À propos

Ce livre, dont les attendus sont à la fois historiques, théoriques et critiques, propose une approche diachronique de la performance poétique : de sa préhistoire vers ses mouvements précurseurs (futurisme, dadaïsme, lettrisme) ; de ses figures tutélaires (Hausmann, Artaud, Dufrêne, Heidsieck, Chopin, Filliou) aux « modernes » et aux contemporains (Julien Blaine, Christian Prigent, Denis Roche, Michèle Métail, Charles Pennequin, Christophe Tarkos, parmi d'autres). Il permet aux lecteurs de comprendre, saisis dans leur époque, la radicalité du questionnement engagé et des processus expérimentés. Quel(s) usage(s) de l'espace, du temps, du corps, de la voix, des technologies la poésie performée, dans sa polyphonie, a-t-elle inventé ? Et dans quels buts ? À quoi, dans ses différentes formes, s'est-elle confrontée ? Qu'a-t-elle voulu briser ? De quoi cherchait-elle à s'affranchir ? Et que lui a-t-on opposé ? L'actuel mixage des pratiques et des techniques, conduisant la poésie hors d'elle-mê


Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres


  • Auteur(s)

    Olivier Penot-Lacassagne, Gaëlle Théval

  • Éditeur

    Cecile Defaut

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    09/02/2018

  • EAN

    9782350183923

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    408 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty