Rendre le pouvoir : les présidents américains après la Maison-Blanche ; de Washington à Trump

À propos

L'histoire des anciens présidents américains montre qu'en démocratie, rendre le pouvoir n'est guère moins important que le prendre ou l'exercer : c'est un acte indispensable à la continuité des institutions. Lorsque Donald Trump refuse de quitter la Maison-Blanche et tourne le dos à l'histoire de son pays, il fait peser une menace sur la démocratie américaine.

La tradition de transfert ordonné du pouvoir trouve ses origines dans la figure de George Washington qui, en choisissant de se retirer volontairement au terme de son second mandat, instaura un précèdent. Parmi ses successeurs, seul Franklin D. Roosevelt passa plus de huit ans à la tête de l'exécutif (1933-1945) ; en vigueur depuis 1951, le vingt-deuxième amendement interdit désormais d'effectuer plus de deux mandats.

Le retrait de Washington donna également naissance à la figure de l'ancien président, dont les contours se sont dessinés au fil du temps : après son discours d'adieu, il doit se dessaisir de ses archives, publier ses mémoires, laisser gouverner ses successeurs et répondre favorablement à leurs sollicitations quand il faut manifester l'unité de la nation.

Certains anciens présidents s'illustrèrent par une retraite longue et féconde : John Quincy Adams combattit l'esclavage à la Chambre des représentants; William Howard Taft présida la Cour suprême de 1921 à 1930 ; Jimmy Carter s'engagea dans l'action humanitaire après sa défaite de 1980. En refusant de rendre le pouvoir sans y être contraint, Donald Trump a bouleversé tous les précédents et rompu avec une tradition politique américaine vieille de plus de deux siècles.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire des Amériques > Etats-Unis


  • Auteur(s)

    Yves-marie Péréon

  • Éditeur

    Tallandier

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    05/10/2023

  • Collection

    Histoire

  • EAN

    9791021039223

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    346 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Yves-Marie Péréon

Docteur en histoire, Yves-Marie Péréon est Maître de conférences en civilisation américaine à l'Université de Rouen. Il anime de nombreux colloques, publie des articles et étudie les développements politiques, économiques et sociaux des Etats-Unis au sein du Centre Français sur les Etats-Unis (CFE).

empty