À propos

Une histoire de France des origines à la fin de la Grande Guerre par un styliste à la plume incomparable.
Nous n'avons pas tenté une oeuvre originale : on peut éclaircir l'histoire, on ne la renouvelle pas. Nous n'avons pas non plus soutenu une thèse. Nous nous sommes efforcé de montrer comment les choses s'étaient produites, quelles conséquences en étaient résultées, pourquoi, à tel moment, telle décision avait été prise plutôt que telle autre. Ce qu'on découvre, au bout de cette analyse, c'est qu'il n'est pas facile de conduire les peuples, qu'il n'est pas facile non plus de fonder et de conserver un État comme l'État français, et l'on en garde, en définitive, beaucoup d'indulgence pour les gouvernements. Peut-être ce sentiment est-il la garantie de notre impartialité. Mais comment serions-nous de parti pris puisque notre objet est de présenter dans leur enchaînement les événements de notre histoire ? Nous ne pouvons la juger que par ses résultats. Et, comparant notre condition à celle de nos ancêtres, nous sommes amené à nous dire que le peuple français doit s'estimer heureux quand il vit dans la paix et l'ordre, quand il n'est pas envahi et ravagé, quand il échappe aux guerres de destruction et à ces guerres civiles, non moins redoutables, qui, au cours des siècles, ne l'ont pas épargné. Ce passage, tiré de l'introduction de ce livre publié en 1924, illustre bien la nature de l'ouvrage. Loin de ce que feront l'école des Annales et l'historiographie marxisante des années 1950 et 1960, Jacques Bainville privilégie une histoire plus classique et littéraire qui, tout en se fondant sur l'exactitude des faits et le refus des partis pris, traite singulièrement de l'histoire politique de la France imbriquée dans l'histoire de la politique extérieure que, en tant que journaliste et chroniqueur parlementaire, il connaît sur le bout des doigts. Toute son attention est portée, avec une très grande clarté, sur l'enchaînement des faits au service d'un but : montrer comment la France s'est construite à travers les âges, comment celle de son temps provient de celle d'hier. Un grand bonheur de lecture au contact d'un livre très instructif.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France


  • Auteur(s)

    Jacques Bainville

  • Éditeur

    TEMPUS/PERRIN

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    17/11/2022

  • Collection

    Tempus

  • EAN

    9782262101633

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    592 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.3 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    336 g

  • Support principal

    Poche

Jacques Bainville

Journaliste, historien, essayiste, Jacques Bainville (1879-1936), de l'Académie française, fut l'un des grands intellectuels de droite du premier XXe siècle. Les Conséquences politiques de la paix (1919) et Napoléon (1931) demeurent des classiques incontournables et des modèles de jugement. Ses adversaires eux-mêmes, opposants de l'Action française, ont rendu hommage à son talent littéraire et à l'acuité de son esprit. Préface d'Antoine Prost.

empty