Bifrost n.108 : Octavia E. Butler : femme puissante

,

Traduit de l'ANGLAIS

À propos

Pendant longtemps, Octavia E. Butler a représenté une singularité au sein des littératures de l'imaginaire anglophones : une femme noire écrivant de la science-fiction.
Née en 1947 en Californie, Octavia Butler grandit dans des États-Unis où sévit encore la ségégration. Enfant introvertie, elle trouve une échappatoire avec les littératures de genre. En 1970, elle fait ses premiers pas dans le fandom américain. Sur les conseils de Harlan Ellison, elle participe à l'atelier d'écriture Clarion, où elle se lie d'amitié avec Samuel Delany - écrivain noir de SF lui aussi. C'est justement à Ellison que Butler vend sa première nouvelle. Elle publie en 1979 son premier chef-d'oeuvre, Liens de sang : l'histoire d'une femme propulsée dans le passé esclavagiste des USA. Sa novelette « Bloodchild » (1985) emportera tous les prix importants du domaine : Hugo, Nebula, Locus... Dans ses récits, Butler fait la part belle à des protagonistes féminins forts, aux origines ethniques ou sociales variées.
Dans les années 90, Butler publie La Parabole du Semeur et La Parabole des talents, diptyque qui lui assurera la renommée. En 1995, elle est la première écrivaine de SF à recevoir la bourse de la Fondation McArthur.
Elle publie ce qui sera son dernier roman, Novice, en 2005, et décède en 2006 à l'âge de 58 ans, laissant derrière elle une oeuvre restreinte mais riche de thématiques puissantes. Une oeuvre souvent associée à l'afrofuturisme, ayant pavé le chemin pour les auteurs contemporains, de N.K. Jemisin à Colson Whitehead.
L'équipe de Bifrost s'intéressera à cette écrivaine essentielle au travers d'une biographie signé Pascal J.
Thomas, d'un article d'Octavia Butler portant sur son parcours, d'une étude de Ketty Steward sur le thème de l'empathie - transversal à toute l'oeuvre de l'autrice -, d'une interview de Marion Mazauric, qui mène depuis des années un travail de fonds sur Butler, et d'un guide de lecture, sans oublier une bibliographie complète.


Sommaire

Éditorial, par Org.

NOUVELLES.
Collatéral, de Peter WATTS.
Un soir d'orage, de Nicolas MARTIN.
Glace, de Rich LARSON.
Enfants de sang, d'Octavia E. BUTLER.

RUBRIQUES ET MAGAZINE.
Objectif Runes : les bouquins, critiques & dossiers.
Anthos à gogo, par Philippe Boulier.
Paroles d'illustrateur : Guillaume Sorel, par Laëtitia Rondeau.

AU TRAVERS DU PRISME : OCTAVIA E. BUTLER.
L'ermite devenue prophète, par Pascal J. Thomas.
Obstination : miscellanées butleriennes, par Charles N. Brown et Octavia E. Butler.
Incommunicabilité, empathie et rapports de domination dans « Xenogenesis » et les « Paraboles », par Ketty Steward.
Dans les rayons du Diable : un entretien avec Marion Mazauric, par Org.
Paraboles de la semeusee : un guide de lecture butlerien.
Bibliographie des oeuvres d'Octavia E. Butler, par Alain Sprauel.

SCIENTIFICTION.
Explorer le milieu interstellaire, par Roland Lehoucq.

INFODÉFONCE ET VRACANEWS.
Paroles de Nornes : pour quelques news de plus, par Org.
Droit insolite et science-fiction, par Raphaël Costa.
Prix des lecteurs : appel au vote !

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Octavia E. Butler, Peter Watts

  • Éditeur

    Le Belial

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    27/10/2022

  • Collection

    Bifrost

  • EAN

    9782381630656

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    262 g

  • Support principal

    Revue

Infos supplémentaires : Broché  

Octavia E. Butler

  • Naissance : 22-6-1947
  • Décès :25-2-2006 (Mort il y a 18 ans à l'âge de 59 ans)
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Peter Watts

Phénomène irréductible à toute tentative de définition, canadien né en 1958, docteur en biologie marine, Peter Watts vient à l'écriture assez tardivement. Ses premières nouvelles paraissent au début des années
90, Starfish (opus initial d'une trilogie apocalyptique), son premier roman, en 1999. L'ensemble de son oeuvre publiée pèse à ce jour cinq romans (la trilogie « Starfish », à laquelle s'ajoute Vision aveugle, stupéfiante histoire de premier contact extraterrestre dont il a donné un prolongement avec le roman Exopraxie en 2013 - tous ces ouvrages étant disponibles chez Pocket à l'exception du dernier, au Fleuve), six, si on compte Crysis Legion, une adaptation du jeu vidéo éponyme, ainsi qu'une grosse vingtaine de nouvelles. Pas grand-chose, en somme. Et pourtant, il n'est pas exagéré de dire qu'à l'heure actuelle, Watts s'avère l'un des auteurs de SF (tendance « hard », naturellement) les plus innovants qui soit. Ainsi, à l'instar d'un Ted Chiang, d'un Greg Egan ou d'un Vernor Vinge, Watts appartient à cette école du « vertige », ces auteurs qui, en questionnant le futur, non seulement interrogent le présent, mais le font avec des idées si vertigineuses, justement, qu'à chaque fois ou presque, ils nous rappellent combien la science-fiction est un champ littéraire essentiel, tant d'un point de vue intellectuel qu'émotionnel. Un maître en devenir, à n'en pas douter, ici consacré dans sa pleine mesure.

empty