Journal d'Ukraine Journal d'Ukraine
Journal d'Ukraine
Journal d'Ukraine

À propos

Après "Je viens de Russie", "De gauche, jeune et méchant", Zakhar Prilepine cristallise la polémique sur une actualité dramatique qui dépasse les frontières du monde russe : l'Ukraine.
Il y est allé souvent avant Maïdan et y est retourné après, comme correspondant de guerre et humanitaire. Il a levé les fonds et a consacré son prix du Grand Livre qui l'a auréolé en 2014 à l'organisation de convois pour le Donbass. Il les a lui-même accompagnés et a renouvelé l'opération en septembre 2015. Reporter sur le front, il sait mieux que personne mener le dialogue avec les combattants séparatistes que Kiev s'obstine à traiter de « terroristes ».
La guerre, il l'a connaît depuis la Tchétchénie. Et il en parle sans pathos, avec une compassion toute retenue. L'émotion naît de la force de son écriture, pas d'une sentimentalité hypocrite.
Non, la guerre en Ukraine ne l'a pas surpris : elle couvait depuis 1990 et les causes du conflit remontent à bien plus longtemps (les plus récentes renvoient à l'après-guerre de 14-18 et aux récidives pronazies des années 40). Son recul historique sur les événements qui ont éclaté en février 2014 se traduit par une analyse fine et sans concession du passé récent. « Le temps des troubles » que traverse l'Ukraine contemporaine, à l'instar de la Russie du début du XVIIe siècle, s'est tramé dans l'histoire. Et il explique comment. Avec une ironie mordante, il dissèque les responsabilités des acteurs politiques, russes et ukrainiens depuis l'effondrement de l'URSS. Il ne ménage pas la partie russe tout en assumant son soutien à la fermeté du Kremlin. Sa plume insolente ne rate pas les intellos du camp libéral qui, de Moscou ou de l'étranger, dissertent sans fin sur les options du Donbass, loin du front et loin de la misère.
Ouvrage traduit du russe par Monique Slodzian.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782729123000

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20.2 cm

  • Largeur

    13.2 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    270 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Zakhar Prilepine

  • Naissance : 7-7-1975
  • Age : 46 ans
  • Pays : Russie
  • Langue : Russe

Zakhar Prilepine est né en 1975 dans un petit village de la région de Riazan. Vigile dans une boîte de nuit puis manutentionnaire et barman, il s'est engagé dans les deux guerres tchétchènes en 1996 et 1999. A son retour, il a travaillé comme rédacteur en chef d'une revue people prenant le temps d'écrire son premier roman Pathologies (éditions des Syrtes, 2007). Auteur de la “première ?uvre dans la littérature russe qui montre la guerre en Tchétchénie telle quelle est”, il a reçu le Natsionalny, le prix du meilleur livre de l'année en 2005.
Résidant à Nijni-Novgorod, rédacteur en chef de l'édition régionale de Novaïa Gazeta, le journal où écrivait Anna Politkovskaïa, la journaliste assassinée, et d'un bureau d'information, il a soutenu la coalition anti-pouvoir L'Autre Russie.
Militant politique proche de Limonov, il a été l'un des principaux organisateurs des premières manifestations contre Poutine et les fraudes électorales. Il est d'ailleurs l'un des personnages du Limonov d'Emmanuel Carrère.
Actes Sud a publié son roman San'kia (2009), et son recueil de nouvelles Des chaussures pleine de vodka chaude (2011).

empty