Où étais-tu passé petit chaton ?

Traduit de l'ANGLAIS

À propos

Lorsqu'un petit chaton rentre à la maison, les retrouvailles avec sa maîtresse sont touchantes. Elle l'interroge: "Où étais-tu passé, petit chaton? Qui as-tu rencontré? Etais-tu heureux? As-tu eu peur? As-tu été courageux?". Puis elle lui murmure: "Je suis contente que tu sois bien rentré, petit chaton".

Le texte, tout en simplicité et en douceur, offre une histoire touchante sur ce petit chaton et sa maîtresse, marqué par l'empathie et la nostalgie. Une belle façon métaphorique de parler de la maternité et du lien très fort qui relie une maman à son enfant.

Les illustrations viennent décrire avec justesse et sensibilité les aventures de ce chaton. Le texte épuré laisse place au déploiement de tout un imaginaire riche et enfantin.

Richard Jones nous rappelle aussi à quel point il est réconfortant de rentrer chez soi, pour mieux retrouver ceux qu'on aime.


Rayons : Jeunesse > Livres illustrés / Enfance (+ de 3 ans) > Albums


  • Auteur(s)

    Richard Jones

  • Éditeur

    Saltimbanque

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    07/04/2023

  • Collection

    Hc Saltimbanque Albums

  • EAN

    9782378012502

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    32 Pages

  • Longueur

    28.6 cm

  • Largeur

    25.2 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    464 g

  • Lectorat

    à partir de 3 ANS

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Richard Jones

  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

Richard Jones a grandi à Leamington Spa, et a étudié l'illustration
à l'université de Plymouth et travaille dans divers domaines (design,
publicité, édition jeunesse.). Il commence ses illustrations de
façon traditionnelle, à la peinture, avant de les scanner et de les
retoucher afin d'obtenir des textures particulières. Il a publié
plusieurs albums, dont Souris des villes, souris des champs (Thomas
jeunesse, 2016) et Mes émotions (Nord-Sud, 2016). Mon Lion blanc est
son premier album chez Albin Michel Jeunesse.

empty