Le Bourgeois gentilhomme, Molière

À propos

Monsieur Jourdain est un bourgeois fortuné mais sot. Son plus cher désir est de devenir gentilhomme. Pour cela, il cherche par tous les moyens à acquérir les bonnes manières de la haute société, et courtise une marquise. Il veut également que sa fille épouse un noble, alors que celle-ci aime un homme honorable qui n'est pas gentilhomme. Le père tyrannique arrivera-t-il à se faire obéir ? Le bourgeois parviendra-t-il à tout acheter, même le coeur d'une femme ? La ruse des valets aura-t-elle raison de l'entêtement du maître de maison ? Cet ouvrage de la collection Bibliocollège propose également : des annotations du texte ; des questionnaires au fil des actes ; une biographie de Molière ainsi qu'une présentation de son époque à travers la représentation théâtrale ; un aperçu du genre de la comédie-ballet ; un groupement de textes qui illustre le thème au programme de 4e "Dénoncer les travers de la société", avec des oeuvres de genres différents portant sur la vanité et le snobisme intellectuel et artistique, mettant en scène les naïfs et les victimes de ce snobisme, comparses de M.
Jourdain ; des lectures d'images basées sur des mises en scènes, des caricatures ou bien des illustrations.

Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Primaire

  • Auteur(s)

    Molière

  • Éditeur

    Hachette Education

  • Date de parution

    07/06/2017

  • Collection

    Bibliocollege

  • EAN

    9782013949750

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    180 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né en 1622 et mort en 1673, est un dramaturge et acteur de théâtre français. Sans doute le plus célèbre !Dans ses nombreuses pièces, toujours fréquemment jouées, il applique la morale suivante "castigat ridendo mores" (En riant, châtier les moeurs). Il souhaitait "faire rire les honnêtes gens" en tournant en ridicule les vices des hommes, espérant ainsi leur insuffler l'envie d'être meilleur, mais aussi de se libérer de contraintes sociales absurdes.

empty