le retour de l'exil

À propos

L'Occident s'est construit sur le rêve, devenu cauchemar, d'une rationalité capable de congédier définitivement les pulsions, de contrôler les affects et domestiquer les corps.
De ce geste est née la modernité, à partir de laquelle l'homme s'est séparé de l'ensemble auquel il appartient. Bref, le rationalisme nous a conduits à une vision virile et conquérante de ce continent noir que nous avons nommé « nature ».
L'époque qui s'ouvre marque le retour de l'exil. Après avoir écrasé et ignoré la fragilité du vivant, nous la voyons faire irruption dans notre quotidien sous les traits d'une pandémie et d'un écocide. Nous sommes liés et ne pouvons plus prétendre, en toute impunité, exister depuis un point de vue abstrait, de nulle part.
/> La fragilité est expérience, non savoir hors-sol. À nous d'en tirer les leçons, d'inaugurer une pensée et un agir qui intègrent cet autre de la rationalité, qui n'est ni l'irrationnel des relativismes identitaires ni l'hyper-rationalité de la machine algorithmique, mais un savoir qui se tisse au plus proche de nos sensations, de nos émotions et du vécu du corps. Le temps est venu de réactiver le sens commun.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • EAN

    9782746522534

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Miguel Benasayag

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif " Malgré tout ". Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont, aux Editions La Découverte: Le Mythe de l'individu (1998, 2004), La Fabrication de l'information (avec Florence Aubenas, 1999), Du contre-pouvoir (avec Diego Sztulwark, 2000, 2002), Résister, c'est créer (avec Florence Aubenas 2002) et Connaître est agir (2006).

Bastien Cany

Journaliste, formé à l'histoire contemporaine, Bastien Cany anime avec Angélique
Del Rey et Miguel Benasayag le collectif Malgré Tout.

empty