Le chagrin des absents

Traduction ANTOINE JOCKEY  - Langue d'origine : ARABE

À propos

Ce recueil relié réunit les poèmes en version bilingue, accompagnés de dessins de Yahya Al-Sheikh, artiste irakie et ami du poète. Ashur Etwebi a écrit ces poèmes depuis la Norvège où il a trouvé refuge. On y ressent, mêlés, le chagrin (évoqué par le titre du recueil) en rapport implicite évident avec les événements récents qui ont marqué l'histoire de la Lybie, et la sérénité propre à un « chant du monde », où la nature est très présente, et qui va chercher ses racines loin dans la poésie arabe traditionnelle.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • Auteur(s)

    Ashur Twebi

  • Traducteur

    ANTOINE JOCKEY

  • Éditeur

    Eres

  • Date de parution

    25/01/2018

  • Collection

    Po&psy

  • EAN

    9782749256245

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    15.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    98 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ashur Twebi

Né à Tripoli en 1952, Ashur Etwebi est une figure majeure de la scène poétique libyenne. Appartenant à la génération des années 1970 qui a révolutionné l'écriture poétique en Libye et l'a ancrée dans la modernité, il se distingue néanmoins par une poésie méditative riche d'une mythologie personnelle et d'un regard lucide sur le monde qui n'a rien perdu de sa fraîcheur et de sa capacité d'étonnement.
Médecin et ancien enseignant à la Faculté de médecine de Tripoli, il fut récemment contraint de quitter son pays pour la Norvège à la suite du saccage de sa maison par des extrémistes. Neuf recueils poétiques à son actif, dont Tes amis sont
passés par ici (2001), Lumière sur les êtres et les choses (2010) et La prune n'attend pas longtemps (2013), Jets de pierre (le seul traduit en français aux
éditions Al Manar, 2016).
Il a établi trois anthologies consacrées au poète persan Rûmî, au poète indien Kabîr, et à la poésie Haïku.
Traduit de l'arabe (Lybie) par Antoine Jockey.
Dessins de Yahya Al-Sheikh.

empty