À propos

Dès la période coloniale, le projet national étatsunien s'est construit sur un projet unificateur. Pourtant, malgré la prégnance des mythes fondateurs d'une nation « une et indivisible », les divisions persistent??: les clivages sont linguistiques, raciaux, ethniques, religieux, politiques et sociaux. D'aucuns peuvent même soutenir qu'ils se sont accentués. Aussi, c'est l'image d'un pays fort et déterminé que les États-Unis cherchent à asseoir, un État-nation qui affiche son unité malgré des fractures internes de tous ordres.Il s'agit de prôner l'unité pour résister à la division qui pourrait mettre en danger sa puissance, son identité, son existence même.
La dialectique « uni / désuni » peut donc être considérée comme un trait inhérent à la nation étatsunienne. Elle s'illustre par différents types de conflits (ségrégation, guerre, polarisation) dont cet ouvrage explore les représentations artistiques et littéraires comme les conséquences politiques ou historiques. Comment l'État-nation peut-il réagir face à ces clivages multiples et variés pour protéger son identité et ses intérêts nationaux?? Quels sont les enjeux sociétaux de ces divisions?? Quelles en sont les réponses politiques, individuelles ou collectives?? Cet ouvrage analyse ces divisions, ces tensions et leur rapport avec l'identité nationale étatsunienne.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire des Amériques > Etats-Unis


  • Auteur(s)

    Marie-Christine Michaud, Pauline Pilote, Delphine Letort, Collectif

  • Éditeur

    PERSEIDES

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    11/01/2024

  • Collection

    Le Monde Atlantique

  • EAN

    9782371250741

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    230 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    344 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marie-Christine Michaud

Marie-Christine Michaud est Professeure des Universités en études nord-américaines à l'Université Bretagne Sud, à Lorient. Sa recherche porte sur les Italo-Américains et les questions d'immigration et d'ethnicité aux États-Unis.

Pauline Pilote

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pauline Pilote est maîtresse de conférences à l'université Bretagne sud et membre du laboratoire HCTI. Spécialiste de la littérature de l'ère postrévolutionnaire, elle travaille, dans une perspective transatlantique, sur la réception de l'œuvre de Walter Scott aux États-Unis et plus largement sur la construction de la mémoire collective américaine au XIXe siècle.

Delphine Letort

Delphine Letort est Professeure des Universités en études américaines et filmiques à l'Université du Mans. Elle a publié de nombreux articles sur le cinéma afro-américain, l'adaptation et le documentaire.

Collectif

.

empty