À propos

Le « réel de la poésie » : la proposition interroge le réalisme forcené de notre époque, sa prétention particulière de définir la réalité en supposant que la poésie n'y joue aucun rôle, dissociée des « choses telles qu'elles sont », en un mot, étrangère à la vie réelle.
Que peut la poésie ? Depuis le Romantisme, elle s'interroge sur elle-même et sur sa valeur dans un monde qui n'a rien à faire d'elle ; le poète poursuit son questionnement des mots en attente de soulèvement du réel. Il refuse compromission ou capitulation. Il rêve d'une parole poétique performative, d'une poésie « en avant ».
Qu'est-ce que l'effectivité de la poésie ? Comment s'articule-t-elle à ce qui est apparemment tout à fait en dehors de son langage? Que répond-elle au réalisme qui prescrit, veut définir ou désire prescrire ce qu'est le réel en dehors du langage ?



Sommaire

Avant-propos Éric Dayre, « Poièsis universalis et vérité. Du réel acausal et non hypothétique ».
I. La poésie en question.
Olivier Praz, « Hölderlin / Simmel : le réel par l'aventure tragique ».
Swan Spies, « La réalité historique au prisme de la poésie conversationnelle : Les Imaginary.
Conversations de Landor et les Petites OEuvres morales de Leopardi ».
Raphaël Luis, « Julio Cortázar et le roman-poème ».
Nicolas Muréna, « La poésie comme expérience de l'impossible ».
Guillaume Artous-Bouvet, « Le réel dans le poème ».
II. Le poème devant le réel.
Corinne Bayle, « « Défilé de féeries ». Magie et réalité de Rimbaud ».
Michèle Draper, « G. M. Hopkins, « De la réalté de la plus rare veine démêleur » ».
Flora Souchard, « « Portés d'un trait réel jusqu'aux abords du surréel ». Oiseaux de Saint-John Perse ».
Émilie Violette-Pons, « Jacques Dupin, le poète « clairvoyant » face au réel disloqué ».
Emma Curty, « Le réel sans « réplique ». Le paysage Couleur de terre de Philippe Jaccottet ».
Stéphane Nowak, « Christophe Tarkos : méthode de création et représentation du poète ».

Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres > Théorie littéraire

  • EAN

    9782841749386

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    21.1 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    335 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Corinne Bayle

Corinne Bayle est professeur de littérature française à l'ENS de Lyon, spécialiste de la poésie des XIXe et XXe siècles,
et de la relation entre la poésie et la peinture. Elle travaille en particulier sur Nerval, Baudelaire, Éluard, Char, au
sujet duquel elle a publié, en 2021, La Beauté en partage, aux éditions Hermann.

empty