Une société en marche : les processions en France au XVIIIe siècle

À propos

Les processions sont avant tout des rituels religieux qui se transforment, mais aussi un enjeu social par le rang occupé, un objet politique par la présence dans l'espace public, un vecteur d'identité urbaine par le rapport au saint patron. Toutes ces dimensions font l'objet de remises en cause et de débats au 18ème siècle : strictement religieux (au sujet du faste, de la sécularisation de la société), mais aussi historiques, sociaux, philosophiques et littéraires, ce que cristallise, par exemple, l'affaire La Barre. Nourrie d'une grande diversité de sources, manuscrites et imprimées, publiques et privées, cette étude aborde ainsi des transformations profondes du siècle, dans son rapport au religieux, la tension sociale entre individu et communauté, le rapport à l'opinion publique.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Temps modernes (de 1492 à 1799) > XVIIIe siècle (siècle des Lumières)

  • EAN

    9791026710103

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    23.9 cm

  • Largeur

    15.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Gaël Rideau

Professeur d'Histoire moderne à l'université
d'Orléans, Gaël Rideau est spécialiste d'histoire
religieuse et politique de la France du 18ème siècle. Ses
travaux actuels portent sur les transformations
religieuses et leur dimension politique tant collectives
qu'individuelles. Il a notamment publié De la religion de
tous à la religion de chacun (PUR, 2009).

empty