Les Etats-Unis, civilisation de la violence ? (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

De Scarface et Psychose à Basic Instinct ou Pulp Fiction, le cinéma américain, diffusé dans l'ensemble du monde, sert de miroir à une violence dont on entend souvent dire qu'elle n'a pas d'équivalent dans les civilisations européennes.De fait, de sanglants conflits ont forgé le destin de la première démocratie de l'ère moderne. La violence jalonne la conquête de l'Ouest, affecte les relations interraciales et accompagne les crises majeures de la société, comme en témoignent les lynchages par le Ku Klux Klan, les attentats anarchistes, les émeutes dans les ghettos et les raids des partisans de la suprématie blanche. Plus généralement, la civilisation américaine, c'est celle, qui peut nous paraître étrangère, de la vente libre des armes, de la peine capitale et des syndicats du crime.Alors, la violence serait-elle l'irréductible envers du rêve américain ?C'est à cette question qu'il faut tenter de répondre, car la réalité ne peut se réduire à des constats sommaires ou à des jugements péremptoires. Ce livre a donc pour objet de dresser un exact état des lieux, au-delà des métaphores et des stéréotypes véhiculés par la culture de masse, mais au plus près de la vie sociale, culturelle et politique des États-Unis.Daniel Royot est professeur émérite de civilisation américaine à la Sorbonne Nouvelle. Ses études publiées tant en France qu'outre-Atlantique portent sur la société, la culture et la littérature des États-Unis. Il est notamment le co-auteur, avec Philippe Jacquin, de Go West. Histoire de l'Ouest américain (2002) et du Peuple américain (2000). Son Histoire et civilisation des États-Unis, écrit avec Jean Pierre Martin, a été réédité en 2003.
La violence criminelle contemporaine. La violence en question. L'Amérique en lutte : dissuasion et répression. Le legs des affrontements. Des antagonismes à la résolution des conflits. De la plantation au ghetto : les Afro-Américains et la violence en chaîne. Les syndicats du crime. Le crime de haine. Le temps des assassins. Les terrorismes. Reflets et mythes de la violence.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde


  • Auteur(s)

    Daniel Royot

  • Éditeur

    Armand Colin

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    01/11/2003

  • Collection

    L'histoire Au Present

  • EAN

    9782200264840

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    320 g

  • Support principal

    Grand format

empty