À propos

" L'homme est la nature prenant conscience d'elle-même ", annonce le frontispice de L'homme et la Terre, dernier livre d'Élisée Reclus (1830-1905) publié juste après sa mort. Dix ans plus tôt, il présentait un " Projet de globe terrestre " monumental : 200 m de haut et 20 millions de francs. Conçu pour l'Exposition universelle de 1900, il aurait dû, au temps des colonies, des panoramas et des zoos humains, se tenir au sommet de la Colline de Chaillot, face à la Tour Eiffel... Étrange expérience bachelardienne que ces cave et grenier de l'Univers, à la fois géode, palais de la découverte et planétarium de notre propre sol habité ! Ses trois sphères auraient fièrement reflété l'aspiration d'un géographe libertaire qui, exilé de France après la Commune, voyait la Terre comme un trait d'union entre les hommes...


Rayons : Sciences humaines & sociales > Géographie > Géographie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la géographie


  • Auteur(s)

    Elisée Reclus

  • Éditeur

    Editions B2

  • Distributeur

    Interart

  • Date de parution

    15/12/2011

  • Collection

    Territoires

  • EAN

    9782365090100

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    760 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elisée Reclus

Elisée Reclus, né à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) en 1830, fils
de pasteur protestant, vécut une partie de sa jeunesse à Orthez en
Béarn. Il reste l'auteur internationalement reconnu de la monumentale
Nouvelle Géographie Universelle (1894-1895) mais son engagement politique (républicain sous le Second Empire, communard en 1871, anarchiste), l'amène à des exils répétés en Suisse et en Belgique où il meurt en 1905.

empty