Villas modernes du Bassin d'Arcachon

,

À propos

Après l'épopée des arcachonnaises de la Belle Époque et à la suite des réalisations de Le Corbusier, le Bassin d'Arcachon est parvenu à absorber un développement intense jusqu'aux confins du Cap Ferret et la presqu'île des dix villages. Les ressources en pins des Landes, la réinterprétation de l'héritage du modèle de la cabane de pêcheurs et la préservation de venelles ombragées y ont forgé un paysage unique.
Avec une prédilection marquée en faveur de l'habitat individuel, le territoire n'a eu de cesse d'accueillir des villas d'architectes qui ont dessiné son actuel visage : les maisons tournées vers l'horizon et à l'abri des regards - avec un large usage de matériaux naturels - y ont fait recette.
Partagés entre une recherche de confort et un souci de préservation du cadre naturel, les créateurs - célèbres ou méconnus - ont rivalisé d'ingéniosité pour s'insérer dans un territoire grandiose et néanmoins fragile. De l'équipe bordelaise Salier Lajus Courtois Sadirac à l'architecte Raphaëlle Hondelatte, sans oublier le designer Philippe Starck, tous y ont inventé un art de vivre, par une architecture souple, perméable à l'environnement et à ses changements, qui ont contribué à faire connaître et aimer un territoire, en renouvelant le visage du Bassin, tout en l'érigeant en terre préservée.
Au moyen d'une iconographie inédite, cet ouvrage relate l'épopée de ces réalisations qui, protéiformes, ont en commun la quête d'une symbiose avec le paysage. Il invite le lecteur à comprendre le site et le territoire, comme à voir le dessin et l'intimité du quotidien de cette architecture. Du minimalisme, aux tendances plastiques, en passant par les maisonsmodèles, comme les recherches en faveur d'une architecture durable, ce livre examine les différentes tendances qui ont animé la recherche architecturale propre à ce territoire d'exception.
Dessin, implantation, décor intérieur, matériaux y sont examinés grâce à des documents d'archives, comme à des reportages de photographies contemporaines.

Rayons : Arts et spectacles > Architecture / Urbanisme > Techniques / Enseignement

  • Auteur(s)

    Elise Guillerm, Jean-Baptiste Merie

  • Éditeur

    Norma

  • Date de parution

    15/04/2022

  • EAN

    9782376660477

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    28 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    3.2 cm

  • Poids

    1 782 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elise Guillerm

Élise Guillerm est historienne de l'architecture, docteur en
histoire de l'art de l'Université de Paris 1, maître de conférences
en Histoire et Cultures architecturales à l'École nationale
supérieure d'architecture de Marseille et membre de l'unité
de recherche Inama. Elle a publié plusieurs ouvrages, dont
Jean Dubuisson : l'abstraction constructive, Infolio / Éditions
du Patrimoine, collection « Carnets d'architectes », 2011 ; et
aux Nouvelles éditions Place, Jean Dubuisson à Metz (2018) et
Aérium d'Arès. Architecture thérapeutique au Bassin d'Arcachon
(2020). Ses recherches portent sur l'architecture du logement
de masse et interrogent le devenir d'édifices emblématiques
du XXe siècle aujourd'hui mis en tension.

Jean-Baptiste Merie

Jea n-Baptiste Mar ie est architecte, docteur en aménagement et architecture, professeur à l'ENSA
Clermont-Ferrand. Il est coauteur de l'Aérium d'Arès, Jean-Michel Place, 2021.

empty