Géographie du roman

Traduit de l'ESPAGNOL par CELINE ZINS

À propos

S'interrogeant sur la prétendue «mort du roman» dans un monde qui sort à peine des idéologies sectaires, Carlos Fuentes entreprend ici de montrer, au contraire, la vitalité et la nécessité du genre à travers seize écrivains : J. L. Borges, Juan Goytisolo, Augusto Roa Bastos, Sergio Ramirez, Héctor Aguilar Carmin, Milan Kundera, Gyorgy Konrad, Julian Barnes, Artur Lundkvist, Italo Calvino, Tomas Eloy Martinez, Julian Rios, Nélida Pinon, Juan Rulfo, Jorge Semprun et Salman Rushdie.Le choix même de ces auteurs - de cultures aussi différentes - atteste à quel point, pour Fuentes, le roman est un en tant qu'expression par excellence de l'imagination humaine, c'est-à-dire de la «liberté qui ne s'acquiert que par sa quête même».


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Carlos Fuentes

  • Traducteur

    CELINE ZINS

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    22/04/1997

  • Collection

    Arcades

  • EAN

    9782070742615

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    244 g

  • Support principal

    Poche

Carlos Fuentes

Carlos Fuentes. Né à Panama en 1928, il a été ambassadeur du Mexique à Paris de 1975 à 1977. Il a enseigné à l'université de
Princeton, Harvard, Brown et Cambridge. Romancier, il a aussi écrit des nouvelles, du théâtre, des essais de critique littéraire abordée
sans détours ni interdits. Avec passion, il mène les combats politiques de son temps et s'engage sans relâche pour la défense
d'une culture « métisse ». Il écrit pour la presse américaine et européenne. Docteur Honoris Causa de nombreuses universités dans
le monde, son oeuvre est couronnée par des prix aussi prestigieux que les prix « Miguel de Cervantès » (1987) ou le « Príncipe de
Asturias » (1994).

empty