Humeurs vagabondes

Traduction ANTOINE JOCKEY  - Langue d'origine : ARABE (LIBAN)

À propos

Pratiquant exclusivement une forme poétique brève inspirée du haïku, el-Atat prend un plaisir perceptible à noter ses émotions et les moments fugaces qui l'étonnent ou l'émerveillent.

Par le large choix qu'elle propose, cette anthologie personnelle a le mérite de montrer le talent particulier de ce poète à saisir des instantanés grâce à un travail d'épuration remarquable de son texte et à une langue dense et souple, riche de l'étendue de son vocabulaire et de ses images hautement poétiques.

Si l'observation de la nature et de l'évanescence des choses occupe une place importante dans ses textes, cela ne l'empêche pas d'aborder d'autres thèmes plus modernes ou de s'inspirer de sa vie quotidienne.
A?ranchi de la règle classique de composition d'un haïku (5/7/5), chacun de ses tercets se lit néanmoins en une seule respiration et incite à la réflexion et à la méditation de la scène évoquée. Et de l'ensemble se dégage ce que certains appellent un « esprit haïku » - indéfinissable en tant que tel, qui procède du vécu, du ressenti, de choses impalpables.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • Auteur(s)

    Rafih El Atat

  • Traducteur

    ANTOINE JOCKEY

  • Éditeur

    Eres

  • Date de parution

    14/03/2019

  • Collection

    Po&psy

  • EAN

    9782749262901

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    15.3 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    92 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Rafih El Atat

Médecin-chirurgien né en 1977 au Liban, Rabih el-
Atat est aussi un poète qui a écrit en arabe des
centaines de tercets que l'on peut lire dans trois
recueils : Funérailles des poupées (2015), Clés en
plastique pour le paradis (2017) et Le livre du haïku
arabe (2016) écrit en collaboration avec Samer
Zakaria.

empty