Les disparues de Shanghai Les disparues de Shanghai
Les disparues de Shanghai
Les disparues de Shanghai

Les disparues de Shanghai

Traduction ARIANE BATAILLE 

À propos

Les corps mutilés et démembrés de dix-huit femmes sont découverts sur un chantier à Shanghai. Appelé spécialement de Pékin pour mener l'enquête, le commissaire Li Yan découvre l'un des plus terrifiants catalogues de tueries jamais mis au jour. Une fois encore, et malgré leur relation explosive, il fera appel au talent de la pathologiste américaine, Margaret Campbell, pour identifier les victimes. Rapidement, ils s'aperçoivent que celles-ci ont probablement été découpées vivantes et qu'ils ont affaire à un monstre. Dans l'atmosphère humide et automnale d'un Shanghai à la fois futuriste et vétuste, pour se rapprocher du psychopathe, Li Yan et Margaret Campbell mettront de côté leurs difficultés personnelles pour déployer tout leur talent et faire face à leurs pires cauchemars.
Après Meurtres à Pékin (Babel Noir n° 9) et Le Quatrième Sacrifice (Babel Noir n° 15), Peter May, expert dans l'art de pénétrer les bouleversements de la société chinoise contemporaine, confronte de nouveau ses héros aux crimes les plus abjects, fouillant ainsi dans les recoins obscurs de l'âme humaine. Pour le plus grand bonheur des lecteurs.



Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782742775811

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    395 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

Peter May

Écrivain écossais, installé depuis une dizaine d'années dans le Sud de la France, Peter May a été journaliste avant de devenir l'un des plus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise. Il se consacre désormais à l'écriture de ses romans, publiés en France aux éditions du Rouergue.
Sa “série chinoise” contient Meurtres à Pékin (2005 ; Babel noir n° 9), Le Quatrième Sacrifice (2006 ; Babel noir n° 15), Les Disparues de Shanghai (2006 ; Babel noir n° 19), Cadavres chinois à Houston (2007 ; Babel noir n° 26), Jeux mortels à Pékin (2007 ; Babel noir n° 34), L'Éventreur de Pékin (2008 ; Babel noir n° 44). La “trilogie de Lewis” est composée de L'Île des chasseurs d'oiseaux (2009 ; Babel noir n° 51), L'Homme de Lewis (2011) et Le Braconnier du lac perdu (2012).

empty