Les hirondelles se sont envolées avant nous

Traduction ANTOINE JOCKEY  - Langue d'origine : ARABE (SYRIE)

À propos

Elle ne dit pas l'effroi des bombardements, les corps démembrés, la route boueuse de l'exil ; elle dit l'arbre et l'oiseau, le chagrin des maisons, le miroir de l'absence. Elle ne filme pas les colonnes de soldats en route pour la guerre, ne fait pas le procès des monstres, ne pleure ni Alep ni Damas ; elle dit simplement que « l'aube n'abandonne pas la terre », que les hirondelles font leur nid « avec la paille du silence », que l'amour demeure le premier alphabet. Bien sûr, le fleuve de la vie ne sait plus ce qui lui arrive, les chansons roulent sur les chemins, la lune est la maison de l'exilé. Mais une femme, assise sur la rive de la poésie, fait entendre sa voix. « Elle chante une chanson et la chanson est sauvée ». Comme le seront les naufragés qu'elle aide à fouler la terre ferme.

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • Auteur(s)

    Hala Mohammad

  • Traducteur

    ANTOINE JOCKEY

  • Éditeur

    Bruno Doucey

  • Date de parution

    02/09/2021

  • Collection

    Soleil Noir

  • EAN

    9782362293764

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    162 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hala Mohammad

Poète et réalisatrice, Hala Mohammad est
née à Lattaquié, sur la côte syrienne. Elle a réalisé
plusieurs documentaires sur le thème de la littérature
des prisons et a été assistante-réalisatrice de deux longs
métrages tournés en Syrie, tandis que ses recueils
paraissaient au Liban. Au début des événements qui
déchirent aujourd'hui son pays, elle a pris la route de
l'exil. Elle vit aujourd'hui en France, où elle a publié son
précédent recueil, Prête-moi une fenêtre aux Éditions
Bruno Doucey.

empty