, mais que savons-nous de sa vie sociale, culturelle ou politique ?

    - Le développement de cette civilisation, en interaction avec le Nil du coeur de l'Afrique à son delta en Méditerranée.
    - Durant l'Ancien Empire, la société se structure, dirigée par le roi et une élite royale qui exploite les ressources du territoire.
    - Les rois du Moyen Empire se rapprochent des dieux et font appel au loyalisme de l'élite régionale pour asseoir leur pouvoir sur toute l'Égypte.
    - Les pharaons du Nouvel Empire doivent, eux, faire face aux autres grands empires : leur domination sur la population passe notamment par l'assimilation aux divinités.
    - Les guerres civiles de l'époque tardive affaiblissent les dirigeants, qui perdent peu à peu leur influence au profit de leaders extérieurs.

    Cet atlas, grâce à plus de 70 cartes et documents, retrace l'histoire passionnante des trente dynasties qui se sont succédées, depuis 3000 av. J.-C. jusqu'à la conquête d'Alexandre en 332 av. J.-C.

  • Cet atlas retrace les origines, les enjeux et les conséquences de la Grande Guerre, dans toutes ses dimensions et à toutes les échelles.
    - Les combats en Europe, les tensions au Moyen-Orient, les révolutions russes et l'implication des États-Unis attestent de la dimension internationale du conflit.
    - Les grandes batailles ont marqué plus localement les pays : la Marne, les Dardanelles, Verdun, la Somme.
    - La chute des empires, la création de nouveaux États et les rapports entre vainqueurs et vaincus sèment les germes du prochain conflit mondial.

    Grâce à plus de 80 cartes et infographies, l'auteur analyse cette période charnière de l'histoire du monde que fut la Première Guerre mondiale.

  • 1815-1914 : révolution industrielle, affaire Dreyfus, urbanisme haussmannien, impressionnisme ou Art nouveau, Belle Époque...
    Ces mots évoquent immédiatement le xixe siècle. Après le choc qu'a été la Révolution française, c'est l'éclosion d'une nouvelle ère, qui oscille entre nostalgie du passé et projection vers l'avenir.
    - 1815-1851 : au lendemain du Premier Empire commence un combat pour les libertés. La société est fragilisée et divisée, mais les débuts de la modernisation apportent un début de croissance.
    - 1852-1879 : c'est le temps de la spectaculaire modernisation économique et sociale.
    - 1880-1914 : la Troisième République ouvre soixante ans de stabilité institutionnelle, malgré de nombreuses oppositions et tensions sociales.

    Les 80 cartes et infographies originales de cet atlas rendent ainsi compte des évolutions politiques, économiques et sociales de ce XIXe siècle français.

  • Pour vivre, produire et faire fonctionner l'économie mondiale, nous avons besoin d'énergie. Cependant, sa production et sa consommation nous placent devant de nombreux défis.

    Cet atlas met ainsi en lumière :
    - Les ressources disponibles, avec la diminution de l'utilisation des énergies fossiles et la montée en puissance des énergies renouvelables.
    - Le défi du changement climatique, avec une transition énergétique indispensable et la réduction des gaz à effet de serre qui l'accompagne.
    - Les stratégies mises en place pour sécuriser l'approvisionnement en énergies et pour protéger l'environnement.
    - Le rôle des acteurs non étatiques, notamment les grandes firmes énergétiques qui possèdent les sites de production.

    Cette cinquième édition, et ses plus de 150 cartes et documents, a été entièrement mise à jour pour mettre en lumière les nouveaux enjeux de la transition énergétique mondiale.

  • Cet atlas raconte, de façon stimulante et inédite, l'histoire de Rome.
    Il sera le compagnon de tous les amoureux de la ville pour embrasser son extraordinaire richesse patrimoniale, où toutes les évolutions de son développement subsistent et se juxtaposent, et son héritage millénaire.
    - Depuis la fondation légendaire de la ville par Romulus jusqu'au XXIe siècle, en passant par l'empire, le baroque et la Rome fasciste de Mussolini, comment Rome a-t-elle construit son « éternité » depuis 2700 ans ?
    - Entre conservation du passé et enjeux contemporains, comment la ville a-t-elle continué d'évoluer et fait-elle face aujourd'hui à la modernité ?

    En plus de 100 cartes, plans et infographies, cette approche géohistorique originale permet de dresser un véritable portrait cartographique de Rome, ville « éternelle » mais loin d'être immobile.

  • En 1492, Christophe Colomb découvre l'Amérique, bientôt suivi par les conquistadores espagnols et portugais, relayés au XVIIe siècle par les Provinces-Unies, la France et l'Angleterre.

    Cet atlas revient sur ces quatre siècles de conquête du monde par les Européens, et les grands événements qui y sont associés :
    - La controverse de Valladolid (1550) sur la nature, humaine ou non, des indigènes.
    - À partir du XVIIIe siècle, le grand élan des Lumières et les débats contre l'esclavage.
    - La traite négrière et l'esclavage, piliers de la mise en valeur des colonies.
    - La naissance des États-Unis en 1783, la première colonie libérée avant l'indépendance d'Haïti, obtenue par les esclaves eux-mêmes.

    Les 120 cartes et documents de cet atlas mettent en lumière cette période unique inaugurant l'ère de la mondialisation.

  • Un atlas de référence pour préparer les concours.

    La France fait face à de nombreux défis. Saura-t-elle s'adapter et se réinventer ? Cet atlas, riche de plus de 150 cartes et documents, dresse le portrait du territoire métropolitain et ultramarin à toutes les échelles et dans toutes ses dimensions :
    - Les dynamiques de peuplement des territoires et les disparités d'installation des 67 millions de Français.
    - Les environnements contraints entre valorisation et protection.
    - Les cadres de vie qui se renouvellent en profondeur, tant dans les espaces urbains que ruraux.
    - Les profondes mutations, sectorielles et territoriales, de l'appareil productif français, pour lesquelles l'échelle locale tient une place croissante.
    - Les acteurs de l'aménagement qui s'adaptent au fil des réformes pour mener des politiques d'aménagement et de développement.
    - La valorisation des territoires et de leur patrimoine qui fait parfois face à des contestations locales.
    - La puissance française, qui reste un acteur majeur sur l'échiquier géopolitique européen et mondial.
    - Les enjeux des nouvelles grandes régions : trouver leur place et mener des politiques à toutes les échelles.

    + de 150 cartes de synthèse des 18 régions.

  • En une centaine de cartes et d'infographies, cet atlas inédit retrace l'histoire de l'une des plus grandes tragédies du XXe siècle, la Shoah.

    - Les racines intellectuelles du génocide : le rôle joué par la diffusion de l'antisémitisme et du darwinisme racial en Europe au XIXe siècle.
    - Une approche géographique originale qui met en évidence la concentration spatiale des centres de mise à mort, les accélérations, la concomitance et la coordination des phases du génocide, et qui souligne ainsi son caractère planifié.
    - Une analyse à différentes échelles : du théâtre mondial à l'épicentre européen, des politiques d'État aux trajectoires individuelles.

    La cartographie permet une appréhension plus globale de cet événement historique sans précédent. Elle invite à interroger autrement ses origines, sa chronologie, son déploiement géographique et ses conséquences démographiques.

  • Il n'y a guère d'imaginaire plus viril que celui des Vikings : barbares pillards à la barbe hirsute, grands explorateurs naviguant sur les mers de Scandinavie tandis que, quelque part entre Asgard et le Valhalla, Týr et Odin ourdissent de grands combats. Mais que faisaient les femmes vikings pendant ce temps ?
    À la croisée des sources historiques, archéologiques et des sagas islandaises, cet ouvrage propose une relecture de la civilisation viking selon un prisme féminin. De la figure de la valkyrie qui décide du sort des guerriers au combat à la fière Guðrún qui venge l'honneur des siens, on découvre une femme viking qui, loin d'être cantonnée aux tâches domestiques, explore, décide, écrit, combat parfois. Chemin faisant, l'imaginaire que nous nous faisons de cette culture s'en trouve profondément modifié. Preuve, s'il en était besoin, que l'histoire ne se fait jamais sans les femmes.

  • Cet atlas inédit offre plus de 100 cartes et documents pour raconter les États-Unis du XVIe siècle à nos jours :
    - Du XVIe au XVIIIe siècle, la naissance d'un pays : les vagues successives d'immigration et l'expansion territoriale qu'elles engendrent.
    - Au XIXe, les mutations d'une ampleur et d'une rapidité inédites : la jeune Amérique devient une puissance grâce à l'urbanisation, l'industrialisation et une nouvelle immigration.
    - Le XXe siècle est marqué par d'importantes crises auxquelles succèdent une immense prospérité et un rôle géopolitique toujours plus incontournable.
    - Enfin, un XXIe siècle qui débute en révélant des failles dans les institutions et des inégalités grandissantes.

    Les Américains réussiront-ils à réinventer, une fois de plus, le « rêve américain » ?

  • Au-delà de la rivalité entre Athènes et Sparte, cet atlas présente la diversité et la richesse du monde grec à l'époque classique et explique en quoi cette civilisation fut fondatrice.

    - Ressources, population, productions et échanges, dans un espace insulaire et semi-aride.
    - Une multitude de cités indépendantes et singulières : Athènes, Sparte, Corinthe, Thèbes, Argos, Métaponte, Syracuse...
    - Puissance, rivalités et conflits : de la victoire athénienne sur les Perses à Marathon (490) aux conquêtes d'Alexandre le Grand.
    - Un âge d'or des arts, des sciences et de la culture, dans les cités et les sanctuaires.

    Les 90 cartes et schémas originaux éclairent l'histoire de ces deux siècles considérés comme l'apogée de la Grèce antique.

  • Tout au long de son ascension et de son règne, Napoléon excelle dans l'art de forger sa propre légende. Il fait évoluer son nom - le corse Buonaparte devient le général Bonaparte, Napoléon, l'Aigle - à mesure qu'il gravit les échelons du pouvoir. Il manie avec adresse le faste et la propagande pour asseoir son image.
    Deux cents ans après la disparition de l'Empereur, Xavier Mauduit confronte son analyse d'historien à une iconographie tantôt diabolisante, tantôt hagiographique. À travers de nombreux documents en couleurs, nous découvrons plusieurs Napoléon qui cohabitent et qui se croisent : celui de la propagande impériale, l'homme qui dicte ses mémoires à Sainte-Hélène, le Napoléon tyran ou encore celui fantasmé par ses admirateurs. Tous sont des figures qui diffèrent et se complètent. Ce livre passionnant retrace ainsi l'histoire d'une fascination nationale qui se construit, dénouant les doutes, les controverses, et célébrant brillamment l'art tout napoléonien d'édifier son propre mythe.

  • Plus de 120 cartes et infographies pour raconter la Révolution française, dans toute son ampleur et son effervescence.

    - Circulation des hommes, des idées, des biens, crises financière et sociale : le contexte qui précède les événements de 1789.
    - 1789-1791 : de la rupture avec l' Ancien Régime à l'échec de la monarchie constitutionnelle.
    - 1792-1799 : la guerre, les divisions et déchirures, la radicalisation révolutionnaire.
    - La France de Bonaparte : l'autorité ne remet pas en cause tous les acquis de la Révolution.

    Cet atlas inscrit, de façon inédite, la Révolution française dans l'histoire du monde et dans le long terme. Le basculement s'étend de l'Europe au Nouveau Monde et dans les colonies, dès les années 1770 et jusqu'à la France napoléonienne.

  • L'Afrique est un continent immense et les sociétés qui l'habitent ont connu des trajectoires historiques multiples au cours des millénaires, sans cesser d'interagir entre elles et avec les mondes extérieurs. Cinq grandes périodes scandent cette histoire :

    - L'Afrique ancienne (depuis la préhistoire jusqu'au XVe siècle), à la fois berceau et creuset de diversité linguistique, technique, politique.
    - L'Afrique moderne (du XVe au XVIIIe siècle), ses grands royaumes et le début de la présence européenne.
    - L'Afrique souveraine (XIXe siècle), après l'abolition de la traite atlantique et les reconversions économiques africaines.
    - L'Afrique sous domination coloniale, entre « partage » du continent, résistances anticoloniales et décolonisations.
    - L'Afrique des indépendances, qui relève de nombreux défis politiques, économiques et sociaux.
    />

empty