la géographie, ça sert d'abord à faire la guerre la géographie, ça sert d'abord à faire la guerre
la géographie, ça sert d'abord à faire la guerre
la géographie, ça sert d'abord à faire la guerre

la géographie, ça sert d'abord à faire la guerre

À propos

En 1976, la première édition de ce livre fit grand bruit : le géographe Yves Lacoste y fustigeait la « géographie des professeurs », apparue au XIXe siècle en Allemagne et en France et progressivement devenue un discours idéologique masquant l'importance stratégique et politique de toute réflexion sur l'espace. Mais surtout, Yves Lacoste montrait qu'existait aussi une autre géographie, plus ancienne et toujours actuelle, la « géographie des états-majors », ensemble de représentations cartographiques et de connaissances rapportées à l'espace constituant un savoir stratégique utilisé par les minorités dirigeantes.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Géographie > Géographie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la géographie

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782707178367

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    19.1 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    256 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Yves Lacoste

Yves Lacoste, géographe et historien, est l'instigateur de la réflexion géopolitique en France depuis vingt-cinq ans. Né au Maroc où il a passé son enfance, il a été professeur à Alger (1952-1955) et a contribué à la lutte des Algériens pour leur indépendance. Il a donné à la revue de géographie et de géopolitique qu'il dirige depuis 1976 le nom du premier grand historien et géographe grec, Hérodote, dont les Enquêtes étaient, il y a vingt-cinq siècles, déjà de la géopolitique.

empty