À propos

Toute la vie de Benoîte Groult s'identifie à un combat : le féminisme, qu'il s'agisse de prendre la parole sur la condition des femmes dans le monde, avec Ainsi soit-elle, d'écrire avec Les Vaisseaux du coeur le roman du plaisir sans culpabilité, ou de participer auprès d'Yvette Roudy à la féminisation des noms de fonction et de métiers.
Benoîte Groult éclaire ici ce combat en nous menant au coeur même de sa vie. Enfant des années trente, exposée à "tout ce qui rétrécit la vie des femmes" ; adolescente déterminée à découvrir librement le plaisir et l'amour mais encore empêtrée dans le carcan rigide de "la jeune fille rangée" ; femme aux vies conjugales marquées par la passion, la mort, le divorce : c'est de l'ensemble de ces expériences qu'elle a tiré la volonté et l'énergie de devenir une femme adulte et libre. Briser les conventions, les clichés, les tabous qui pèsent encore sur la vie des femmes : telle est l'évasion qu'elle nous relate ici, alternant récit autobiographique et dialogue avec une femme d'une autre génération, à la fois complice et critique.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Benoîte Groult

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    24/03/1999

  • Collection

    Le Livre De Poche

  • EAN

    9782253146056

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    311 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    152 g

  • Support principal

    Poche

Benoîte Groult

Benoîte Groult est née à Paris. Elle est la fille d'André Groult, décorateur et de Nicole, soeur du couturier Paul Poiret, et qui créa sa propre maison de couture.
Sa jeunesse s'est déroulé dans un milieu "artiste", ses parents fréquentant les peintres et les écrivains d'avant guerre, Picasso, Picabia, Jouhandeau, Paul Morand etc ... Marie Laurencin fut sa marraine.
Elle fera des études classiques puis Licence-ès-Lettres, Latin, Grec et Philologie, et obtient un certificat d'Etudes Pratiques d'Anglais.
Enseigne le latin et la Littérature pendant 3 ans, puis entre à la radiodiffusion où elle devient journaliste pour les magazines tel que Elle, Marie-Claire, Parents...
Elle fut mariée en seconde noces au grand reporter Georges de Caunes dont elle a deux filles. Puis, elle se remarie, en 1951, à l'écrivain Paul Guimard dont elle a une fille.
En 1978 elle fonde un mensuel féministe avec Claude Servan Schreiber "F MAGAZINE" dont elle assure les éditoriaux.
De 1984 à 1986 elle assure la présidence de la "Commission de Terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions", fondée par Yvette Roudy, alors Ministre des Droits des Femmes. Où travaillent des grammairiens, des linguistes, des écrivains (arrêté de féminisation publié au Journal Officiel en mars 86).
Depuis 1982 elle est membre du Jury Fémina.

empty